Skip to main content Skip to search

Archives for Jardin d'ornement

Des bulbes mellifères en hiver

Des bulbes mellifères

Les abeilles sont en danger partout sur la planète. Même si les raisons sont multifactorielles, la cause principale est quand même le manque d’une nourriture saine et non polluée. Nous pouvons agir en proposant aux abeilles mais aussi aux autres insectes pollinisateurs des sources multiples et variées de nourriture.

En hiver, que proposer ?

Avec certains bulbes très simples, vous pouvez proposer aux insectes une source de pollen pendant les mois de février jusqu’à avril pour couvrir la période printanière. Pendant cette période, il y a régulièrement des périodes plus douces pendant lesquelles la végétation peut s’avancer un peu, et pendant lesquelles les insectes s’aventurent dehors pour la première fois ! C’est à ce moment que les sources de nourriture sont importantes.

Le perce-neige

Un des premiers à  apparaître , parfois au milieu de la couche neigeuse est le perce neige. Facile à acclimater, il se multiplie facilement, et se végétalise dans des sous bois légers, ou dans une pelouse. L’important comme pour tous les bulbes , c’est de bien lui laisser refaire ses forces après la floraison grâce à ses feuilles. Ne coupez pas les feuilles trop vite et attendez qu’elles jaunissent d’elle-mêmes ! Découvrez ici le principe  de la culture des bulbes.

Le crocus

Encore une star du jardin et de la pelouse !! Les abeilles et les autres insectes raffolent de son pollen ! Utilisez le sans arrière pensée…et grâce aux crocus, vous aurez , vous aussi, le plaisir des fleurs en hiver !

Le scille de Sibérie

Ravissante petite fleur bleue aux multiples clochettes, qui fait penser à une mini jacinthe ! Elle végétalise les sous bois, ou tapisse vos massifs avec beaucoup de vigueur ! A découvrir !

Le muscari

Bien connu des amateurs de jardin, il est souvent mélangé avec les petites jonquilles jaunes, ou parfois quelques tulipes roses…pour un décor de peintre! Il ne prend pas de place, mais quel bonheur de découvrir sa tendre fleur bleu !

Read more

Vivaces à planter maintenant !

C’est quoi une plante vivace ?

Une plante vivace est une plante qui repart de ses racines chaque année. La plante ne fait ni rameaux ni branches. Elle peut avoir un feuillage persistant ou caduc. Et certaines vivaces ne sont pas rustiques chez nous. Découvrez ici l’explication complète sur le fonctionnement de la plante vivace.

La plantation.

La plantation d’une vivace est très facile : il suffit de démouler délicatement la petite plante et de la replanter dans un trou avec du terreau et un peu d’amendement Secret Vert . Le nombre de plantes au mètre carré dépend de la force et de la hauteur de la plante. En général, les petites plantes rampantes se comptent à 7 ou 9 plantes au mètre carré. Pour les plantes de 60/80 cm , comptez environ 4/6 plantes au mètre carré. Pour les plantes très hautes, on conseille souvent de mettre 3 plants si vous souhaitez avoir une grosse touffe. N’oubliez pas de pailler votre plantation…la plante aura moins de concurrence par les mauvaises herbes…la terre gardera l’humidité en cas de fortes chaleurs…et le jardinier devra moins désherber ,-),-)-

Culture…

 

En hiver, paillez vos jeunes plantes pour les protéger des frimas de l’hiver. N’oubliez pas de mettre du terreau à la plantation : avec son Ph neutre, il garantit une bonne reprise, un bon drainage et une nutrition correcte de vos plantes pour les débuts!

Au printemps, n’oubliez pas de protéger les jeunes pousses de vos plantes vivaces contre les limaces. Car les limaces adorent les jeunes pousses des delphinium, des lupins, des hostas…et autres petites tendresses..

 

Le stock 2021 disponible actuellement

Vous trouverez en annexe dans les photos la liste de plantes disponibles pour le moment

Read more

Plante à découvrir : L’hibiscus de jardin

Découvrez l’hibiscus

L’hibiscus de jardin (par opposition aux hibiscus d’intérieur) est un superbe arbuste qui fleurit en été. D’août à octobre, il vous régalera d’une magnifique floraison. Il forme de beaux arbustes, bien denses et ramifiés. Ils sont de pousse plutôt lente ; mais peuvent atteindre 2m de haut. Ils existent dans de nombreux coloris de rose, rose foncé, bleu et blanc.

