Skip to main content Skip to search

Archives for Pépinière

Nous réactivons notre système de livraison Covid

Le magasin reste bien sûr ouvert !

Le magasin est bien sûr ouvert….Comme nous l’avons fait jusqu’à présent, nous ne lâchons rien sur votre sécurité sanitaire !! Depuis 6 mois, nous désinfectons les appareils Bancontact  et les chariots de pépinière !! Depuis 6 mois, nous vivons avec un masque pour vous protéger !!  Nous gardons nos distances, mais nous vous servons néanmoins avec grand plaisir. Venez visiter notre pépinière et découvrez notre marché d’automne avec toutes les fleurs pour les jardinières..

Horaires de Toussaint

Nous serons ouvert du lundi au samedi de 10h00 à 18h00 et le dimanche 1er Novembre de 9h00 à 13h00

Livraison à Marche, Rochefort, Nassogne.

Malheureusement, et au vu de  l’évolution de la pandémie, nous réactivons le système de livraison que nous avions mis en place pendant le confinement. Pour un montant minimum de 40,00€ + 6,00€ de frais de port, nous livrons chez vous les vasques de Toussaint, et pomponnettes, ainsi que toutes les fleurs pour vos jardinières. Nous livrons à Marche, Rochefort, Nassogne et environs

Priorité aux personnes à risques.

Afin d’aider le maximum de personnes, nous donnerons priorité aux personnes à risques, pour lesquelles les déplacements et contacts sont fortement déconseillés.

Grand choix de pomponnettes !

Comme chaque année, nous vous proposons nos pomponnettes de qualité, bien rondes et denses. Nous avons un calibre extra-grand à 6,90€, un calibre très grand à 5,90€, ainsi que de magnifiques pomponnettes tricolores à 8,50€. Nous pouvons aussi vous proposer des jardinières de pomponnettes (environ 45 cm de long, et très bien fournie)  à 9,90€. Découvrez ici notre marché de Toussaint !

Vasques de Toussaint et fleurs en soie

Nous réalisons nous même toutes nos jardinières d’extérieur ! Nous réalisons des compositions qui résistent parfaitement au gel à partir de 19,50€. Il m’est impossible de faire des photos de tout!! Mais contactez nous par téléphone et nous pouvons vous réserver les modèles que vous souhaitez en fonction de vos souhaits et de votre budget ! Nous avons aussi créé de nombreux modèles avec des fleurs en soie..Tous nos montages sont fait maison à partir de 35,00€ . Contactez nous au 084/21.05.16.

Un colis de plantes pour vos jardinières d’hiver !

Nous avons un grand choix de bruyère calluna vivaces, du skimmia, du lierre, du mulenbacchia tombant, des petits asters, des hellébores vivaces ,des pensées… Vous pouvez nous consulter pour de plus amples renseignements au 084/21.05.16 ( c’est plus facile par téléphone que par mail s’il vous plaît!). Nous pouvons vous proposer un colis  de plantes d’hiver pour vos jardinières à partir de 40,00€. A découvrir ici !

Encore beaucoup de graminées

C’est la belle saison pour les graminées ! Pennisettum Little Bunny , Hameln, alopecuroides, Red Head, ou Miscanthus gracillimus, Zebrina, Carex, Festuca glauca….Des nombreuses variétés avec des hauteurs différentes pour toutes les situations..

Read more

Marché d’Automne et de Toussaint

C’est le moment de préparer ses jardinières d’automne!! Les bruyères vivaces sont là, ainsi que les petites plantes vivaces pour garnir nos fenêtres : graminées, lierres, fusains de couleurs, anémones vivaces et heuchères qui ne perdent pas leurs feuilles. Les hydrangéas sont en fleurs et prennent leurs couleurs automnales. Les graminées sont aussi un must au jardin : miscanthus Zebrinus, Imperata ou Pennisetum…leur floraison sera encore sublimée par les premiers givres !!

Les  pomponnettes sont là pour garnir terrasses et entrées de vos maisons… pour une très longue floraison !!

Plantez aussi des bulbes en pot, dans les jardinières ou au jardin…au printemps, vous aurez la joie de découvrir une nouvelle floraison.

Nous réalisons aussi toutes les jardinières de Toussaint ainsi que les coupes. Elles sont faites maison avec nos plantes vivaces. Vous pouvez aussi apporter vos jardinières et nous les rempoterons.

Découvrez notre colis d’automne!

Découvrez ici notre colis avec les bruyères, les pensées et les plantes d’automne pour faire vos vasques et vos jardinières d’hiver !

Nous réactivons notre système de livraison Covid

Malheureusement, et au vu de la situation sanitaire, nous réactivons notre système de livraison. Découvrez ici toutes nos modalités.

Read more

Trucs et astuces : Bouturer ses géraniums et plantes annuelles

C’est facile de bouturer!

