Skip to main content Skip to search

Archives for Plantes à découvrir

Je crée mon premier verger

Planter un verger chez soi

C’est la toute bonne saison pour planter…Et c’est l’occasion de créer un petit verger. Sachez qu’il est tout à fait possible de créer un petit verger chez soi. En fonction de la surface disponible , vous pouvez choisir le nombre de fruitiers. Les fruitiers en basse-tige dit buisson sont des fruitiers en forme de buisson, dont le tronc démarre à environ 30 à 50 cm du sol, et donc très facile pour la cueillette. Les arbres buissons se plantent environ tous les 3 à 4 mètres. Les arbres en demi-tige, quant à eux, ont un tronc d’environ 1m40 à 1m60cm.  La cueillette des fruits sur arbres demi tiges nécessite une simple escabelle en général. Et les demi-tiges se plantent environ tous les 4 à 5 mètres.

Y a t-il déjà des arbres fruitiers dans les environs??

Bien souvent , il y a d’autres arbres fruitiers dans les jardins environnants !! C’est d’ailleurs l’occasion de discuter avec ses voisins pour découvrir les variétés déjà plantées, et de tisser des liens ! Les abeilles et le vent se chargent de la pollinisation ….Dans ce cas, vous pouvez choisir les variétés que vous souhaitez…ils se polliniserons avec les arbres fruitiers des environs..Si il n’y a aucun arbre fruitier tout autour,  le conseil principal pour créer un petit verger, c’est de choisir des variétés autofertiles, qui se suffisent à elles-mêmes. Car beaucoup d’arbres fruitiers ont besoin d’une pollinisation dite « croisée » avec un arbre de variété différente mais fleurissant en même temps. Les variétés autofertiles n’ont donc pas besoin d’un autre arbre pour fructifier, et conviennent parfaitement pour les petits jardins. Vous aurez donc une belle production sans souci !

La plantation

Un bon terreau à la plantation, un engrais Secret Vert organique, un tuteur pour les arbres 1/2 tige, et un paillage pour mettre autour de l’arbre. ….voilà 3 conseils pour bien réussir votre plantation d’arbres fruitiers. Lisez également notre fiche pour la plantation en général

Le mix « Mon premier verger »

Nous vous proposons un colis pour démarrer votre premier verger.

1 pommier   : « Court pendu », « Elstar », « Gueule de mouton », « James Grieve », « La paix », « Reine de reinettes », « Reinette étoilée », « Reinette Hernaut »,  » La Paix »,  » Rambour »,  » Cwastresse » et d’autres variétés locales suivant disponibilités.

1 poirier parmi les variétés : en poire de table « Conférence »ou « Durondeau » , « Chaboceau », « Clapps Favorite » ,  » Double Philippe »…par exemple ou  ou , « Légipont » en poire de cuisine .. et d’autres variétés locales suivant disponibilités.

1 prunier ou reine claude  parmi les variétés : « Altesse double ou simple », »Mirabelle de Nancy », « Reine claude d’Oulins », « Queen Victoria », « Wignon » « Sainte catherine » suivant disponibilités.

Je ne vous propose pas systématiquement de cerisier, car ce sont des arbres d’une plus grande vigueur, qui ne conviennent pas toujours pour des petits jardins. Toutefois, si vous le souhaitez, nous avons également un cerisier autofertile « Early Rivers » ou « Lapin » qui est très productif!

Une haie fruitière

Une autre idée pour créer un verger au jardin, est de planter une haie fruitière…Si vous n’avez pas de place, vous pourrez ainsi joindre l’utile à l’agréable !! Lisez notre article sur la haie fruitière ..

Découvrez ici nos conseils de taille

Read more

Plantes à découvrir : Le Gui

Comme le druide Panoramix ..

La cueillette du gui est une tradition celtique, qui est arrivée jusqu’à nous à travers tous les âges. On cueillait le gui le jour  du solstice d’hiver ( donc le 20 ou le 21 décembre) pour assurer une belle année fertile,  et de bonnes récoltes. Le gui était le symbole de l’éternité du monde et de l’immortalité de l’âme. Le druide Panoramix tire un peu sur la ficelle en cueillant du gui été comme hiver…mais cela aussi fait partie de la légende. Aujourd’hui, la légende veut que en s’embrassant sous une boule de gui le soir du réveillon, cela porte chance pour toute l’Année Nouvelle.. D’où l’expression  » Au gui l’an neuf »

Pourquoi le gui pousse-t-il dans les arbres..