Plantation

Pour la plantation, choisissez un endroit plein soleil ; C’est là que sa floraison sera la plus spectaculaire-, et si possible à l’abri de vents froids. Donnez lui une terre profonde, et bien fertile, avec un terreau bien nutritif .Il  n’est pas exigeant et supporte le calcaire, si vous le plantez dans une belle fosse de terreau.

Tout à fait rustique chez nous !

Il est particulièrement bien résistant à nos hivers, et descend sans problème jusqu’à -18°. Il est un des derniers à faire ses feuilles, et chaque année, de nombreux clients pensent que leur hibiscus est mort…alors qu’il faut juste un peu de patience !!

La culture

Il n’a pas de ravageurs ou de maladies particulières… à part les pucerons, dont vous viendrez facilement à bout avec un peu de savon noir, et l’aide des coccinelles.

Il n’est pas nécessaire de tailler un hibiscus. L’hibiscus se taille facilement à la fin de l’hiver, seulement si vous voulez lui donner une forme particulière, ou si certaines branches vous gênent ou sont desséchées.

L’hibiscus d’intérieur

Ne confondez pas avec l’hibiscus d’intérieur!! Celui là est une plante exotique, qui ne supporte pas du tout nos hivers. Il ne peut être cultivé que à l’intérieur. Cependant, vous pouvez le mettre en pot sur votre terrasse tout l’été. Avec du soleil et de l’engrais floraison, vous aurez des fleurs tout l’été. Les fleurs sont justement spectaculaires dans des tons très vifs…rouge, orange, jaune…Un régal pour les yeux!!

Read more

Trucs § astuces : la taille de la glycine

 En été…tailler la glycine

C’est le bon moment pour tailler votre glycine…les floraisons se terminent, et la végétation a bien poussé. N’hésitez pas, si vous le pouvez, à palisser quelques nouvelles jeunes pousses sur des fils à l’horizontale. Cela stimulera leur mise à fleurs. Quant aux nouvelles branches, raccourcissez les  de moitié à deux tiers pour revenir à la structure horizontale de base. Si vous n’avez pas de structure, supprimez la moitié ou les deux tiers des nouvelles pousses encore vertes. Nourrissez la bien avec un engrais floraison fortement dosé (type SAP Tomates 12-6-24); car les sujets plus âgés refont une seconde floraison (plus légère!) fin du mois d’août.

En hiver..renourir la glycine, mais surtout ne pas tailler

En fin d’été, la glycine commence déjà à préparer discrètement sa floraison de l’an prochain. Effectivement, dès l’automne, la glycine a déjà préparé ses boutons floraux; mais ils sont invisibles à vos yeux. C’est la raison pour laquelle, il vaut mieux ne pas tailler sa glycine ni en hiver, ni au printemps. Toutefois, si votre glycine est vieille et n’a jamais été taillée…il vaut mieux effectuer la taille de grosses branches en hiver, sans oublier de mettre du mastic végétal sur toutes les coupes de plus de 2 cm de diamètre.

Profitez de l’arrière saison pour renourrir le sol au pied de la glycine !! Utilisez un engrais floraison fortement dosé type Flora ou Tomates de chez SAP. C’est un produit belge, un de plus fortement dosé sur le marché, qui a déjà aidé de nombreux clients à mettre à fleurs leur glycine

Ma glycine ne fleurit pas !

C’est une question que beaucoup de clients nous posent! Tout d’abord, vous avez compris en lisant l’article, qu‘il ne faut pas tailler sa glycine ni en automne ni en hiver. Une taille à cette saison, supprime tous les boutons floraux. Ensuite, il faut savoir que la glycine met un peu de temps à « s’installer ». Les premières années, la glycine a tendance à mettre sa force dans ses racines…et ensuite, seulement , elle démarre une floraison de plus en plus spectaculaire avec les années. Pour terminer,si votre glycine ne fleurit vraiment pas,….alors c’est qu’il manque des éléments nutritifs suffisants à la plante.  Mettez donc à votre glycine en engrais fortement dosé type SAP (engrais belge) Flora ou Tomates. Le dosage en phosphate et potasse est tel qu’il stimule la mise à fleurs de la plante. Utilisez cet engrais en arrosage plusieurs fois cet été, jusqu’en automne. Car c’est maintenant qu’il faut préparer la floraison de l’année prochaine !!