Bouturer ses géraniums , ou ses plantes annuelles est vraiment facile! Ne croyez pas que cela est réservé aux experts..Moyennant quelques petits trucs , vous devriez y arriver sans problème…et puis, vous ne risquez rien d’essayer…juste de réussir!! Cela vous permettra de garder certaines variétés ou coloris qui vous ont vraiment fait craqué cette année

Quand peut-on faire des boutures…

C’est en été ou en fin d’été ( voire même en début d’automne, si vous n’avez pas eu le temps avant…)qu’il faut bouturer ses géraniums.  Les plantes ont poussé, et leur bois est devenu plus dur. Au printemps, les pousses sont trop jeunes, et trop fragiles. Elles viennent tout juste de pousser, et ne sont pas capables en plus de faire de nouvelles racines.

On bouture quoi??

De nombreuses plantes annuelles se prêtent facilement au bouturage. D’abord, tous les géraniums droits ou tombants, et aussi tous les pelargoniums ( les gros géraniums doubles). Ce sont les plus connus, et ils ne sont pas exigeants. Les verdures aussi se bouturent facilement : hélichrysum, impomée, plectranthus…mais aussi tous les coleus avec leurs coloris extraordinaires. Vous pouvez aussi bouturer les fuschias si vous en avez repéré un qui vous fait vibre…ou les impatiences…ou les héliotropes. Par contre, les bégonias, tagettes, surfinas et pétunias se prêtent très mal au bouturage…pas de chance ! Ceux là se sèment…mais c’est une autre histoire !

Comment bouturer ?

Prélevez une belle branche d’environ 15 à 20 cm sur la plante en la coupant avec un petit couteau bien tranchant. Attention! Prélevez une branche bien dure, un peu ligneuse, et pas une jeune pousse de l’extrémité de la plante.Enlevez tous les boutons floraux et les fleurs. Ne gardez que maximum 2 paires de feuilles, et n’oubliez pas d’enlever toutes les mini jeunes pousses que vous voyez aux aisselles des feuilles ou à la pointe. La plante doit se concentrer sur ses racines…point !!!Moi, je mets les bouture dans un peu d’eau pendant quelques jours.Bien souvent au bout de quelques jours (entre 4 et 10 jours suivant les plantes, la pousse émet des racines.) Ensuite, je trempe la jeune pousse dans un peu d’hormone de bouturage .N’oubliez pas de secouer l’excédent de poudre qui colle à votre pousse. Ensuite, je plante la plante dans un bon terreau pour bouturage, en pinçant bien la terre autour de la jeune pousse. Ce terreau est plus drainant et convient mieux au semis et bouture.

Faire un essai ?

Une des plantes les plus faciles à bouturer, c’est le géranium. Droit ou pendant, c’est idem. N’hésitez pas à faire un petit essai ! Préparez bien votre bouture comme expliqué plus haut. Surtout ne laissez aucun bouton floral. Ils affaibliront la plnte qui n’aura plus de force pour s’enraciner. Mettez les dans un verre d’eau.Si vous avez la patience, vous pouvez attendre qu’elles émettent de petites racines, sinon au bout d’une petite semaine, vous pouvez les repiquer en n’oubliant pas de les temper dans l’hormone de bouturage. Vous verrez…ça va tout seul !

La culture

N’oubliez pas de maintenir le terreau humide mais pas trempé  !  Si le terreau est trop sec, vos petites plantes qui n’ont pas encore de grandes racines désècheront. Si le terreau est trempé, vos pauvres boutures seront asphyxiées par l’humidité stagnante. A vous de trouver le juste milieu, suivant la chaleur, et l’exposition lumineuse. Mettez vos petits pots à une exposition bien lumineuse , mais pas trop ensoleillée, pour ne pas que les jeunes plantes ne désèchent. Pour ma part, je regroupe toutes les jeunes plantes dans des jardinières, pour des raisons de place.A ce stade pas besoin d’engrais! Les plantes ont ce qu’il leur faut dans le bon terreau à boutures. Ensuite, quand je vois que les plantes commencent à pousser, je les sépare dans des pots individuels…parfois, j’attends au printemps, vers le mois de mars , pour rempoter tout  le monde.. A cette saison , les jours allongent, et les plantes démarrent de façon prodigieuse. Et au mois de mai, vous pourrez créer à nouveau de magnifiques potées ou jardinières fleuries avec vos propres plantes…Bravo!!

Read more

Nos conseils pour choisir une haie

En novembre, le froid et l’humidité sont nos meilleurs alliés !!! Dès que la sève est descendue dans les racines, et que les feuilles sont tombées, la période de plantation en racines nues peut commencer au mois de novembre. C’est le bon moment pour planter les haies en racines nues ou en mottes.La plantation ^peut se poursuivre tout l’hiver, sauf lorsque le gel permanent pendant la journée rend les plantes cassantes. Le jardinier évite donc de manipuler les plantes quand le gel est permanent pendant la journée. La saison de plantation des racines nues se poursuit encore au printemps jusqu’au 15 avril environ. La terre est encore humide mais se réchauffe…les plantations en profitent bien !! Découvrez ici les explications compètes sur les périodes de plantation.