Le gui pousse toujours sur un arbre, car il a besoin d’un hôte pour subvenir à ses besoins. Le gui est en fait une plante parasite, car il puise l’eau et les éléments minéraux chez son hôte. Cependant, il n’est pas un parasite complet. On appelle  une plante hémiparasite, car, si le gui puise l’eau et les éléments minéraux sur l’arbre qui le porte, il conserve son pouvoir de synthèse chlorophyllienne.

Il colonise principalement  les peupliers, les pommiers, les tilleuls, ou les saules. Mais , vous ne le trouverez jamais sur les érables, ni les hêtres, et très rarement sur les chênes.

Comment le gui prolifère t-il..

Le gui a des tiges arrondies et articulées.Les feuilles sont vert-jaunâtre, épaisses et coriaces pour pouvoir résister au gel. Les groupes de toutes petites fleurs mâles ou femelles apparaissent en mars-avril, et évoluent progressivement en fausses baies. Les fausses baies sont translucides , blanc nacré, et leur pulpe est très visqueuse.

Les oiseaux en sont très friands. Et c’est ainsi que, en les mangeant et en les digérant, les oiseaux vont disséminer des graines sur les branches des arbres.

Faut il enlever le gui ..

Si le gui pousse dans vos arbres fruitiers, oui ! Car comme nous avons vu, le gui parasite votre arbre, et pompe tous ses nutriments.  Enlevez le gui délicatement en le découpant bien au ras de la branche avec une petite serpette ou une fine scie. N’oubliez pas de bien nettoyer la plaie de l’arbre et de mettre du mastic spécial pour panser la plaie de l’écorce. Ce faisant vous empêcherez d’autres parasites de pénétrer l’écorce de l’arbre.

 

Read more

Plante à découvrir : La jacinthe

La petite histoire de la jacinthe

La jacinthe est originaire de l’Asie occidentale, principalement de Syrie, Liban et de la Turquie.La jacinthe est la fleur du dieu du soleil Apollon. Elle symbolise la paix, le dévouement et la beauté, mais également le pouvoir et la fierté. Dans les églises, on retrouve souvent la jacinthe dans la signification de bonheur et d’amour.

Planter les jacinthes au jardin

La meilleure période de plantation est l’automne…en suivant les trucs et astuces pour  la plantation des bulbes .Cependant, sachez que les jacinthes aiment un sol un peu léger. N’hésitez pas incorporer un peu de sable à la plantation si votre sol est lourd. Elles aiment aussi une exposition soleil à mi ombre. Personnellement, j’aime quand les bulbes sont plantés par groupe; car je trouve que cela a plus de présence, et que c’est plus visible que de planter tous les bulbes séparés . Les jacinthes se mélangent bien aux autres bulbes. Vérifiez simplement les périodes de floraison des autres bulbes, et les hauteurs éventuelles pour ne pas que les uns cachent les autres..La période de floraison des jacinthes est en général mars/avril suivant la météo.

Les jacinthes d’intérieur

Les jacinthes qui décorent nos intérieurs, fleurissent bien plus tôt que les jacinthes dans les jardins. Leurs bulbes ont subi une période forçage. Il s’agit d’une période de froid artificiel d’environ 2 mois qui reproduit les conditions naturelles d’un hiver en pleine terre :le froid et l’humidité!!

Les soins dans la maison

La jacinthe préfère les pièces fraîches, sinon elle s’avance plus vite !. La nuit, placez éventuellement vos montages de jacinthes dans une pièce plus fraîche (mais pas froide !!). Avec une température de 15° à 20°, et un arrosage léger (à doser suivant la température…laisser sécher un peu entre les coups !), vous pourrez prolonger la floraison de votre jacinthe pendant presque 3 semaines.

Le forçage d’un bulbe

La préparation d’un bulbe de jacinthe prend environ 2 à 3 mois.. comme l’hiver, en fait! Donc pour Noël, c’est trop tard ,-,)-) Pour avoir une jacinthe en fleur  à Noël, il faut commencer en octobre. Placez le bulbe à l’obscurité et au frais. Idéalement, à environ 5°à 10 °..dans une cave, un garage, un cabanon de jardin…Personnellement, je ne suis pas fan du frigo, car je trouve que c’est trop desséchant. Soit vous utilisez un vase à jacinthe avec un col rétréci, et dans ce cas, vous veillez à maintenir le niveau d’eau juste sous le bulbe sans le  toucher…soit vous le rempotez avec un peu de terreau, et dans ce cas , vous maintenez le terreau humide, mais pas trempé.