Read more

Trucs§ astuces : De belles jardinières.

Pour créer une belle jardinière, 5 critères : un très bon terreau, un contenant avec suffisamment de volume, de l’engrais, de l’eau et des plantes en bonne santé.

Le terreau..

Un très bon terreau :  Un bon terreau est essentiel pour favoriser un bon enracinement dès le départ. Le terreau doit également avoir une rétention d’eau adaptée aux plantes annuelles. Ni trop, ni trop peur. En général, les terreaux pour annuelles contiennent un peu d’argile, de l’engrais, et des matières organiques en suffisance.

La jardinière ou le pot…

 Le contenant : jardinières, pots doivent offrir suffisamment de volume de terre. Les pots trop petits déssèchent trop vite, et après leur première croissance, les plantes souffrent rapidement. Le contenant doit aussi être parfaitement drainé. En Belgique, nous avons des périodes de pluies qui peuvent être intenses. Si l’eau stagne dans les pots, les plantes s’asphyxient dans un terreau gorgé d’eau.

L’engrais..

L’engrais : nous disposons maintenant d’engrais  dits composés (azote-phosphate-potassium). J’entends encore parler de l’engrais rose… cet engrais ne contient que de l’azote, excellent pour stimuler le feuillage; mais pour fleurir les plantes ont aussi et surtout besoin de phosphate et de potassium. Que ce soit de l’engrais organique ou minéral, les plantes ont besoin rapidement d’engrais. Après 4 à 6 semaines, les plantes ont déjà consommé une grosse partie de l’engrais disponible dans le terreau. Faute de nourriture, la floraison s’arrêtera.Nous disposons d’un merveilleux engrais belge Flora de chez SAP (de la ville de Spa!!). C’est un engrais fortement dosé qui fait des miracles de fleurs….

L’eau…

L’eau: Neuf fois sur dix, quand un client se plaint de ses jardinières, il s’agit d’un problème d’arrosage, et souvent d’un excès d’arrosage. Les jardinières doivent être arrosées uniquement et seulement quand le terreau est « ressuyé », c’est à dire quand il n’est plus mouillé lorsque l’on enfonce le doigt. En début de saison, un arrosage une fois par semaine est souvent suffisant; car les plantes n’ont pas encore colonisé le terreau, et celui-ci garde une très bonne rétention d’eau. A partir de fin juillet, début août, les arrosages doivent se multiplier, car les plantes ont « mangé » le terreau, et celui-ci ne retient plus beaucoup d’eau. Pluie ne signifie pas arrosage... car bien souvent la pluie ne chasse pas  et n’arrive pas sur les appuis de fenêtres. Attention !! Si il fait très chaud…il faut aussi attendre que la terre se ressèche…sinon la terre va fermenter.Et les plantes ne s’en remettront pas !!

Les plantes…

Des plantes en bonne santé : nous voyons encore trop souvent des plantes vendues au stade de quasi boutures…ou des plantes qui ont souffert d’un arrosage excessif ou insuffisant. Leur enracinement sera faible ou  très affaibli par le stress. Les plantes mettront probablement beaucoup de temps à « rattraper » les autres. Et l’engrais ni changera rien !!!

A partir du mois d’août…

Nous arrivons au mois d’août, et les jardinières ont pris une belle ampleur; et vous souhaitez les garder au mieux de leur splendeur jusqu’en septembre. Découvrez nos conseils pour réussir votre deuxième partie de l’été.

Tout d’abord,  n’oubliez pas de les nourrir , car à partir de maintenant, vos géraniums et autres surfinias ont dévorés😋 tout le terreau qui étaient à leur disposition. Si vous vouliez sortir vos plantes de terre…vous verriez un gros bloc ayant la forme de la jardinière …. Les plantes ont réellement mangé tout le terreau, au propre et au figuré. Elles ont donc faim et ont besoin d’engrais de plus en plus fréquemment.  Respectez le dosage maximum de votre engrais et …allez-y dans vos eaux d’arrosage!!

C’est aussi la raison pour laquelle, vous allez devoir arroser beaucoup plus souvent. Vous allez constater que le bac ne retient plus beaucoup d’eau, car les plantes ont littéralement mangé la terre. Vous verrez d’ailleurs beaucoup plus d’eau ressortir illico du pot…car le terreau, s’il en reste, s’est rétracté, il y a une fente autour de la jardinière, et il n’y a presque plus de terre. A vous de compenser avec l’arrosage…dès que c’est sec… Vous devrez parfois arroser deux ou trois d’affilée pour arriver à remouiller bien la jardinière…. N’hésitez pas…..Courage !!!