Les lauriers, thuyas et chamaecyparis sont cultivés en conteneurs ..et donc se plantent toute l’année, puisque les racines sont uniquement démoulées..

Hêtre, charme, legustrum, haies bocagères ou champêtres. … Venez composer la haie qui vous convient avec Xavier , le pépiniériste. Il vous conseillera dans vos plantations. Distance de plantation, hauteur, taille … mais aussi variétés à planter….Découvrez notre plan pour une haie champêtre..   ainsi que notre haie fruitière pour joindre l’utile à l’agréable.

Comment bien choisir sa haie

Définir la hauteur

La première chose à définir, bien avant de choisir les plantes, est de définir la hauteur que l’on souhaite obtenir pour sa haie adulte. De 50 cm à 2m ou plus, le choix est bien vaste. Attention !! Si vous laissez une haie taillée dépasser les 2 mètres de haut, soyez bien conscients des difficultés de taille à pareille hauteur. Si vous souhaitez tailler votre haie plus haut que deux mètres , prévoyez les échelles.

De 1 à 2 m de haut, vous trouverez le berberis, l’if, l’aubépine, le légustrum,  l’érable champêtre, le hêtre

2 mètres ou plus : le charme, le hêtre, le laurier cerise, le laurier du Caucase, le thuya, le sapin leylandi,

Moins de 1 mètre : le buis, le berberis, l’euonymus, le houx créné

Une haie taillée ou une haie libre ???

La différence principale entre une haie taillée et une haie libre  est la largeur de la haie. Une haie taillée peut rester dans une largeur très raisonnable d’environ 60 cm. Mais une haie libre va se développer beaucoup plus largement. Si vous souhaitez un brise-vue, la haie taillée est moins encombrante . De plus , la taille régulière encourage une pousse et une ramification très dense de la haie, qui lui donnera, même en hiver, un aspect dense et impénétrable.

Une haie mixte ou d’une seule variété???

A vous de voir !! Vous pouvez composer une haie taillée avec de nombreuses variétés. Toutefois , les variétés à fleurs voient souvent leur floraison amoindrie et réduite par le fait de la taille. Mais que cela ne tienne !! Cognassier du japon, noisetier, cornouiller, forsythia, kerria, seringat, groseiller à fleurs, sureau, spirée et viorne supportent bien la taille.

Si vous ne choisissez qu’une seule variété par haie , évitez de clôturer tout le tour du jardin avec la même plante. C’est triste et monotone!! Variez les plaisirs!! Faites le fond du jardin avec un feuillage caduc qui s’harmonise bien avec le paysage comme le hêtre ou le charme. Réservez près de votre terrasse un brise-vue avec de l’if. Quoique de pousse lente, il fournit des haies super denses, vertes toute l’année, et sans souci. Vous pouvez utilisez aussi le légustrum, ou le buis pour les petites haies basses.

Une haie champêtre non taillée

Si vous avez de la place, vous pouvez intégrer une haie champêtre non taillée. Il s’agit en fait d’un massif en longueur, que vous pouvez étoffer sur un ou deux rangs.. Toutes les floraison seront à vous : sureau, kerria, wegelia, forsythia, viorne, cornouiller, seringat, groseiller à fleurs. Suivant la place, vous pouvez aussi incorporer des arbres à développement moyen, comme un érable, un sorbier, un lilas, un cerisier du Japon,..etc.

Une haie défensive

On appelle haie défensive , une haie qui va décourager les « invasions ». Donc une haie épineuse et impénétrable !! Les berberis et les pyrancantha sont des arbustes bien connus , qui se taillent facilement. La haie pourra monter entre 1m et 2 m suivant les variétés. Pour une haie plus haute, vous pouvez utiliser le prunellier qui monte facilement entre 1 et 2 mètres..mais gare aux épines très puissantes. Certains rosiers proposent aussi en plus de leur floraison, des fructifications décoratives. ils sont souvent adaptés pour créer une haie.

Les règles de plantation

Vérifiez bien les règlements en vigueur dans votre commune. Certaines communes n’autorisent plus la plantation de certains conifères ou plantes non indigènes. Par ailleurs, comme pour les autres types de plantation,la règle des 2 mètres est souvent d’application. Pour des végétaux ou haies de moins de 2 mètres de haut, les sujets doivent être plantés à 50 cm de la limite de la propriété. Si les végétaux dépassent 2 mètres, vous devez planter à 2 m au moins de la limite. Vérifiez aussi le règlement en vigueur chez vous .

Découvrez ici nos conseils pour bien planter une haie.

