Skip to main content Skip to search

Archives for Plantes à découvrir

Vivaces été 2020 pour votre jardin

C’est quoi une plante vivace ?

Une plante vivace est une plante qui repart de ses racines chaque année. La plante ne fait ni rameaux ni branches. Elle peut avoir un feuillage persistant ou caduc. Et certaines vivaces ne sont pas rustiques chez nous. Découvrez ici l’explication complète sur le fonctionnement de la plante vivace.

La plantation.

La plantation d’une vivace est très facile : il suffit de démouler délicatement la petite plante et de la replanter dans un trou avec du terreau et un peu d’amendement Secret Vert . Le nombre de plantes au mètre carré dépend de la force et de la hauteur de la plante. En général, les petites plantes rampantes se comptent à 7 ou 9 plantes au mètre carré. Pour les plantes de 60/80 cm , comptez environ 4/6 plantes au mètre carré. Pour les plantes très hautes, on conseille souvent de mettre 3 plants si vous souhaitez avoir une grosse touffe. N’oubliez pas de pailler votre plantation…la plante aura moins de concurrence par les mauvaises herbes…la terre gardera l’humidité en cas de fortes chaleurs…et le jardinier devra moins désherber ,-),-)-

Culture…

Au printemps, n’oubliez pas de protéger les jeunes pousses de vos plantes vivaces contre les limaces. Car les limaces adorent les jeunes pousses des delphinium, des lupins, des hostas…et autres petites tendresses..

 

Le stock disponible été 2020

Vous trouverez en annexe dans les photos la liste de plantes disponibles pour le moment

Read more

Plantes à découvrir : C’est quoi une plante vivace???

Vivace ????

C’est une demande classique de tous nos clients… « je voudrais une plante vivace qui fleurit toute la saison ».. Pour le client , ça veut dire un plante qui revient chaque année et qui fleurit tout le temps  !!! Et le problème …c’est que ça n’existe pas!! Soit la plante revient chaque année, mais alors elle a une floraison limitée dans le temps…soit la plante est annuelle et fleurit toute la saison, mais est incapable de survivre à notre hiver !! »Vivace » est un mot qui est arrangé à toutes les sauces….Certains pensent qu’il s’agit de la rusticité de la plante et donc,de sa résistance au gel…et d’autres y voit simplement le fait que la plante peut vivre plusieurs années… Alors quelle est sa vraie définition ??

Définition.

La plante vivace est une plante qui repousse chaque année de la base, par opposition aux arbustes qui gardent leurs rameaux et repoussent sur leurs rameaux chaque année. Par opposition à vivace, la plante annuelle ne vit qu’un an. Chaque année, elle doit repartir d’une graine, ou d’une bouture, comme une pensée, un surfinia, ou d’autres annuelles qui se resèment parfois au jardin. Par opposition à un arbuste, la plante vivace ne fait pas de « bois », et repart chaque année de la souche.

Toutes les vivaces ne sont pas rustiques !

Vous avez donc bien compris que vivace ne veut pas dire rustiqueEt donc, toutes les vivaces ne sont pas rustiques. Pour ce critère de rusticité, il faut toujours considérer le climat de sa région pour choisir ses plantes. Le climat de la Loire française, n’est pas le même que le climat des Ardennes belges.. et Bruxelles intra-muros bénéficie de températures largement supérieures à celles du Sud de la Belgique. Ici, en pépinière, nous choisissons des plantes vivaces dont nous connaissons la rusticité (= résistance au gel et à l’humidité de notre région)

Une grande diversité de hauteur

Les vivaces se distinguent soit par leur feuillage, ou par leur floraison, ou par leur silhouette,… Il y en a pour tous…. Les hauteurs varient de 10 cm à plus de 150cm.