A contrario, n’oubliez pas de bien laissez ressécher la terre entre les arrosages, même s’il fait chaud.Enfoncez  carrément votre doigt dans la jardinière pour en vérifier le taux d’humidité. Car une jardinière trempée et de la chaleur provoquent ensemble une fermentation qui fera dépérir vos plantes à vue d’œil. Et ça…c’est difficilement rattrapable…

Read more
tibouchina, lophospermum

Grand Marché aux fleurs à repiquer

Les fleurs..

Ça y est !!! C’est parti pour le grand marché aux fleurs….. Vous trouverez géraniums droits ou tombants,  pélargoniums doubles,  surfinias,  bégonias, impatiences, lobélias, lobularias, mimulus, bidens, bacopa, bégonia….

Les verdures…

N’hésitez pas à utiliser les verdures comme les ipomée, les helichrysum, le nepeta ou les asparagus. Les coleus ont aussi des coloris magiques.. Tous apportent une touche de fraîcheur et d’originalité dans vos compositions; et mettent les fleurs en valeur.

Les plantes originales…

Découvrez aussi des plantes originales… bougainvilliers, anisodontea, tibouchina, fuschia en arbre, passiflora, thunbergia, lauriers roses….. Très original, le mandevilla peut retomber ou se palisser en hauteur. Découvrez le ici

Les plantes aromatiques..

Vous pouvez aussi utiliser les plantes aromatiques, ou certains légumes pour joindre l’utile à l’agréable. Les choux et les bettes sont magnifiquement colorés en pleine terre. Certaines variétés apprécient une culture en pot : haricot d’Espagne à palisser, physalis tomatillo, ou même les plants de tomates….

Amusez vous et composez des jardinières ou des potées étonnantes et colorées….pour la terrasse ou pour repiquer directement en pleine terre.

Découvrez tous mes trucs pour de belles jardinières !

Read more

La tagète au jardin biologique

Vive les fleurs au potager !

Au jardin et au potager bio, les fleurs et plantes aromatiques sont  très importantes ! Elles sont en fait une aide précieuse dans de nombreux domaines, et c’est une grave erreur de les éliminer du potager..

Pourquoi mettre des fleurs au potager…

Plantez les fleurs et les aromatiques en beau milieu de vos légumes,et  elles aident à attirer les pollinisateurs. Leurs couleurs et leurs parfums attirent plein d’insectes utiles qui, non contents de polliniser vos fleurs, vous aiderons aussi  à lutter contre les insectes et/ou les maladies.

La tagète, plante compagne !

La tagète a des racines qui sécrètent des substances nocives pour les insectes et nématodes du sol. Elle fait merveille au pied des tomates,des choux et des salades pour éloigner les nématodes (petits vers qui rongent les racines)

Une décoction ou un engrais vert

Si vous utilisez les feuilles en décoction, vous pourrez aussi lutter contre les pucerons et les chenilles. L’odeur de la décoction pulvérisée va éloigner les insectes. Pour 100 gr de feuilles et 1 litre d’eau, voici la recette: 1.- Hachez les plantes,. 2.- Les faire macérer dans l’eau froide (eau de pluie) pendant 24 heures. 3.- Porter le mélange à ébullition. 4.- Laisser mijoter 20 minutes à couvert. 5.- Couper le feu et refroidir. 6.- Filtrer et conserver 2 à 3 jours au frigo.

Engrais vert

La tagète est aussi utilisable en engrais vert, et vous pouvez l’enfouir dans le sol fin de saison. Elle enrichira et fertilisera le sol.

Attention aux limaces!

Attention toute fois aux limaces !! Les limaces adorent les tagètes..n’oubliez donc pas de les protéger avec quelques petits granulés. Découvrez ici mes trucs contre les limaces !

Découvrez ici mes autres trucs contre les ravageurs au potager !

Découvrez ici les autres plantes compagnes au potager !

Read more

Plante à découvrir : le laurier rose

Le laurier rose est vraiment une magnifique plante de terrasse. Et sa réputation de plante difficile est totalement injustifiée…  Toutefois , il convient de connaître quelques petits trucs importants pour sa culture.