Au bout de 8 à 10 semaines, l’enracinement est bon, et vous pourrez placer en pleine lumière pendant environ 1 mois , mais toujours au frais.Quand le bouton sera sorti, vous pourrez mettre votre jacinthe dans la maison

Puis-je replanter ma jacinthe au jardin..

Oui et non... Oui, car c’est tout à fait les mêmes jacinthes qu’à l’extérieur ! Mais attention ! Une jacinthe en fleur se croit au mois d’avril ou au mois de mai….elle a été forcée, et elle est donc décalée par rapport à la saison extérieure. Si vous la replantez après sa floraison, elle va se payer un coup de froid terrible, et ne survivra pas ! Avant de la replanter, il faut continuer à l’entretenir à l’intérieur. Il faut continuer à l’arroser pendant environ 6 semaines après la floraison, car c’est à ce moment et grâce à son feuillage, que le bulbe reprend des forces pour l’an prochain. Quand les feuilles commencent à jaunir, vous pourrez couper le feuillage, et stocker le bulbe pour une plantation ultérieure au jardin, quand il ne fait plus trop froid…Si vous voulez en savoir plus sur le fonctionnement des bulbes, lisez notre article ici.

 

Et les jacinthes sauvages??

La jacinthe des bois (Hyacinthoides non-scripta), s’appelle en réalité, le scille des bois. C’est une  plante vivace bulbeuse sauvage, qui croît à l’état naturel à l’ombre dans les bois et dans les prairies ombragées ,où elle compose au printemps de vastes tapis bleutés. Les fleurs sont pendantes en clochettes, et elles forment de belles grappes odorantes pouvant atteindre jusqu’à 40 cm de hauteur. Elles sont généralement de couleur bleutée,mais certaines variétés sont blanches ou roses…

Read more

Plante à découvrir : le Poinsettia ou rose de Noël

Une grande frileuse,-)

Le Poinsettia est originaire d’Afrique. C’est donc une grande frileuse !!! C’est pourquoi sa culture n’est pas toujours très simple sous nos latitudes. Gardez le poinsettia à la température normale de la maison, jusqu’à environ 24°.  Evitez les courants d’air froid ainsi que les températures nocturnes en dessous de 16°. Faites attention au transport jusque chez vous : ne laissez pas votre poinsettia  une belle après midi froide d’hiver dans l’auto…il risque de ne pas s’en remettre !!!

Bien doser l’arrosage !

Contrairement à ce que divers magazines annoncent chaque année, la Rose de Noël n’est pas gourmande en eau!  Pire encore, elle déteste avoir les pieds dans l’eau!  Pour l’arrosage, ne laissez jamais de l’eau traîner dans la soucoupe. De même, le Poinsettia déteste un sol gorgé d’eau…Arrosez votre rose de Noël  quand le sol est sec au toucher ou même en enfonçant un peu le doigt dans la terre….car entre les arrosages, le sol doit avoir le temps de ressécher.

Une fleur ou une brachtée

La fleur du poinsettia est en réalité la toute petite fleur jaune au centre de votre belle étoile de pétales colorés. Cette étoile colorée s’appelle la bractée. Elle existe dans de multiples couleurs pour notre plus grand plaisir : rouge, blanc, rose, panaché, pointillé..etc. La coloration peut durer jusqu’à 4 mois.

Comment faire refleurir un poinsettia??

La floraison du poinsettia est provoquée par l’alternance de longues périodes d’obscurité (nuit) et de courtes périodes de clarté (jour)ce qui correspond bien à nos journée hivernales . Pour provoquer une floraison, le producteur obscurcit sa serre de façon à avoir une « nuit » plus longue que le « jour » (environ 14h de nuit). Donc, pour faire refleurir votre poinsettia, vous devrez le placer dans une pièce où il n’y a pas d’éclairage artificiel le soir. Votre Rose de Noël refleurira alors dans le courant du mois de janvier, après ces périodes d’obscurité.