Les plantes vivaces sont  rampantes comme certaines campanules, saxifrage, ibéris (corbeille d’argent), alyssum (corbeille d’or), la pervenche…etc. s’étendent et sont précieuses pour l’ombre ou le soleil. D’autres sont buissonnantes comme la pivoine, le lupin, la gaillarde…etc Certaines peuvent monter plus haut et créer des arrière plans magnifiques : les delphinium ou pieds d’alouettes, les rodergia, les fenouils, les aruncus…etc.

Des floraisons pour toute l’année

Les vivaces sont utilisées aussi pour leurs floraison souvent longues...quand les arbres et les arbustes offrent des floraisons d’environ 2 mois…certaines vivaces peuvent colorer le jardin pendant parfois 3 mois. Les plantes vivaces offrent aussi une floraison dense et remplie de fleurs..qui n’a pas d’égal !! La plante vivace permet aussi de combler certains espaces dans les massifs..et de compléter les floraisons..

en hiver : les bruyères, les hellébores (roses de Noël) ,les cyclamens, …etc

au printemps : ancolie, primevères, astrantia, hosta, bergenia, arabis, aubrietia, lewisia…etc

en été : alchemille, achillée, agapanthe, astilbe, campanule, géranium, fhuschia, rudbeckia, gaillarde…etc

en automne : anémone, aster, sedum, les graminées…etc

Pour l’ombre ou le soleil.

Il y a des vivaces pour toutes les situations : ombre, mi- ombre mi- soleil, ou soleil..Pensez à choisir la plante adaptée à votre situation

Elles aiment/supportent le soleil : aster, campanule, heuchère, erigeron, phlox, delphinium, lupin, fuschia, rudbeckia,…etc

Elles aiment/supportent l’ombre :bergenia, brunnera, pervenche, asperula, hosta, astrantia, hellebore, muguet, ail des ours…etc

Découvrez le stock pour l’été 2020

Découvrez les bruyères vivaces .

Pour une floraison hivernale, découvrez les héllébores ou rose de Noël

Découvrez l’alchemille mollis.

Découvrez les heuchères et leurs feuillages magiques

Pour fleurir le jardin fin d’été, quand les parterres se dégarnissent, pensez aux anémones !!

Vous découvrirez ici la page dédiée aux plantes vivaces et aux aromatiques.

Read more

Plante à découvrir : les Bégonias tubéreux

C’est quoi un bégonia tubéreux??

Comme son nom l’indique, le gros bégonia ou bégonia tubéreux est une plante issue d’un tubercule, ici un bulbe rond un peu aplati. Au printemps vers la mi avril, il faut le rempoter dans du terreau frais, et le réhydrater copieusement..cette année, fin avril, j’ai mis mes bulbes dans une jardinières, et j’ai arrosé 3x la jardinière..car j’avoue, mes bulbes étaient vraiment très très secs!! Les bulbes ont rapidement fait des petites feuilles, et à la mi mai, j’ai dispatché tous les bulbes dans les pots, sur les balconnières ou en pleine terre. En fin de saison, je récupère les bulbes en découpant autour une grosse motte de terre toute sèche qui les protègera du gel,  et je stocke au garage ou dans l’abri de jardin. Ne pas confondre avec le petit bégonia de jardin. Celui ci n’a pas de bulbe… cependant il fleurit lui aussi tout l ‘été, avec du soleil et de l’engrais.

Des tombants et des droits

Il y en a plein de variétés différentes !!! Retenez d’abord qu’il y en a des droits et des retombants..L’utilisation ne sera pas la même. Les tombants seront utilisés dans les jardinières et dans les paniers suspendus. Les droits se mélangent avec toutes les autres plantes en pleine terre ou dans vos pots et vos jardinières. Ensuite, vous avez des grosses fleurs, des petites fleurs, des feuilles allongées, des feuilles pourpres….si la collectionnite vous prend…vous n’en verrez pas le bout ,-),-)