EN ETE :

Tout d’abord le substrat de plantation…Il est inutile de le rempoter dans du terreau universel…même le meilleur…Le laurier rose apprécie le terreau spécial pour les plantes méditerranéennes. Expérience faite, il ne s’enracine quasi pas dans le terreau universel; alors que dans le terreau spécial, il explose. C’est un terreau qui, au poids, vous paraîtra beaucoup plus lourd; mais qui est particulièrement drainant.

En deuxième lieu, l’engrais….Certains prétendent que le laurier rose ne fleurit pas bien chez nous par manque de soleil .  Expérience faite,…c’est bien plus une question d’engrais. Car, pour bien fleurir, le laurier rose a besoin d’un engrais composé fortement dosé et  de façon très régulière. Après expérience, l’engrais qui fonctionne le mieux pour le laurier, est l‘engrais belge(cocorico!!!) de chez SAP. Connu et utilisé depuis longtemps par tous les anciens horticulteurs belges, il est fabriqué à Spa. C’est un des plus fortement dosé sur le marché; et de plus il est économique. Essayez le sur votre laurier rose (mais aussi sur vos bougainvilliers, orangers ..etc.), et vous serez (agréablement ) surpris par la floraison magique de votre plante..

EN HIVER

N’oubliez pas de rentrer votre laurier…celui-ci supporte une petite gelée mais pas plus.. Dosez bien votre arrosage à l’intérieur en fonction de la température de votre hivernage. Une plante boit plus à 15° qu’à 10° !!!En le rentrant vous pouvez le retailler pour lui redonner une jolie forme. Dès le printemps, il se ramifiera en créant de nouvelles branches.

AU PRINTEMPS

Dès l’arrivée des beaux jours, n’oubliez pas de rempoter à nouveau votre laurier.  Si votre pot est petit, rempotez dans un pot plus grand avec du terreau plantes méditerranéennes. Si le pot est déjà très gros, vous pouvez retailler les racines avec une bêche, et remettre du terreau plantes méditerranéennes pur . Reprenez les arrosages en ajoutant déjà à l’eau l’engrais SAP qui va stimuler la mise à fleurs..Et c’est reparti pour une année de plaisir..

Je vous souhaite beaucoup de plaisir avec votre laurier rose

Read more

Plantes à découvrir : C’est quoi une plante vivace???

Vivace ????

C’est une demande classique de tous nos clients… « je voudrais une plante vivace qui fleurit toute la saison ».. Pour le client , ça veut dire un plante qui revient chaque année et qui fleurit tout le temps  !!! Et le problème …c’est que ça n’existe pas!! Soit la plante revient chaque année, mais alors elle a une floraison limitée dans le temps…soit la plante est annuelle et fleurit toute la saison, mais est incapable de survivre à notre hiver !! »Vivace » est un mot qui est arrangé à toutes les sauces….Certains pensent qu’il s’agit de la rusticité de la plante et donc,de sa résistance au gel…et d’autres y voit simplement le fait que la plante peut vivre plusieurs années… Alors quelle est sa vraie définition ??

Définition.

La plante vivace est une plante qui repousse chaque année de la base, par opposition aux arbustes qui gardent leurs rameaux et repoussent sur leurs rameaux chaque année. Par opposition à vivace, la plante annuelle ne vit qu’un an. Chaque année, elle doit repartir d’une graine, ou d’une bouture, comme une pensée, un surfinia, ou d’autres annuelles qui se resèment parfois au jardin. Par opposition à un arbuste, la plante vivace ne fait pas de « bois », et repart chaque année de la souche.

Toutes les vivaces ne sont pas rustiques !

Vous avez donc bien compris que vivace ne veut pas dire rustiqueEt donc, toutes les vivaces ne sont pas rustiques. Pour ce critère de rusticité, il faut toujours considérer le climat de sa région pour choisir ses plantes. Le climat de la Loire française, n’est pas le même que le climat des Ardennes belges.. et Bruxelles intra-muros bénéficie de températures largement supérieures à celles du Sud de la Belgique. Ici, en pépinière, nous choisissons des plantes vivaces dont nous connaissons la rusticité (= résistance au gel et à l’humidité de notre région)

Une grande diversité de hauteur

Les vivaces se distinguent soit par leur feuillage, ou par leur floraison, ou par leur silhouette,… Il y en a pour tous…. Les hauteurs varient de 10 cm à plus de 150cm.