Read more

Plantez les bulbes d’automne

Le bon moment pour planter les bulbes

C’est le moment de planter les bulbes d’automne pour préparer un printemps fleuri !! Le bulbe aura le temps de s’enraciner, et sa floraison sera superbe. Jonquilles, narcisses, anémone, tulipes, allium, crocus et muscari… N’hésitez pas !  Quelques trucs pour bien planter…

C’est quoi un bulbe…

Le bulbe d’automne possède une réserve extraordinaire de nutriments à l’intérieur de son bulbe…c’est cette réserve extraordinaire qui lui permet de fleurs au printemps, après l’hiver qui n’est pas une période propice à faire des réserve de nutriments..surtout quand on est au noir, dans la terre et sans feuilles !! Le bulbe va donc s’enraciner progressivement en hiver, mais il terminera son enracinement au printemps quand la température se réchauffe. Mais comment fait-il donc pour fleurir, me direz-vous ??? Et bien, c’est cette réserve de nutriments dans laquelle il va puiser, qui va permettre la floraison. Ensuite vient une étape essentielle dans la vie d’un bulbe : l’après floraison ! C’est à ce moment que le bulbe va utiliser ses feuilles pour se renourrir. Pendant 6 semaines environ, le bulbe va utiliser son feuillage pour se renourrir. C’est la raison pour laquelle il ne faut jamais couper le feuillage du bulbe après sa floraison, et attendre environ 6 semaines après la floraison avant de couper. A ce moment en général, le feuillage jaunit de lui même., et vous pouvez couper les feuilles. L’exemple typique est le muscari qui fleurit dans la pelouse…puis la température se réchauffe, et il est temps de sortir la tondeuse. Mais nos pauvres muscaris n’ont pas eu le temps de refaire des forces..et donc l’année suivante, il n’y a plus de muscaris,-),-)

La plantation

1.- Choisissez un endroit qui vous permettra de profiter de la vue même s’il fait moche…une belle tache de couleur au fond du jardin fait souvent beaucoup d’effet à une saison où il y a peu de fleurs au jardin. Ou bien un endroit où vous savez que les autres arbustes ou plantes ne sont pas encore sorties. Les graminées par exemple sont en fin de course et sont taillées au printemps. Et pourquoi pas les habiller d’une belle floraison de printemps???

2.- Pour bien planter, creuser un trou dont la profondeur doit faire environ 2 à 3  fois la grosseur du bulbe ……petit  bulbe, petit trou de faible profondeur…gros bulbe, gros trou plus profond.

3.- Ensuite, n’hésitez pas à regrouper vos bulbes pour un effet de masse, surtout si vous plantez dans vos pelouses. Mettre les bulbes en groupe dans la pelouse, permet de faire la première tonte, en laissant les groupes de bulbes intacts, dans un morceau de pelouse non tondue, car, comme je vous l’ai dis plus haut, le bulbe a besoin de son feuillage pour se renourrrit.   L’entretien au printemps sera facilité. Si vous ne savez pas comment disposer dans un massif ou dans un sous bois…lancez vos bulbes (délicatement ,-,)-),) et plantez les là où ils tombent !

4.-  La deuxième étape est de bien entretenir votre plantation au printemps; car après la floraison, le bulbe doit refaire ses forces grâce au feuillage. Ne coupez surtout pas le feuillage dès que les fleurs sont fanées! ! Sinon vous condamnez votre bulbe à disparaître. Au contraire attendez environ 4 à 6 semaines avant de couper le feuillage. Après 4 à 6 semaines le feuillage commence à jaunir…c’est signe que vous pouvez couper !! Soyez délicat avec la tondeuse pour tous vos muscaris et crocus ,si vous avez planté dans vos pelouses. Si vous les tondez, vous être sur de tout perdre : tournez autour de la touffe avec la tondeuse. C’est la raison pour laquelle je vous conseille de regrouper les bulbes dans les pelouses !!!C’est l’affaire de quelques semaines !!! Et à cette saison , les pelouses ne poussent pas encore beaucoup.

A vos plantoirs….

Read more

La cueillette et la conservation des pommes

Choisir le bon moment !

La cueillette des pommes s’échelonne de mi août pour les variétés précoces ( les pommes d’août, transparente blanche…) à  octobre pour les variétés tardives (belle fleur, certaines reinettes…). Ce moment dépend aussi des conditions climatiques de la saison.

Mes pommes tombent par terre..

Quand les pommes tombent par terre, ce n’est pas nécessairement un signe de maturité. Donc avant de cueillir, il faut vérifier.  Car pendant l’été, l’arbre a tendance à « larguer » toutes les pommes en surnombre. Si le printemps a été clément, la fructification est intense. L’arbre a trop de fruits qu’il ne peut gérer à terme, car il aura besoin de beaucoup trop d’eau, de nutriment, et, de plus , le poids sera trop important pour ses branches.  Ou bien la saison est trop sèche, et l’arbre doit penser d’abord à sa survie. En tous cas, l’arbre garde uniquement les fruits qu’il se sent capable d’assurer jusqu’au bout….sans mettre en péril sa survie en cas de grande sécheresse.

