Skip to main content Skip to search

Archives for Potager

Trucs et astuces : Faire mûrir les dernières tomates

Il reste plein de tomates vertes !

C’est une question qui revient souvent..j’ai plein de tomates vertes au potager..je n’ai pas envie des les perdre…Que faire?? Voici quelques trucs qui peuvent vous aider

Connaître la tomate verte

La tomate verte c’est à dire pas mûre ( à ne pas confondre avec les variétés de tomates qui sont vertes aussi quand elles sont mûres comme la Green Zebra !) contient un alcaloïde qui est la solanine. C’est une substance toxique à forte dose. Ne paniquez pas ! En général, il faut en consommer beaucoup beaucoup.. et des tomates bien vertes pour avoir un problème !   C’est la raison pour laquelle on attend que la tomate soit mûre pour la manger…en plus quand c’est vert , c’est vraiment pas très bon,-)-,)-

D’abord, bien dégager les pieds de tomates

Pour accélérer le mûrissement des tomates, il est important de bien dégager le plant de toutes les feuilles qui empêchent le soleil d’arriver sur les tomates. A cette saison,c’est très important, car les jours sont plus courts et moins chauds. N’hésitez donc pas effeuiller vos tomates!

Les gourmands

N’oubliez pas de supprimer tous les gourmands sans hésitation! Ils pompent la force de la plante, et à cette saison, c’est inutile! Par ailleurs, le fait de tailler sévèrement la plante, produit une réaction de la tomate, qui va se concentrer sur ses fruits pour assurer sa survie avec les graines. Supprimez également les branches qui portent de minuscules tomates ! Il n’y a aucune chance qu’elles arrivent à maturité; et il vaut mieux assurer votre récolte des fruits déjà bien formés que d’attendre un grossissement aléatoire des tout petits fruits

Coupez les tomates dès qu’elles jaunissent

Vous pouvez aussi couper les tomates dès qu’elles jaunissent. Ce faisant vous soulagez le plant d’une partie de la récolte..et ces tomates sont assez faciles à faire mûrir à l’intérieur.

Faire mûrir les tomates à l’intérieur

Pour ma part, je stocke les tomates un peu jaunes dans des caisses à fruit en bois avec éventuellement un papier journal au fond. Ce journal me sert à absorber le jus, si éventuellement un tomate abîmée venait à pourrir. Cela empêche de contaminer les autres fruits de la caisse. Je dispose quelques pommes bien mûres avec les tomates En murissant, la pomme dégage du gaz éthylène qui accélère le mûrissement des tomates. Je recouvre la caisse d’un papier journal également. Ainsi, le gaz éthylène produit par les pommes ne s’évapore pas trop vite dans l’atmosphère ambiante, et accélère le mûrissement des tomates. Placez la caisse dans un endroit ventilé et chaud.

La confiture de tomates vertes.

Une seule solution si vos tomates restent définitivement vertes , car la saison est trop avancée… Vous pouvez faire une délicieuse confiture de tomates vertes. En cuisant le fruit, vous diminuez considérablement le taux de solanine. En plus, la confiture de tomates vertes ou confit de tomates vertes est délicieuses avec un pâté, du foie gras, ou une viande…A essayez absolument !

Read more

La cueillette et la conservation des pommes

Choisir le bon moment !

La cueillette des pommes s’échelonne de mi août pour les variétés précoces ( les pommes d’août, transparente blanche…) à  octobre pour les variétés tardives (belle fleur, certaines reinettes…). Ce moment dépend aussi des conditions climatiques de la saison.

Mes pommes tombent par terre..