Read more

Plantez les bulbes d’automne

Le bon moment pour planter les bulbes

C’est le moment de planter les bulbes d’automne pour préparer un printemps fleuri !! Le bulbe aura le temps de s’enraciner, et sa floraison sera superbe. Jonquilles, narcisses, anémone, tulipes, allium, crocus et muscari… N’hésitez pas !  Quelques trucs pour bien planter…

C’est quoi un bulbe…

Le bulbe d’automne possède une réserve extraordinaire de nutriments à l’intérieur de son bulbe…c’est cette réserve extraordinaire qui lui permet de fleurs au printemps, après l’hiver qui n’est pas une période propice à faire des réserve de nutriments..surtout quand on est au noir, dans la terre et sans feuilles !! Le bulbe va donc s’enraciner progressivement en hiver, mais il terminera son enracinement au printemps quand la température se réchauffe. Mais comment fait-il donc pour fleurir, me direz-vous ??? Et bien, c’est cette réserve de nutriments dans laquelle il va puiser, qui va permettre la floraison. Ensuite vient une étape essentielle dans la vie d’un bulbe : l’après floraison ! C’est à ce moment que le bulbe va utiliser ses feuilles pour se renourrir. Pendant 6 semaines environ, le bulbe va utiliser son feuillage pour se renourrir. C’est la raison pour laquelle il ne faut jamais couper le feuillage du bulbe après sa floraison, et attendre environ 6 semaines après la floraison avant de couper. A ce moment en général, le feuillage jaunit de lui même., et vous pouvez couper les feuilles. L’exemple typique est le muscari qui fleurit dans la pelouse…puis la température se réchauffe, et il est temps de sortir la tondeuse. Mais nos pauvres muscaris n’ont pas eu le temps de refaire des forces..et donc l’année suivante, il n’y a plus de muscaris,-),-)

La plantation

1.- Choisissez un endroit qui vous permettra de profiter de la vue même s’il fait moche…une belle tache de couleur au fond du jardin fait souvent beaucoup d’effet à une saison où il y a peu de fleurs au jardin. Ou bien un endroit où vous savez que les autres arbustes ou plantes ne sont pas encore sorties. Les graminées par exemple sont en fin de course et sont taillées au printemps. Et pourquoi pas les habiller d’une belle floraison de printemps???

2.- Pour bien planter, creuser un trou dont la profondeur doit faire environ 2 à 3  fois la grosseur du bulbe ……petit  bulbe, petit trou de faible profondeur…gros bulbe, gros trou plus profond.

3.- Ensuite, n’hésitez pas à regrouper vos bulbes pour un effet de masse, surtout si vous plantez dans vos pelouses. Mettre les bulbes en groupe dans la pelouse, permet de faire la première tonte, en laissant les groupes de bulbes intacts, dans un morceau de pelouse non tondue, car, comme je vous l’ai dis plus haut, le bulbe a besoin de son feuillage pour se renourrrit.   L’entretien au printemps sera facilité. Si vous ne savez pas comment disposer dans un massif ou dans un sous bois…lancez vos bulbes (délicatement ,-,)-),) et plantez les là où ils tombent !

4.-  La deuxième étape est de bien entretenir votre plantation au printemps; car après la floraison, le bulbe doit refaire ses forces grâce au feuillage. Ne coupez surtout pas le feuillage dès que les fleurs sont fanées! ! Sinon vous condamnez votre bulbe à disparaître. Au contraire attendez environ 4 à 6 semaines avant de couper le feuillage. Après 4 à 6 semaines le feuillage commence à jaunir…c’est signe que vous pouvez couper !! Soyez délicat avec la tondeuse pour tous vos muscaris et crocus ,si vous avez planté dans vos pelouses. Si vous les tondez, vous être sur de tout perdre : tournez autour de la touffe avec la tondeuse. C’est la raison pour laquelle je vous conseille de regrouper les bulbes dans les pelouses !!!C’est l’affaire de quelques semaines !!! Et à cette saison , les pelouses ne poussent pas encore beaucoup.

A vos plantoirs….

Read more

Un colis de plantes d’hiver pour les jardinières

Des couleurs pour l’hiver!