Les plantes vivaces sont  rampantes comme certaines campanules, saxifrage, ibéris (corbeille d’argent), alyssum (corbeille d’or), la pervenche…etc. s’étendent et sont précieuses pour l’ombre ou le soleil. D’autres sont buissonnantes comme la pivoine, le lupin, la gaillarde…etc Certaines peuvent monter plus haut et créer des arrière plans magnifiques : les delphinium ou pieds d’alouettes, les rodergia, les fenouils, les aruncus…etc.

Des floraisons pour toute l’année

Les vivaces sont utilisées aussi pour leurs floraison souvent longues...quand les arbres et les arbustes offrent des floraisons d’environ 2 mois…certaines vivaces peuvent colorer le jardin pendant parfois 3 mois. Les plantes vivaces offrent aussi une floraison dense et remplie de fleurs..qui n’a pas d’égal !! La plante vivace permet aussi de combler certains espaces dans les massifs..et de compléter les floraisons..

en hiver : les bruyères, les hellébores (roses de Noël) ,les cyclamens, …etc

au printemps : ancolie, primevères, astrantia, hosta, bergenia, arabis, aubrietia, lewisia…etc

en été : alchemille, achillée, agapanthe, astilbe, campanule, géranium, fhuschia, rudbeckia, gaillarde…etc

en automne : anémone, aster, sedum, les graminées…etc

Pour l’ombre ou le soleil.

Il y a des vivaces pour toutes les situations : ombre, mi- ombre mi- soleil, ou soleil..Pensez à choisir la plante adaptée à votre situation

Elles aiment/supportent le soleil : aster, campanule, heuchère, erigeron, phlox, delphinium, lupin, fuschia, rudbeckia,…etc

Elles aiment/supportent l’ombre :bergenia, brunnera, pervenche, asperula, hosta, astrantia, hellebore, muguet, ail des ours…etc

Découvrez les..

Découvrez les bruyères vivaces .

Pour une floraison hivernale, découvrez les héllébores ou rose de Noël

Découvrez l’alchemille mollis.

Découvrez les heuchères et leurs feuillages magiques

Pour fleurir le jardin fin d’été, quand les parterres se dégarnissent, pensez aux anémones !!

Vous découvrirez ici la page dédiée aux plantes vivaces et aux aromatiques.

Read more

Plante à découvrir : Le mandevilla

Autrefois connue sous le nom de Dipladenia, cette belle plante fleurie revient en force …après quelques années aux oubliettes !!! Cette plante arbustive est vivace dans son pays d’origine, en Amérique du Sud, mais pas chez nous.. Elle offre un port naturellement buissonnant, mais elle peut être utilisée comme une grimpante : vous pouvez lui mettre des tuteurs ou la palisser sur un mur

Une amoureuse du soleil !

Le mandevilla fait merveille au soleil !! En jardinières ou en pot, le mandevilla grimpe si vous lui donnez un support. En jardinières, il retombe et fait des corbeilles magnifiques. Même en plein soleil, le mandevilla fleurit tout l’été sans discontinuer pour autant que vous le nourrissiez avec un bon engrais floraison.

Adaptée à la culture en pot et en jardinières.

Le mandevilla est une plante adaptée à la culture en pot. On le cultive souvent en intérieur, car il ne tolère pas les températures inférieures à 5°C.  Toutefois, il fait merveille à l’extérieur sur les terrasses pendant tout l’été : que ce soit dans un grand pot sur des tuteurs, ou même dans les jardinières comme plante retombante, il fleurit sans cesse avec un beau feuillage vernissé.

 Soins et culture : 

Le mandevilla apprécie le même terreau enrichi que les géraniums et plantes de balconnière. N’oubliez pas de le nourrir régulièrement avec un engrais balconnière fortement dosé, type Flora de chez SAP ( excellent engrais belge !!). Bien nourri ,sa floraison se prolongera tout l’été.  N’oubliez pas de le rentrer pour l’hiver ou dès que les températures nocturnes descendent sous les 5°. Pour ce faire retaillez le avant de le rentrer : il prendra moins de place , et se ramifiera pour l’année prochaine. Rempotez le au printemps, dès le mois de mars, avant son grand retour sur scène au mois de mai. En automne et en hiver, dosez bien vos arrosages; et laissez sécher le terreau entre deux arrosages. La fréquence des arrosages dépendra de la chaleur de la pièce d’hivernage.

Read more