Quand les pommes tombent par terre, ce n’est pas nécessairement un signe de maturité. Donc avant de cueillir, il faut vérifier.  Car pendant l’été, l’arbre a tendance à « larguer » toutes les pommes en surnombre. Si le printemps a été clément, la fructification est intense. L’arbre a trop de fruits qu’il ne peut gérer à terme, car il aura besoin de beaucoup trop d’eau, de nutriment, et, de plus , le poids sera trop important pour ses branches.  Ou bien la saison est trop sèche, et l’arbre doit penser d’abord à sa survie. En tous cas, l’arbre garde uniquement les fruits qu’il se sent capable d’assurer jusqu’au bout….sans mettre en péril sa survie en cas de grande sécheresse.

Les pommes peuvent aussi tomber si elles sont véreuses.Vous découvrirez un petit trou dans la pomme, soit autour de la mouche, soit autour du pédoncule. Les pommes ne peuvent donc pas arriver à maturité. Si cela arrive de façon récurrente sur vos arbres, lisez la suite sur le carpocapse. Il faut alors mettre un piège à phéromone au moment de la floraison, mais aussi pendant l’été. Ce sont pendant ces périodes, avec des nuits chaudes que le carpocapse(papillon nocturne) s’envole et dépose ses œufs soit dans les fleurs au moment de la floraison, soit sur les fruits lors du mûrissement. Lorsque les larves éclosent, elles s’installent tout bonnement dans le fruit. .Découvrez tous les renseignements sur la lutte contre les pomme véreuses ici.

Comment voir si la pomme est mûre

Pour voir si le fruit est mûr, il y a un test très facile à faire !! Vous prenez la pomme ( non véreuse) en main, et vous essayez de la détacher délicatement de l’arbre en faisant faire 1/4 de tour au fruit…si le pédoncule résiste, il faut attendre…si  la pomme se détache, vous pouvez cueillir. La plupart des variétés se cueillent entre le 15 septembre et le 15 octobre. Pour de nombreuses variétés, surtout les variétés de conservation , la maturation continue après la cueillette, dans le fruitier. C’est pourquoi en général, il ne faut pas attendre que les fruits tombent pour cueillir…parfois quand le fruit tombe ( surtout pour les poires et les pêches!) , pas de chance….il est trop mûr !!!

La conservation..

Les pommes se conservent à une température bien fraîche mais à l’abri du gros gel si possible. Si vous disposez d’une cave fraîche..c’est parfait ! Disposez les dans des caissettes en bois et mettez en cave .

Pour ma part, j’ai pris l’habitude de ranger mes pommes dans des caisses en bois. Avant de les ranger, je les trie une par une, pour voir si elles ne sont pas piquées par le ver du carpocapse..et si c’est le cas, je les écarte pour un jus, une gelée ou une consommation rapide. Car la pomme piquée ne se conservera pas, et risque de contaminer ses voisines dans la caisse. Ensuite, comme je n’ai pas une cave fraîche, je les range dans un hangar ou garage extérieur non chauffé, un peu ouvert…Si jamais l’hiver devient plus rigoureux, je mets sur les caisses quelques vieux tissus, et surtout les coussins des chaises de jardin (!!!) qui servent de protection. En cas de gel, ne manipulez pas vos pommes…elles deviennent très fragiles, et toutes les pressions de vos doigts seront des coups qui finiront par tacher les fruits. Si la chaleur arrive trop vite au printemps, je range les dernières pommes dans le bac de mon frigo..et je fais quelques tartes ou compotes avec celles qui se sont avancées trop vite.

En général, je garde les variétés de conservation telles que Boskoop, Belle Fleur souvent jusque fin mars (suivant la température du printemps,-),-)-)

Read more

Recette du jardin : Le délice chocolat – courgettes

Un délicieux cake au chocolat !

Ça ressemble à un cake au chocolat !! Et ça a le goût d’un cake au chocolat…Mais chuuut!! Ne le dites pas ! Il y a des courgettes dedans,-)-,)

Encore une façon de cuisiner les courgettes du jardin, qui  remplacent ici la matière grasse,  dans une recette pleine de légèreté.