Les pommes peuvent aussi tomber si elles sont véreuses.Vous découvrirez un petit trou dans la pomme, soit autour de la mouche, soit autour du pédoncule. Les pommes ne peuvent donc pas arriver à maturité. Si cela arrive de façon récurrente sur vos arbres, lisez la suite sur le carpocapse. Il faut alors mettre un piège à phéromone au moment de la floraison, mais aussi pendant l’été. Ce sont pendant ces périodes, avec des nuits chaudes que le carpocapse(papillon nocturne) s’envole et dépose ses œufs soit dans les fleurs au moment de la floraison, soit sur les fruits lors du mûrissement. Lorsque les larves éclosent, elles s’installent tout bonnement dans le fruit. .Découvrez tous les renseignements sur la lutte contre les pomme véreuses ici.

Comment voir si la pomme est mûre

Pour voir si le fruit est mûr, il y a un test très facile à faire !! Vous prenez la pomme ( non véreuse) en main, et vous essayez de la détacher délicatement de l’arbre en faisant faire 1/4 de tour au fruit…si le pédoncule résiste, il faut attendre…si  la pomme se détache, vous pouvez cueillir. La plupart des variétés se cueillent entre le 15 septembre et le 15 octobre. Pour de nombreuses variétés, surtout les variétés de conservation , la maturation continue après la cueillette, dans le fruitier. C’est pourquoi en général, il ne faut pas attendre que les fruits tombent pour cueillir…parfois quand le fruit tombe ( surtout pour les poires et les pêches!) , pas de chance….il est trop mûr !!!

La conservation..

Les pommes se conservent à une température bien fraîche mais à l’abri du gros gel si possible. Si vous disposez d’une cave fraîche..c’est parfait ! Disposez les dans des caissettes en bois et mettez en cave .

Pour ma part, j’ai pris l’habitude de ranger mes pommes dans des caisses en bois. Avant de les ranger, je les trie une par une, pour voir si elles ne sont pas piquées par le ver du carpocapse..et si c’est le cas, je les écarte pour un jus, une gelée ou une consommation rapide. Car la pomme piquée ne se conservera pas, et risque de contaminer ses voisines dans la caisse. Ensuite, comme je n’ai pas une cave fraîche, je les range dans un hangar ou garage extérieur non chauffé, un peu ouvert…Si jamais l’hiver devient plus rigoureux, je mets sur les caisses quelques vieux tissus, et surtout les coussins des chaises de jardin (!!!) qui servent de protection. En cas de gel, ne manipulez pas vos pommes…elles deviennent très fragiles, et toutes les pressions de vos doigts seront des coups qui finiront par tacher les fruits. Si la chaleur arrive trop vite au printemps, je range les dernières pommes dans le bac de mon frigo..et je fais quelques tartes ou compotes avec celles qui se sont avancées trop vite.

En général, je garde les variétés de conservation telles que Boskoop, Belle Fleur souvent jusque fin mars (suivant la température du printemps,-),-)-)

Read more

Vivaces à planter maintenant !

C’est quoi une plante vivace ?

Une plante vivace est une plante qui repart de ses racines chaque année. La plante ne fait ni rameaux ni branches. Elle peut avoir un feuillage persistant ou caduc. Et certaines vivaces ne sont pas rustiques chez nous. Découvrez ici l’explication complète sur le fonctionnement de la plante vivace.

La plantation.

La plantation d’une vivace est très facile : il suffit de démouler délicatement la petite plante et de la replanter dans un trou avec du terreau et un peu d’amendement Secret Vert . Le nombre de plantes au mètre carré dépend de la force et de la hauteur de la plante. En général, les petites plantes rampantes se comptent à 7 ou 9 plantes au mètre carré. Pour les plantes de 60/80 cm , comptez environ 4/6 plantes au mètre carré. Pour les plantes très hautes, on conseille souvent de mettre 3 plants si vous souhaitez avoir une grosse touffe. N’oubliez pas de pailler votre plantation…la plante aura moins de concurrence par les mauvaises herbes…la terre gardera l’humidité en cas de fortes chaleurs…et le jardinier devra moins désherber ,-),-)-

Culture…

Au printemps, n’oubliez pas de protéger les jeunes pousses de vos plantes vivaces contre les limaces. Car les limaces adorent les jeunes pousses des delphinium, des lupins, des hostas…et autres petites tendresses..

 

Le stock disponible actuellement

Vous trouverez en annexe dans les photos la liste de plantes disponibles pour le moment

Read more

Les périodes de plantation…Ste Catherine ou pas ?

Sainte Catherine ou pas ? ça dépend des plantes !

Plein de clients pensent qu’il faut attendre novembre pour planter !! Comme dit le dicton « A la Sainte Catherine, tout bois prend racine! ». Mais cela dépend vraiment du genre de plante que vous voulez planter…en pot ou en racines nues….feuillus ou persistant…..terre de bruyère ou autre ….rosiers en pot ou en racines nues…arbres…arbustes… Nous allons décoder tout cela ensemble, et d’abord comprendre bien les différentes plantes…

C’est quoi une plante à racine nue ?