Nous vous proposons un colis de plantes d’hiver pour vos jardinières. Les bruyères calluna sont parfaitement résistantes au gel, et garderont leur belle floraison jusqu’en mars. Les pensées résistent au gel, et vous garantissent fleurs en pagaille jusque presque fin mai ! C’est vous dire, comme elles sont résistantes!! Je vous propose aussi un assortiment de petites plantes colorées : skimmia avec des petites baies colorées,  cinéraire ou calocephalus argenté, conifères de couleurs, lierre ou mulenbachia pour « un petit quelque chose de tombant », les fusains avec un feuillage persistant ,qui ne manquent pas de couleurs… et un sachet de bulbes (jonquilles ou tulipes) pour mettre de la couleur!

Le mélange suivant l’arrivage du marché

Nous vous proposons un mélange suivant l’arrivage et les prix du marché!  Il y a plein de choses différentes…mais vous aurez impérativement des bruyères calluna qui sont bien vivaces et colorées, quelques pensées pour le côté super fleur, et des plantes variées résistantes pour composer votre jardinières… nous nous réservons le droit de modifier légèrement la composition du colis si besoin…

Un colis à 40,00€

Le colis sera composé de :

4 à 5 bruyères calluna,  5 pensées,  2 conifères ,2 lierres, 2 choux ou 2 cinéraires,  et 1 sac de bulbes (jonquilles ou tulipes). 40,00€ + 6,00 frais de port

Un colis à 50,00€

Le colis sera composé de :

4 à 5 bruyères calluna, 5 pensées, 2 conifères, 2 lierres, 2 choux ou cinéraires, 2 gaultheria avec baies rouges, 2 fusains persistants, et 1 sac de bulbes (jonquilles ou tulipes) =  50,00€+6,00€ frais de port

Livraison à Marche, Rochefort et environs

Nous vous proposons une livraison à Marche, Rochefort, Nassogne et environs. Vous pouvez aussi commander votre terreau, vos pomponnettes et vasques de Toussaint…. nous vous livrerons tout à domicile !

Et pour le paiement??

Pour le paiement, vous pourrez soit nous faire un versement par banque en nous envoyant la preuve de paiement par mail, soit payer à la livraison, car nous sommes équipés d’un Bancontact mobile.

Read more

Vivaces à planter maintenant !

C’est quoi une plante vivace ?

Une plante vivace est une plante qui repart de ses racines chaque année. La plante ne fait ni rameaux ni branches. Elle peut avoir un feuillage persistant ou caduc. Et certaines vivaces ne sont pas rustiques chez nous. Découvrez ici l’explication complète sur le fonctionnement de la plante vivace.

La plantation.

La plantation d’une vivace est très facile : il suffit de démouler délicatement la petite plante et de la replanter dans un trou avec du terreau et un peu d’amendement Secret Vert . Le nombre de plantes au mètre carré dépend de la force et de la hauteur de la plante. En général, les petites plantes rampantes se comptent à 7 ou 9 plantes au mètre carré. Pour les plantes de 60/80 cm , comptez environ 4/6 plantes au mètre carré. Pour les plantes très hautes, on conseille souvent de mettre 3 plants si vous souhaitez avoir une grosse touffe. N’oubliez pas de pailler votre plantation…la plante aura moins de concurrence par les mauvaises herbes…la terre gardera l’humidité en cas de fortes chaleurs…et le jardinier devra moins désherber ,-),-)-

Culture…

Au printemps, n’oubliez pas de protéger les jeunes pousses de vos plantes vivaces contre les limaces. Car les limaces adorent les jeunes pousses des delphinium, des lupins, des hostas…et autres petites tendresses..

 

Le stock disponible actuellement

Vous trouverez en annexe dans les photos la liste de plantes disponibles pour le moment

Read more

Plantes à découvrir : C’est quoi une plante vivace???

Vivace ????

C’est une demande classique de tous nos clients… « je voudrais une plante vivace qui fleurit toute la saison ».. Pour le client , ça veut dire un plante qui revient chaque année et qui fleurit tout le temps  !!! Et le problème …c’est que ça n’existe pas!! Soit la plante revient chaque année, mais alors elle a une floraison limitée dans le temps…soit la plante est annuelle et fleurit toute la saison, mais est incapable de survivre à notre hiver !! »Vivace » est un mot qui est arrangé à toutes les sauces….Certains pensent qu’il s’agit de la rusticité de la plante et donc,de sa résistance au gel…et d’autres y voit simplement le fait que la plante peut vivre plusieurs années… Alors quelle est sa vraie définition ??