La recette :

200gr de courgettes rapées finement, 20gr de cacao en poudre, 200gr de chocolat noir, 80 gr de sucre, 4 oeufs, 30 gr de farine ou de maïzena, vanille. Fouettez les jaunes d’oeufs, le sucre et la vanille jusqu’à faire un beau ruban blanc. Ajoutez le cacao en poudre. Attention ! Utilisez du cacao sans sucre (pas du Nesquick) type cacao amer. Ajoutez la moitié des courgettes rapées, et ensuite la farine. Faire fondre le chocolat  et ajoutez le à la préparation. Ajoutez le reste des courgettes, et ensuite les blancs d’oeufs battus en neige.

Cuire à 180° pendant environ 35 minutes. Après refroidissement, vous pouvez garnir le gâteau avec un peu de chocolat fondu ou le servir avec un peu de crème fraiche ou de crème vanille.

Ni vu ni connu…

Ne dites rien !! Personne ne verra que vous avez mis des courgettes dedans…et tout le monde trouvera votre cake délicieux et super léger,-),-)-)

Bon appétit !

Read more

Trucs et astuces : Les engrais verts

C’est quoi un engrais vert ?

Un engrais vert , c’est une plante que l’on sème, après la culture en automne , ou avant la culture au printemps, pour enrichir le sol. Leur propriété principale est  de fixer l’azote dans le sol par leur racines. Mais, l’engrais vert a aussi de multiples avantages. Avant la nouvelle culture, on fauche l’engrais vert  ou on le broie; et ensuite on l’incorpore dans le sol.

Les avantages ? Ils sont nombreux!

Pour entretenir la terre du potager, rien de tel que d’essayer de couvrir la terre en permanence ; car une terre nue est soumise aux intempéries. Les pluies denses vont lessiver le sol, et entraîner les nutriments par le ruissellement. Cela appauvrit le potager. Le soleil, quant à lui, désèche la terre et forme une croûte qui empêche l’eau d’entrer. La terre nue est aussi livrée à l’invasion des adventices (mauvaises herbes). Profitez donc  qu’une planche de culture se libère, et couvrez le sol avec un engrais vert. La plante va pousser, couvrir le sol, et l’enrichir par ses racines qui fixent les nutriments ou en apportent de nouveaux dans votre sol.  Vous nourrirez ainsi le sol pour la prochaine culture.

Que choisir ,

Essayez de varier vos engrais en fonction de vos cultures…si vous avez mis des choux à cet emplacement cette année, préférez un engrais qui ne soit pas de la famille des crucifères (choux,radis, navet), plutôt la phacelie, le trèfle….Après des pommes de terre, rien de tel qu’un bon semis de moutarde qui recouvrira le sol et l’enrichira pour l’an prochain.

Les différents engrais verts

Le trèfle incarnat est aussi une variété intéressante et se sème généralement après les cultures d’été. Préférez le au trèfle blancs; car le trèfle blanc est vivace, et il a tendance à s’installer un peu trop bien!  Il fixe l’azote de l’air au niveau de ses racines, et son système radiculaire décompacte le sol. Il sera fauché en Mars/Avril et une culture de printemps pourra suivre.Il a l’avantage de ne pas être une variété vivace contrairement aux autres trèfles. Ainsi une fois coupé à ras terre il ne repoussera pas (ou très peu).

Le sarrazin, lui , ne peut pas être utilisé comme engrais vert en hiver, car il craint le gel. Il nourrit le sol en azote et phosphore. Son pouvoir couvrant est excellent, et il supporte une terre un peu acide.

Le seigle a un système racinaire très dense et profond. Il est résistant au froid et aux gelées et supporte les terres pauvres. Il peut se semer tardivement, jusqu’en Octobre/Novembre. Les céréales sont souvent associées avec une légumineuse, pour combiner plusieurs avantages .Les céréales aèrent et le sol en profondeur avec leur système racinaire puissant; alors que les légumineuses structurent le sol en surface. L’utilisation de plusieurs espèces concurrence mieux les mauvaises herbes.