Il aime le soleil

Le bégonia aime le soleil.…même le plein soleil…mais une exposition bien ensoleillée lui suffit. Par contre, il a horreur de vivre dans une terre trempée..Attendez donc que votre terreau soit un  peu reséché avant d’arroser votre coupe. Sachez aussi que la plupart des fleurs de balconnières ont horreur de rester mouillée tout le temps surtout si il fait chaud !!! La terre se met à fermenter avec la chaleur, et les plantes pourrissent. Voyez ici notre article avec nos conseils d’entretien pour les jardinières. N’oubliez pas de les nourrir comme vos autres plantes de jardinières, avec un bon engrais floraison!! Celui de chez SAP (made in Belgium) est très fortement dosé, et stimule la floraison de façon magnifique…

Aussi pour l’intérieur

Certaines variétés apprécient aussi l’intérieur, avec les mêmes conditions de culture : lumière et pas trop d’eau !! Ce sont en général des variétés avec un feuillage très décoratif, pourpre, ou coloré, avec des feuilles allongées ou arrondies, en général , d’une texture un peu plus coriace que le bégonia tubéreux classique

Read more

Plante à découvrir : Le mandevilla

Autrefois connue sous le nom de Dipladenia, cette belle plante fleurie revient en force …après quelques années aux oubliettes !!! Cette plante arbustive est vivace dans son pays d’origine, en Amérique du Sud, mais pas chez nous.. Elle offre un port naturellement buissonnant, mais elle peut être utilisée comme une grimpante : vous pouvez lui mettre des tuteurs ou la palisser sur un mur

Une amoureuse du soleil !

Le mandevilla fait merveille au soleil !! En jardinières ou en pot, le mandevilla grimpe si vous lui donnez un support. En jardinières, il retombe et fait des corbeilles magnifiques. Même en plein soleil, le mandevilla fleurit tout l’été sans discontinuer pour autant que vous le nourrissiez avec un bon engrais floraison.

Adaptée à la culture en pot et en jardinières.

Le mandevilla est une plante adaptée à la culture en pot. On le cultive souvent en intérieur, car il ne tolère pas les températures inférieures à 5°C.  Toutefois, il fait merveille à l’extérieur sur les terrasses pendant tout l’été : que ce soit dans un grand pot sur des tuteurs, ou même dans les jardinières comme plante retombante, il fleurit sans cesse avec un beau feuillage vernissé.

 Soins et culture : 

Le mandevilla apprécie le même terreau enrichi que les géraniums et plantes de balconnière. N’oubliez pas de le nourrir régulièrement avec un engrais balconnière fortement dosé, type Flora de chez SAP ( excellent engrais belge !!). Bien nourri ,sa floraison se prolongera tout l’été.  N’oubliez pas de le rentrer pour l’hiver ou dès que les températures nocturnes descendent sous les 5°. Pour ce faire retaillez le avant de le rentrer : il prendra moins de place , et se ramifiera pour l’année prochaine. Rempotez le au printemps, dès le mois de mars, avant son grand retour sur scène au mois de mai. En automne et en hiver, dosez bien vos arrosages; et laissez sécher le terreau entre deux arrosages. La fréquence des arrosages dépendra de la chaleur de la pièce d’hivernage.

Read more

Plante à découvrir : le laurier rose

Le laurier rose est vraiment une magnifique plante de terrasse. Et sa réputation de plante difficile est totalement injustifiée…  Toutefois , il convient de connaître quelques petits trucs importants pour sa culture.

EN ETE :

Tout d’abord le substrat de plantation…Il est inutile de le rempoter dans du terreau universel…même le meilleur…Le laurier rose apprécie le terreau spécial pour les plantes méditerranéennes. Expérience faite, il ne s’enracine quasi pas dans le terreau universel; alors que dans le terreau spécial, il explose. C’est un terreau qui, au poids, vous paraîtra beaucoup plus lourd; mais qui est particulièrement drainant.