Définition.

La plante vivace est une plante qui repousse chaque année de la base, par opposition aux arbustes qui gardent leurs rameaux et repoussent sur leurs rameaux chaque année. Par opposition à vivace, la plante annuelle ne vit qu’un an. Chaque année, elle doit repartir d’une graine, ou d’une bouture, comme une pensée, un surfinia, ou d’autres annuelles qui se resèment parfois au jardin. Par opposition à un arbuste, la plante vivace ne fait pas de « bois », et repart chaque année de la souche.

Toutes les vivaces ne sont pas rustiques !

Vous avez donc bien compris que vivace ne veut pas dire rustiqueEt donc, toutes les vivaces ne sont pas rustiques. Pour ce critère de rusticité, il faut toujours considérer le climat de sa région pour choisir ses plantes. Le climat de la Loire française, n’est pas le même que le climat des Ardennes belges.. et Bruxelles intra-muros bénéficie de températures largement supérieures à celles du Sud de la Belgique. Ici, en pépinière, nous choisissons des plantes vivaces dont nous connaissons la rusticité (= résistance au gel et à l’humidité de notre région)

Une grande diversité de hauteur

Les vivaces se distinguent soit par leur feuillage, ou par leur floraison, ou par leur silhouette,… Il y en a pour tous…. Les hauteurs varient de 10 cm à plus de 150cm.

Les plantes vivaces sont  rampantes comme certaines campanules, saxifrage, ibéris (corbeille d’argent), alyssum (corbeille d’or), la pervenche…etc. s’étendent et sont précieuses pour l’ombre ou le soleil. D’autres sont buissonnantes comme la pivoine, le lupin, la gaillarde…etc Certaines peuvent monter plus haut et créer des arrière plans magnifiques : les delphinium ou pieds d’alouettes, les rodergia, les fenouils, les aruncus…etc.

Des floraisons pour toute l’année

Les vivaces sont utilisées aussi pour leurs floraison souvent longues...quand les arbres et les arbustes offrent des floraisons d’environ 2 mois…certaines vivaces peuvent colorer le jardin pendant parfois 3 mois. Les plantes vivaces offrent aussi une floraison dense et remplie de fleurs..qui n’a pas d’égal !! La plante vivace permet aussi de combler certains espaces dans les massifs..et de compléter les floraisons..

en hiver : les bruyères, les hellébores (roses de Noël) ,les cyclamens, …etc

au printemps : ancolie, primevères, astrantia, hosta, bergenia, arabis, aubrietia, lewisia…etc

en été : alchemille, achillée, agapanthe, astilbe, campanule, géranium, fhuschia, rudbeckia, gaillarde…etc

en automne : anémone, aster, sedum, les graminées…etc

Pour l’ombre ou le soleil.

Il y a des vivaces pour toutes les situations : ombre, mi- ombre mi- soleil, ou soleil..Pensez à choisir la plante adaptée à votre situation

Elles aiment/supportent le soleil : aster, campanule, heuchère, erigeron, phlox, delphinium, lupin, fuschia, rudbeckia,…etc

Elles aiment/supportent l’ombre :bergenia, brunnera, pervenche, asperula, hosta, astrantia, hellebore, muguet, ail des ours…etc

Découvrez le stock pour l’été 2020

Découvrez les bruyères vivaces .

Pour une floraison hivernale, découvrez les héllébores ou rose de Noël

Découvrez l’alchemille mollis.

Découvrez les heuchères et leurs feuillages magiques

Pour fleurir le jardin fin d’été, quand les parterres se dégarnissent, pensez aux anémones !!

Vous découvrirez ici la page dédiée aux plantes vivaces et aux aromatiques.

Read more

Plante à découvrir : les Bégonias tubéreux

C’est quoi un bégonia tubéreux??