La moutarde fixe l’azote dans ses racines, et lors de l’enfouissement, enrichit considérablement le sol. Elle peut se semer avant l’hiver ou au printemps, de mars à octobre, car elle résiste au gel. De la famille des crucifères, comme les choux, il vaut mieux mieux ne pas la semer à des emplacements où vous avez cultivé vos choux, radis, navet.. Préférez lui un autre engrais qui apportera des nutriments différents.

La phacélie est une petite merveille quand elle fleurit ! Elle se couvre de fleurs bleues qui sont un bonheur pour les insectes et attirent les pollinisateurs. De croissance rapide, elle renouvelle les éléments nutritifs du sol, et augmente la flore microbienne du sol. Elle se sème en septembre ou octobre ou au début du printemps en avril dès que le sol est un peu réchauffé. Son pouvoir de recouvrement est très bon, et elle limite la propagation des mauvaises herbes.

 

N’hésitez à mélanger les engrais, et à couvrir les petites surfaces au fur et à mesure qu’elles se libèrent.

Read more

Recette du jardin : Le potage courgettes – menthe

Vive la fraîcheur !

C’est un mélange étonnant, mais particulièrement rafraîchissant que je vous recommande chaleureusement ! Comme on a souvent beaucoup de courgettes et beaucoup de mente..c’est un bon plan d’utilisation rationnelle du potager ,-),-)-)A manger chaud, tiède ou froid, selon votre inspiration et/ou la température extérieure, c’est un petit bonheur pour les papilles..

Vraiment pas compliqué..

Pour 2 courgettes (environ 800gr de dés de courgettes), il vous faut  2 gousses d’ail (ou plus suivant goût), 2 échalotes, 50 cl d’un bon bouillon de légumes, 10 feuilles de menthe fraîche, 3 cuillères à soupe d’huile d’olive, sel et poivre, et du persil suivant votre inspiration.

Faites blondir l’ail et les échalotes en petits dés dans l’huile d’olive ( ne sautez pas l’étape pour blondir les échalotes..c’est ça qui donne aussi un bon petit goût!).Vous pouvez mettre plus d’ail ou d’échalotes si vous voulez. Ajoutez les courgettes en dés et le bouillon de légumes. Adaptez la quantité de bouillon à l’épaisseur souhaitée de votre soupe. Faire mijoter environ 20 min. Ensuite, salez et poivrez de bon goût; et mixez le tout en ajoutant la menthe fraîche et le persil, jusqu’à obtenir une consistance qui vous plaise. Vous pouvez aussi varier la proportion de menthe suivant votre goût..

Pour conserver, stériliser en bocaux

Si vous voulez préparer des conserves pour l’hiver, stériliser des bocaux à 100° pendant 45 min. Après refroidissement, stocker dans une cave fraîche.…L’an dernier, j’en ai mangé tout l’hiver…et parfois je l’utilisais comme fond de soupe pour une soupe cerfeuil, ou pourpier, ou brocoli…etc.

A déguster froid ou chaud !

Si vous voulez déguster votre potage froid, mettez le 1 heure avant au réfrigérateur. Mais, je m’en suis régalée en soupe chaude tout l’hiver..et les petits enfants ont adoré ! Je l’utilisais en fond de soupe avec du cerfeuil, du brocoli, du pourpier…etc.

Variante..

A servir en apéritif ou en entrée dans une petite verrine avec un filet de crème fraîche et une jolie feuille de menthe en déco !!!

Bon appétit !!

 

Read more

Des idées de légumes à repiquer pour l’hiver

Le bon moment pour préparer l’arrière saison

Après les 15 août, les grosses chaleurs diminuent, c’est donc un bon plan de repiquer quelques légumes. Savez vous qu’il y a de nombreux légumes qui n’aiment pas la chaleur ?? Nous allons voir  ensemble les possibilités pour l’arrière saison.