En deuxième lieu, l’engrais….Certains prétendent que le laurier rose ne fleurit pas bien chez nous par manque de soleil .  Expérience faite,…c’est bien plus une question d’engrais. Car, pour bien fleurir, le laurier rose a besoin d’un engrais composé fortement dosé et  de façon très régulière. Après expérience, l’engrais qui fonctionne le mieux pour le laurier, est l‘engrais belge(cocorico!!!) de chez SAP. Connu et utilisé depuis longtemps par tous les anciens horticulteurs belges, il est fabriqué à Spa. C’est un des plus fortement dosé sur le marché; et de plus il est économique. Essayez le sur votre laurier rose (mais aussi sur vos bougainvilliers, orangers ..etc.), et vous serez (agréablement ) surpris par la floraison magique de votre plante..

EN HIVER

N’oubliez pas de rentrer votre laurier…celui-ci supporte une petite gelée mais pas plus.. Dosez bien votre arrosage à l’intérieur en fonction de la température de votre hivernage. Une plante boit plus à 15° qu’à 10° !!!En le rentrant vous pouvez le retailler pour lui redonner une jolie forme. Dès le printemps, il se ramifiera en créant de nouvelles branches.

AU PRINTEMPS

Dès l’arrivée des beaux jours, n’oubliez pas de rempoter à nouveau votre laurier.  Si votre pot est petit, rempotez dans un pot plus grand avec du terreau plantes méditerranéennes. Si le pot est déjà très gros, vous pouvez retailler les racines avec une bêche, et remettre du terreau plantes méditerranéennes pur . Reprenez les arrosages en ajoutant déjà à l’eau l’engrais SAP qui va stimuler la mise à fleurs..Et c’est reparti pour une année de plaisir..

Je vous souhaite beaucoup de plaisir avec votre laurier rose

Read more

Plante à découvrir : le citronnier

Le citronnier est un des agrumes les plus résistant au froid. Une toute petite gelée ne lui fait pas peur; mais il ne supporte tout de même pas nos hivers belges,froids et surtout humides.
Pour le cultiver, utilisez un bon grand pot, proportionné à sa taille, et surtout, rempotez le dans un terreau spécial agrumes, plantes méditerranéennes. Il ne s’enracine pas dans du terreau universel!! Ensuite, n’oubliez pas de le nourrir : comme toutes les plantes en pot, il dépend totalement du jardinier; mais aussi comme tous les arbres fruitiers, il a besoin de nutriments pour fleurir et fructifier. Il lui faut un engrais très fortement dosé; et pour ce faire l’engrais belge de chez SAP est le meilleur que nous ayons testé.

La floraison est magnifique et odorante. Si la plante fleurit à l’intérieur, n’oubliez pas de jouer à la petite abeille, et de promener un pinceau propre de fleur en fleur, pour polliniser les fleurs et obtenir des fruits.

Votre citronnier peut passer tout l’été sur la terrasse. La date de sortie dépend de la température d’hivernage : si vous l’avez hiverné à 18°, attendez la mi mai pour le sortir; car il se croit en été, et ne supporterait un froid soudain, même léger.

Dehors, surveillez son arrosage, comme vos géraniums et plantes d’extérieur, suivant la météo.

Les citrons mettent en général une petite année de la fleur au fruit pour mûrir; car nous n’avons ni le chaleur, ni la lumière de l’Espagne !!!!Et donc soyez patients; vous serez récompensés par le goût exquis de ses fruits, beaucoup moins acides que les fruits auxquels nous sommes habitués.

Read more

Plante à découvrir : Le Buddleia ou arbre à papillons.