Une plante en racine nue est une plante qui a été arrachée et dont on laisse les racines nues, sans pot ni la rempoter. Cela ne veut pas dire que l’on laisse les racines à l’air…non, surtout pas, car dans ce cas, les racines pourraient désecher. Les plantes sont stockées de façon provisoire dans des couches avec du terreau ou du sable de Rhin pour éviter le désechement des racines. C’est en novembre , après la chute des feuilles, que la vitesse de circulation de la sève ralentit : la plante ne doit plus nourrir son feuillage! Et c’est donc à ce moment que l’on peut arracher, car la plante est prête pour supporter une transplantation…. et donc on plante en racine nue.

A la Sainte Catherine, tout bois prend racine!

On devrait plutôt dire « à partir de la Sainte Catherine, tout bois prend racine » ! Car c’est au début novembre que les feuilles sont tombées après les premières gelées, et que l’on arrache les arbres ou arbuste prêts à la transplantation. Certains arbres ou  plants pour haies sont arrachés et replantés chaque année pour stimuler la pousse de racines et obtenir un meilleur chevelu radiculaire. Ce faisant, on assure ainsi une bien meilleure reprise. Les plantations pourront continuer tout l’hiver et encore au début du printemps (suivant la météo) presque jusqu’à la mi avril pour certaines plantes. Ce n’est qu’en cas de gel permanent, que les plantations sont suspendues, car soit  le bois des arbres devient cassant, soit on ne sait plus enfoncer la bêche dans le sol! Mais ne craignez pas les petites gelées… les plantations par ce temps sont vraiment parfaites !

Que planter à la Sainte Catherine.

TOUT ! Vous pouvez tout planter à partir de la Sainte Catherine.Toutes les plantes en racines nues se plantent à partir de la Sainte Catherine, jusqu’au milieu du printemps (suivant la météo et sauf gel permanent!Les plantes en racines nues sont principalement les plants pour haie : le hêtre, le charme, le legustrum, l’érable champêtre, l’aubépine, la prunelle...etc. Les arbres fruitiers font aussi partie des incontournables en racines nues : vieilles variétés ou variétés en haute tige. Bien sûr, vous pouvez trouver des arbres fruitiers cultivés en pots, mais bien souvent ce sont uniquement des arbres buisson ou basse tige, ou bien des arbres moins gros. En hiver, vous pourrez aussi planter des arbres d’ornement haute-tige ou demi-tige. La racine nue vous permet de planter de plus gros sujets pour un coût moindre. Mais vous pouvez aussi planter toutes les plantes en pot à la Sainte Catherine !! Les plantes en pot seront aussi heureuses aussi d’une belle transplantation à cette date : chaque période hivernale un peu plus douce leur permet de commencer leur bel enracinement, et l’eau est là pour les aider!

Comment fonctionne une plante en pot ?

Une plante en pot est une plante qui vit dans son pot; et donc les racines ne sont pas dérangées par une transplantation. C’est comme démouler un gâteau et le mettre dans un autre plat !! L’important est bien sûr de ne pas toucher à la motte!

Comment planter une plante en pot?

Faites un bon trou un peu plus profond et un peu plus large que le pot. Démoulez la plante délicatement… si cela ne va pas bien , découpez les racines qui dépassent ou le pot avec un couteau. Ne touchez pas à la motte et laissez la bien telle qu’elle! Si vous touchez aux racines pendant une période défavorable, la plante souffrira de sa plantation. Mettez du terreau au fond du trou avec un peu de compost (jamais de compost pur , sous peine de brûler la plante…c’est une part de compost pour 10 parts de terre !). Si vous devez mettre un tuteur enfoncez le dans le trou avant la plante. Ça doit bien tenir! C’est le tuteur qui tient l’arbre et pas l’arbre qui tient le tuteur! Si vous plantez en été ou au printemps, lors d’une période chaude, ou très venteuse, n’oubliez pas d‘arroser copieusement votre plantation ! Respectez bien le niveau du pot : un tronc c’est un tronc hors du sol, et une racine c’est une racine qui vit dans le sol ! Quand vous tassez, faites bien attention de tenir la plante pour ne pas l’enterrer sous le niveau du sol !

Quand planter les plantes en pot ?

Et bien…quand vous avez envie ! Le 21 juillet si vous voulez ou le 1er mai si vous êtes en congé! Peu importe! L’important est de bien arroser si il fait sec , et chaque fois que la période sans pluie se prolonge. L’important est de bien respecter les conseils de plantation ci dessus : ne pas toucher aux racines! N’oubliez pas aussi de bien leur fournir un terreau de qualité pour faciliter l’enracinement et la reprise de la plante..Mais bien sûr, vous pouvez aussi planter les plantes en pot en hiver et à partir de la Sainte Catherine.