Les classiques à repiquer

Il y a d’abord tous les classiques à repiquer. L‘incontournable salade pour les derniers barbecues à repiquer ou à semer pour les salades à couper. Vous pourrez ainsi espacer votre consommation et profiter le plus longtemps possible…le persil, le cerfeuil car ils seront à point  pour avoir une réserve pour l’automne. N’oubliez pas de continuer à semer des radis. Bien arrosés régulièrement, ils ne seront pas piquants.

Les poireaux d’hiver.Normalement, ils se plantent un peu plus tôt dans la saison…et malheureusement, je n’arrive plus à trouver du tout pour vous en proposer…Sachez cependant que beaucoup plantent plutôt des poireaux d’été à surgeler pour éviter le fameux ver  du poireaux. La mouche du poireau vole à partir environ du 15 août pendant toutes les nuits chaudes, et pond sur le ver des poireaux. Les larves entrent dans le pauvre poireau qui se fait littéralement manger par l’intérieur.

Les choux fleurs d’hiver auront encore le temps de vous préparer quelques belles pommes pour l’automne…la terre est bien chaude et la plante se développera bien vite.

Moins connus mais super bons

Les épinards détestent la chaleur, et résistent bien au froid …c’est donc le bon moment de semer une ligne à récolter en automne et en début d’hiver. Je vous jure que ça n’a pas du tout le goût de médicament des épinards de grande surface…le goût est bien doux et avec un filet de crème fraîche, vous m’en direz des nouvelles !!

La mâche ou doucette ou salade de blé est une petite merveille pour l’hiver. Bien résistante au froid, elle pourra vous régaler pendant encore longtemps. Si une grosse gelée s’annonce, recouvrez la pour la nuit, avec une toile protectrice.

Quelques  betteraves ou navets que vous pouvez encore repiquer maintenant

Moins connu que le cerfeuil, essayez le pourpier. Il préfère la fraîcheur, et convient bien pour l’arrière saison. Son goût légèrement acidulé se prête bien aux potages, tartes et tourtes.  C’est une amie qui me l’a fait découvrir, et c’est vraiment bon !Je le préfère cuit que cru…Braisé et mélangé à d’autres légumes comme les dernières grosses courgettes, ou les épinards, le pourpier relève le goût des autres légumes.

A découvrir absolument !

Les chicorées  sont aussi des incontournables de l’arrière saison ! Que vous choisissiez un chicorée frisée classique ou une salade pain de sucre , vous profiterez d’une salade crue ou cuite  pour les premiers frimas de l’hiver.

Le chou Pet Sai  ou le chou Pak Choi n’aiment pas non plus la chaleur, car ils montent très vite.Si vous les repiquez maintenant, ils bénéficieront d’une terre bien chaude et de température plus agréables. Vous les récolterez  en automne. Délicieux cru ou braisé, le chou Pak Choi a un goût un peu plus prononcé que le chou Pet Sai.

Les bettes ou blettes , selon les appellations, sont assez résistantes au froid. Si vous en repiquez une touffe, vous pourrez en récolter pendant longtemps en hiver… Vous pouvez cuisiner les côtes en tarte ou avec une sauce blanche, et les feuilles comme des épinards. L’an dernier, comme l’hiver était doux, j’ai eu des bettes tout l’hiver !!

Découvrez ici la recette des bettes en conserve !

Le pourpier d’hiver pour faire le plein de vitamines…en potage, braisé comme un épinard , en garniture de tarte..c’est un délice ! Une petite plante rampante qui ne prend guère de place, et résiste très bien au froid. Si on annonce une très forte gelée, recouvrez le avec  une toile de protection..

Read more

Recette du jardin : Tartinade de courgettes

Des courgettes comme s’il en pleuvait..

Vous aussi, vous êtes noyés de courgettes ????…..et vous allez vous transformer en courgettes à pattes à force d’en manger à toutes les sauces ,-),-). Je vous propose une recette originale pour mettre à toutes les sauces…ou plutôt toutes les tartines ou petits toasts..