Un geste pour les papillons !!! Ce n’est pas une légende !!! Le buddleia attire vraiment les papillons dans votre jardin. Très facile à cultiver, il apprécie un endroit plutôt ensoleillé (les papillons aussi!). Le buddléia existe dans plusieurs couleurs : rose, rose foncé, bleu clair, bleu foncé, mauve. Il peut y avoir aussi des feuillages panachés.  Suivant la variété, sa hauteur varie de 1m50 à 3m. Mais ce que l’arbre à papillons apprécie par dessus tout, c’est une bonne taille de temps en temps, pour recéper ses vieilles branches.  Faute de quoi les vieilles branches ne donnent plus que de petites fleurs en cônes rachitiques.En automne, vous pouvez le rabattre sévèrement. Cela  lui permet de développer de jeunes branches, et une belle floraison. De cette façon, il continuera à vous enchanter longtemps avec des beaux longs cônes fleuris…et  à attirer les papillons.

Read more

Plante à découvrir : le Poinsettia ou rose de Noël

Le Poinsettia est originaire d’Afrique. C’est donc une grande frileuse !!! C’est pourquoi sa culture n’est pas toujours très simple sous nos latitudes. Gardez le poinsettia à la température normale de la maison, jusqu’à environ 24°.  Evitez les courants d’air froid ainsi que les températures nocturnes en dessous de 16°. Faites attention au transport jusque chez vous : ne laissez pas votre poinsettia  une après midi d’hiver dans l’auto…il risque de ne pas s’en remettre !!! Pour l’arrosage, ne laissez jamais de l’eau traîner dans la soucoupe. Arrosez votre rose de Noël  quand le sol est sec au toucher ; car entre les arrosages, le sol doit avoir le temps de ressécher.

La fleur du poinsettia est en réalité la toute petite fleur jaune au centre de votre belle étoile de pétales colorés. Cette étoile colorée s’appelle la bractée. Elle existe dans de multiples couleurs pour notre plus grand plaisir : rouge, blanc, rose, panaché, pointillé..etc. La coloration peut durer jusqu’à 4 mois.

La floraison du poinsettia est provoquée par l’alternance de longues périodes d’obscurité (nuit) et de courtes périodes de clarté (jour)ce qui correspond bien à nos journée hivernales . Pour induire la floraison, le producteur obscurcit sa serre de façon à avoir une « nuit » plus longue que le « jour » (environ 14h de nuit). Donc, pour faire refleurir votre poinsettia, vous devrez le placer dans une pièce où il n’y a pas d’éclairage artificiel le soir. Votre Rose de Noël refleurira alors dans le courant du mois de janvier, après ces périodes d’obscurité.

Read more

Plantes à découvrir : Les bruyères vivaces

Les bruyères vivaces sont une grande famille, qui ne manquent pas d’attrait pour le jardinier. Le premier, et non le moindre, est la floraison hivernale pour de nombreuses variétés de bruyères comme la calluna et l’érica. Pour le jardinier, c’est une valeur de charme pour la saison hivernale qui manque parfois cruellement de couleurs. La calluna fleurit, suivant les variétés de septembre à mars; tandis que l’erica  carnea fleurit de novembre à avril. Elles fleurissent plusieurs mois sans discontinuer.

Sol :

Toutes les variétés ont besoin d’un substrat approprié. En pleine terre, n’oubliez pas que les bruyères ont besoin d’une terre acide dite terre de bruyères(!!).Toutefois, pour les jardinières, je conseille volontiers le terreau ; car la terre de bruyère n’est pas très riche et ne garde pas l’humidité. Et comme bien souvent le problème des bruyères en jardinières, c’est que bien souvent l’arrosage en façade des maisons est totalement déficient…..

Au jardin :

Dans le jardin les bruyères doivent être plantées en touffes assez importantes afin d’obtenir un effet de masse. Elles peuvent  jouer les couvre-sol entre les arbustes ou bien en bordures le long des allées. Ces bruyères sont d’excellente compagnie avec les plantes vivaces assez hautes qui ont un aussi une floraison d’arrière saison,  comme rudbeckias,  asters, anémones. Elles sont aussi superbes avec les graminées qu’elles mettent bien en valeur.