Les plantes de terre de bruyère

Rhododendron, azalées, bruyères, érables de Japon sont maintenant des plantes cultivées principalement en pot ( sauf pour certains gros sujets en motte). Tous les conseils pour les plantes en pot s’appliquent donc à cette catégorie de plantes Il faut cependant souligner que ces plantes apprécient aussi une plantation à partir de septembre, après les chaleurs de l’été. Comme leur enracinement se situe plus superficiellement, elles apprécient une plantation au printemps ou dès que les chaleurs sont passées et que la pluie revient .N’oubliez pas de leur fournir une belle quantité de terre de bruyère. Cela se présente comme du terreau, mais avec un PH adapté à ces plantes. Appliquez également les conseils  de plantation pour les plantes en pot : ne pas toucher aux racines ! Mais plantez les aussi à partir de la Sainte Catherine, si vous voulez…

Les rosiers

Vous trouverez désormais principalement des rosiers en pots. Le rosier a horreur d’être transplanté, car il possède une longue racine pivot qui s’enfonce profondément dans la terre. Il est donc quasi impossible d’arracher cette racine sans la casser. C’est la raison pour laquelle le rosier est cultivé en pot, facile à transplanter! Mais aussi la raison pour laquelle les rosiers se cultivent plus difficilement dans des pots sur une terrasse : à moment donné, ils ont envie de retrouver une belle profondeur de terre.  Vous pouvez donc planter le rosier en pot quand vous voulez! L‘automne est souvent une belle période, car la terre est encore chaude mais plus humide. En hiver, la plante est au repos, et elle peut mettre toute son attention dans ses racines. Au printemps, la terre se réchauffe et les racines grandissent facilement dans la terre chaude et humide. En été, faites attention si il fait chaud, à bien surveiller votre arrosage! Pour les rosiers, le plus important est de bien les nourrir car c’est une plante vorace en nutriments. N’hésitez pas à incorporer 4 kilos de Secret Vert par rosier ! Votre rosier vous remerciera par une floraison abondante, et une grande résistance aux maladies et aux insectes.

A vos bêches…plantez!

Read more

Les beaux jardins ont un Secret Vert….

Bien nourrir la terre, pour nourrir les plantes.

Les beaux potagers , et les beaux jardins sont des endroits où la terre est fertile et fertilisée. Pour pouvoir subvenir aux besoins des plantes, il faut que le sol soit équilibré, et que la plante puisse y trouver des éléments nutritifs assimilables facilement. Pour ce faire, le sol doit être bien fertilisé par de l’humus qui rééquilibre le sol, et empêche le lessivage des éléments nutritifs par les pluies. A son tour , la plante pourra puiser les éléments nécessaires à sa croissance.

La composition du fertilisant Secret Vert

L’amendement est composé à 85% de fumiers de ferme bien sélectionnée et à 15% d’algues marines. Les fumiers et litière de fumier de bovins et de volailles sont fermentés pendant plusieurs mois. Ainsi, ils apportent l’azote, le phosphore, la potasse, la magnésie, le calcium en quantité équilibrée sous forme naturelle. La matière peut donc se conserver dans le sol plusieurs mois, au fur et à mesure de sa décomposition.

Les algues sont ramassées sur les côtes de Vendée,  séchées et compostées. Elles apportent les oligo-éléments en grand quantité : calcium, fer, cuivre, souffre, manganèse, zinc,sodium, iode, chlore) et les vitamines (A, B2, B6, E..)

Résultat ???

  • Une meilleure rétention de l’eau et des éléments nutritifs
  • un sol enrichi de façon durable
  • une meilleurs croissance grâce aux hormones naturelles
  • une fortification des racines
  • une grande vigueur et résistance aux parasites
  • une meilleure qualité gustative des fruits et des légumes

Les astuces au jardin avec le Secret Vert

pour les rosiers :

Daniel Schmid, le rosiériste de Malmedy, conseillait toujours de planter son rosier avec 3Kg de Secret Vert; et de le renourrir chaque année avec 1 ou 2 kg par rosier. Le rosier est une plante vorace, qui a besoin d’une nourriture équilibrée. Ainsi, la plantes fleurit longtemps avec des fleurs bien colorées et solides; et de plus, il résiste aux maladies et aux insectes !!

pour toutes les plantations :

N’hésitez pas à mélanger, suivant la taille de végétal à replanter ,un minimum de 5% d’amendement à votre terreau (entre 500gr et 3kg par plante suivant grosseur)

pour les arbres fruitiers :

Creusez quelques trous à l’aplomb de la couronne de votre arbre, et remplissez le d’amendement . Évitez de mettre l’amendement au pied du tronc, car à cet endroit, il n’y a pas de racines pour pomper les éléments nutritifs. C’est à l’aplomb des branches que les racines de l’arbre aboutissent, et c’est à cet endroit qu’elles peuvent le mieux absorber les éléments que vous lui donnez.

pour le potager :

  • lors du repiquage : mettre 1 à 2 cm de fertilisant au fond du trou
  • lors des semis : épandez 1 kg de fertilisant au m
  • pour des plantes en godets : faites tremper les mottes. Mélangez 2 poignées de fertilisant au fond du trou
  • pour les legumes vivaces : chaque année, au printemps et en automne, 2 à 3 cm de fertilisant au pied de la plante

pour la pelouse :

Prévoir 50kg de fertilisant Secret Vert pour 100m2 de pelouse, soit 1/2Kg par mètre carré. Épandre après la tonte et/ou la scarification au printemps et en automne

pour la serre ou le tunnel

Renourrir le sol chaque année en automne avec environ 750gr à 1kg de Secret Vert par m2.