Comme son nom l’indique, le gros bégonia ou bégonia tubéreux est une plante issue d’un tubercule, ici un bulbe rond un peu aplati. Au printemps vers la mi avril, il faut le rempoter dans du terreau frais, et le réhydrater copieusement..cette année, fin avril, j’ai mis mes bulbes dans une jardinières, et j’ai arrosé 3x la jardinière..car j’avoue, mes bulbes étaient vraiment très très secs!! Les bulbes ont rapidement fait des petites feuilles, et à la mi mai, j’ai dispatché tous les bulbes dans les pots, sur les balconnières ou en pleine terre. En fin de saison, je récupère les bulbes en découpant autour une grosse motte de terre toute sèche qui les protègera du gel,  et je stocke au garage ou dans l’abri de jardin. Ne pas confondre avec le petit bégonia de jardin. Celui ci n’a pas de bulbe… cependant il fleurit lui aussi tout l ‘été, avec du soleil et de l’engrais.

Des tombants et des droits

Il y en a plein de variétés différentes !!! Retenez d’abord qu’il y en a des droits et des retombants..L’utilisation ne sera pas la même. Les tombants seront utilisés dans les jardinières et dans les paniers suspendus. Les droits se mélangent avec toutes les autres plantes en pleine terre ou dans vos pots et vos jardinières. Ensuite, vous avez des grosses fleurs, des petites fleurs, des feuilles allongées, des feuilles pourpres….si la collectionnite vous prend…vous n’en verrez pas le bout ,-),-)

Il aime le soleil

Le bégonia aime le soleil.…même le plein soleil…mais une exposition bien ensoleillée lui suffit. Par contre, il a horreur de vivre dans une terre trempée..Attendez donc que votre terreau soit un  peu reséché avant d’arroser votre coupe. Sachez aussi que la plupart des fleurs de balconnières ont horreur de rester mouillée tout le temps surtout si il fait chaud !!! La terre se met à fermenter avec la chaleur, et les plantes pourrissent. Voyez ici notre article avec nos conseils d’entretien pour les jardinières. N’oubliez pas de les nourrir comme vos autres plantes de jardinières, avec un bon engrais floraison!! Celui de chez SAP (made in Belgium) est très fortement dosé, et stimule la floraison de façon magnifique…

Aussi pour l’intérieur

Certaines variétés apprécient aussi l’intérieur, avec les mêmes conditions de culture : lumière et pas trop d’eau !! Ce sont en général des variétés avec un feuillage très décoratif, pourpre, ou coloré, avec des feuilles allongées ou arrondies, en général , d’une texture un peu plus coriace que le bégonia tubéreux classique

Read more

Plante à découvrir : Le mandevilla

Autrefois connue sous le nom de Dipladenia, cette belle plante fleurie revient en force …après quelques années aux oubliettes !!! Cette plante arbustive est vivace dans son pays d’origine, en Amérique du Sud, mais pas chez nous.. Elle offre un port naturellement buissonnant, mais elle peut être utilisée comme une grimpante : vous pouvez lui mettre des tuteurs ou la palisser sur un mur

Une amoureuse du soleil !

Le mandevilla fait merveille au soleil !! En jardinières ou en pot, le mandevilla grimpe si vous lui donnez un support. En jardinières, il retombe et fait des corbeilles magnifiques. Même en plein soleil, le mandevilla fleurit tout l’été sans discontinuer pour autant que vous le nourrissiez avec un bon engrais floraison.

Adaptée à la culture en pot et en jardinières.

Le mandevilla est une plante adaptée à la culture en pot. On le cultive souvent en intérieur, car il ne tolère pas les températures inférieures à 5°C.  Toutefois, il fait merveille à l’extérieur sur les terrasses pendant tout l’été : que ce soit dans un grand pot sur des tuteurs, ou même dans les jardinières comme plante retombante, il fleurit sans cesse avec un beau feuillage vernissé.

 Soins et culture : 

Le mandevilla apprécie le même terreau enrichi que les géraniums et plantes de balconnière. N’oubliez pas de le nourrir régulièrement avec un engrais balconnière fortement dosé, type Flora de chez SAP ( excellent engrais belge !!). Bien nourri ,sa floraison se prolongera tout l’été.  N’oubliez pas de le rentrer pour l’hiver ou dès que les températures nocturnes descendent sous les 5°. Pour ce faire retaillez le avant de le rentrer : il prendra moins de place , et se ramifiera pour l’année prochaine. Rempotez le au printemps, dès le mois de mars, avant son grand retour sur scène au mois de mai. En automne et en hiver, dosez bien vos arrosages; et laissez sécher le terreau entre deux arrosages. La fréquence des arrosages dépendra de la chaleur de la pièce d’hivernage.

Read more