En jardinière :

Les calluna et erica sont parfaitement rustiques, même lors de gros hivers. Elles sont magnifiques dans les jardinières d’automne avec les choux, les heuchères, les graminées et tous les feuillages persistants. Les bruyères n’ont pas toujours bonne réputation dans les jardinières; mais il s’agit toujours d’un problème d’arrosage. Bien souvent la pluie n’arrive pas sur les appuis de fenêtres..et les bruyères meurent ..de soif!!!  N’oubliez donc pas de vérifier l’arrosage de vos jardinières d’hiver tous les mois. En jardinière, je conseille toujours de rempoter avec du terreau. Le Ph neutre du terreau convient aussi à la bruyère; et surtout il contient beaucoup d’éléments nutritifs qui aideront à la croissance en pot. Une bruyère peut survivre 2 ans en jardinières, si vous lui apportez de l’engrais pour hortensias ou rhododendron. Passé ce délai, il est fortement conseillé de replanter la bruyère en pleine terre pour qu’elle poursuive son développement.

Culture et taille :

Évitez le plein soleil. Les bruyères apprécient une ambiance humide et une exposition mi-ombragée. Par contre , elles redoutent les terrains pleins d’eau en hiver !! Lors des étés très chauds et secs, douchez les plantes  afin de bien les rafraîchir. Leur croissance est assez lente, environ 10 cm par an. Hauteur adulte : de 15 à 30 cm selon les variétés. Largeur : de 30 à 60 cm en tapis compact. Distances de plantation : 30 cm en tous sens. Au printemps, apportez un engrais pour rhododendrons ou hortensias. Après la floraison, vous pouvez égaliser la touffe et supprimer les fleurs fanées. Après la floraison également, si les jeunes pousses sont un peu hirsutes , vous pouvez les rabattre de moitié. Les touffes plus âgées peuvent être divisées

Read more

Plante à découvrir : L’hibiscus de jardin

Découvrez l’hibiscus

L’hibiscus de jardin (par opposition aux hibiscus d’intérieur) est un superbe arbuste qui fleurit en été. D’août à octobre, il vous régalera d’une magnifique floraison. Il forme de beaux arbustes, bien denses et ramifiés. Ils sont de pousse plutôt lente ; mais peuvent atteindre 2m de haut. Ils existent dans de nombreux coloris de rose, rose foncé, bleu et blanc.

Plantation

Pour la plantation, choisissez un endroit plein soleil ; C’est là que sa floraison sera la plus spectaculaire-, et si possible à l’abri de vents froids. Donnez lui une terre profonde, et bien fertile, avec un terreau bien nutritif .Il  n’est pas exigeant et supporte le calcaire, si vous le plantez dans une belle fosse de terreau.

Tout à fait rustique chez nous !

Il est particulièrement bien résistant à nos hivers, et descend sans problème jusqu’à -18°. Il est un des derniers à faire ses feuilles, et chaque année, de nombreux clients pensent que leur hibiscus est mort…alors qu’il faut juste un peu de patience !!

La culture

Il n’a pas de ravageurs ou de maladies particulières… à part les pucerons, dont vous viendrez facilement à bout avec un peu de savon noir, et l’aide des coccinelles.

Il n’est pas nécessaire de tailler un hibiscus. L’hibiscus se taille facilement à la fin de l’hiver, seulement si vous voulez lui donner une forme particulière, ou si certaines branches vous gênent ou sont desséchées.

L’hibiscus d’intérieur

Ne confondez pas avec l’hibiscus d’intérieur!! Celui là est une plante exotique, qui ne supporte pas du tout nos hivers. Il ne peut être cultivé que à l’intérieur. Cependant, vous pouvez le mettre en pot sur votre terrasse tout l’été. Avec du soleil et de l’engrais floraison, vous aurez des fleurs tout l’été. Les fleurs sont justement spectaculaires dans des tons très vifs…rouge, orange, jaune…Un régal pour les yeux!!

Read more