Read more

Plantes à découvrir : C’est quoi une plante vivace???

Vivace ????

C’est une demande classique de tous nos clients… « je voudrais une plante vivace qui fleurit toute la saison ».. Pour le client , ça veut dire un plante qui revient chaque année et qui fleurit tout le temps  !!! Et le problème …c’est que ça n’existe pas!! Soit la plante revient chaque année, mais alors elle a une floraison limitée dans le temps…soit la plante est annuelle et fleurit toute la saison, mais est incapable de survivre à notre hiver !! »Vivace » est un mot qui est arrangé à toutes les sauces….Certains pensent qu’il s’agit de la rusticité de la plante et donc,de sa résistance au gel…et d’autres y voit simplement le fait que la plante peut vivre plusieurs années… Alors quelle est sa vraie définition ??

Définition.

La plante vivace est une plante qui repousse chaque année de la base, par opposition aux arbustes qui gardent leurs rameaux et repoussent sur leurs rameaux chaque année. Par opposition à vivace, la plante annuelle ne vit qu’un an. Chaque année, elle doit repartir d’une graine, ou d’une bouture, comme une pensée, un surfinia, ou d’autres annuelles qui se resèment parfois au jardin. Par opposition à un arbuste, la plante vivace ne fait pas de « bois », et repart chaque année de la souche.

Toutes les vivaces ne sont pas rustiques !

Vous avez donc bien compris que vivace ne veut pas dire rustiqueEt donc, toutes les vivaces ne sont pas rustiques. Pour ce critère de rusticité, il faut toujours considérer le climat de sa région pour choisir ses plantes. Le climat de la Loire française, n’est pas le même que le climat des Ardennes belges.. et Bruxelles intra-muros bénéficie de températures largement supérieures à celles du Sud de la Belgique. Ici, en pépinière, nous choisissons des plantes vivaces dont nous connaissons la rusticité (= résistance au gel et à l’humidité de notre région)

Une grande diversité de hauteur

Les vivaces se distinguent soit par leur feuillage, ou par leur floraison, ou par leur silhouette,… Il y en a pour tous…. Les hauteurs varient de 10 cm à plus de 150cm.

Les plantes vivaces sont  rampantes comme certaines campanules, saxifrage, ibéris (corbeille d’argent), alyssum (corbeille d’or), la pervenche…etc. s’étendent et sont précieuses pour l’ombre ou le soleil. D’autres sont buissonnantes comme la pivoine, le lupin, la gaillarde…etc Certaines peuvent monter plus haut et créer des arrière plans magnifiques : les delphinium ou pieds d’alouettes, les rodergia, les fenouils, les aruncus…etc.

Des floraisons pour toute l’année

Les vivaces sont utilisées aussi pour leurs floraison souvent longues...quand les arbres et les arbustes offrent des floraisons d’environ 2 mois…certaines vivaces peuvent colorer le jardin pendant parfois 3 mois. Les plantes vivaces offrent aussi une floraison dense et remplie de fleurs..qui n’a pas d’égal !! La plante vivace permet aussi de combler certains espaces dans les massifs..et de compléter les floraisons..

en hiver : les bruyères, les hellébores (roses de Noël) ,les cyclamens, …etc

au printemps : ancolie, primevères, astrantia, hosta, bergenia, arabis, aubrietia, lewisia…etc

en été : alchemille, achillée, agapanthe, astilbe, campanule, géranium, fhuschia, rudbeckia, gaillarde…etc

en automne : anémone, aster, sedum, les graminées…etc

Pour l’ombre ou le soleil.

Il y a des vivaces pour toutes les situations : ombre, mi- ombre mi- soleil, ou soleil..Pensez à choisir la plante adaptée à votre situation

Elles aiment/supportent le soleil : aster, campanule, heuchère, erigeron, phlox, delphinium, lupin, fuschia, rudbeckia,…etc

Elles aiment/supportent l’ombre :bergenia, brunnera, pervenche, asperula, hosta, astrantia, hellebore, muguet, ail des ours…etc

Découvrez le stock pour l’été 2020

Découvrez les bruyères vivaces .

Pour une floraison hivernale, découvrez les héllébores ou rose de Noël

Découvrez l’alchemille mollis.

Découvrez les heuchères et leurs feuillages magiques

Pour fleurir le jardin fin d’été, quand les parterres se dégarnissent, pensez aux anémones !!

Vous découvrirez ici la page dédiée aux plantes vivaces et aux aromatiques.

Read more