La tartinade de courgettes.

Il vous faut environ 400 gr de courgettes découpées en fines lamelles, 2 à 3 gousses d’ail suivant votre goût, 50 gr huile olive, environ 1/2 jus de citron, sel, poivre, curcuma ou poivre de cayenne (si vous aimez..),persil, et éventuellement 1 cuillère à soupe de tahin (pâte de sésame).

Disposez les lamelles de courgettes sur du papier de cuisson, avec dessus l’ail émincé, sel, poivre; arrosez d’huile d’olive et passez au four 25 minutes à 180 °

Ensuite mixez les courgettes et l’ail cuits, avec le jus de citron, les épices, le tahin. Goûtez et rectifiez éventuellement à votre mode. Mettez en pot .

Pour la conservation, il faut stériliser les petits pots à 100° pendant 45 minutes…sinon quelques jours au frigo avant un bon apéritif !

Des idées de présentation..

Combinée avec la fraicheur et la texture du  saumon fumé, truite fumée etc.. la tartinade est délicieuse. LA tartinade se marie aussi avec les terrines de viande, les viandes fumées, pour lesquelles elle apporte une note de douceur. D’autres idées ??? Transmettez les par la page de contact…(en mentionnant idées tartinade) ou par la page Facebook….et je me ferai un plaisir d’ajouter vos photos et vos idées  sur cette page de recette !!

Quelques variantes

Mixez avec vos courgettes quelques olives vertes… ou parfumez les avec du basilic …ou partez vers des parfums plus exotiques avec du curry…Chacun ses goûts !

Bon appétit.

Read more

Trucs et astuces : préparer l’arrière saison au potager

C’est le moment de penser à l’arrière saison !

C’est le moment de préparer l’arrière saison au potager! De la place se libère…oignons et échalotes sont récoltés, les poireaux d’été seront bien vite mangés ou au congélateur pour l’hiver…. Vous allez pouvoir penser à l’arrière saison.

Des plantes qui n’aiment pas la chaleur..

De nombreuses plantes n’aiment pas la chaleur de l’été, et donc attendent l’arrière saison pour profiter de la place disponible. Parmi eux, les épinards d’hiver se sèment au mois d’août, après les grosses chaleurs. Choisissez les variétés dites « d’hiver »…vous pourrez récolter de l’épinard même après les premières gelées. La mâche est aussi un légume qui résiste au froid…en la semant régulièrement de août à septembre, vous pourrez profiter d’une petite salade d’hiver avant les grands froids.

Les légumes qui produisent sur une longue période

Vous pouvez aussi utiliser les légumes perpétuels…céléri vivace (=livèche), oignons perpétuels, ou les légumes qui produisent longtemps comme les bettes

Refaire quelques semis

N’hésitez pas à refaire quelques semis de laitue à couper,  de radis, de persil et de cerfeuil.De pousse rapide, ils vous permettront de faire quelques belles récoltes avant les gelées. Vous pourrez même envisager une petite protection avec une toile, pour les premières gelées blanches, afin de prolonger votre récolte.

A semer tout de suite, pour repiquer

Les choux chinois (Pe tsai), et les chicorées pain de sucre sont utilisés pour les récoltes de l’arrière saison. Les chicorées scaroles et frisées sont aussi adaptées à l’arrière saison.

Le pourpier et le cresson se portent mieux à la fraîcheur…profitez-en.

Découvrez mes trucs pour faire mûrir les dernières tomates vertes.

Read more

Trucs § astuces : Semis d’été au potager

La place se libère avec les premières récoltes

En été, la place se libère au fur et à mesure au potager: pommes de terre, oignons, salades, petits pois, fèves, épinard de printemps vont bientôt être récoltés ou sont déjà récoltés.

Navets, betteraves..

Désormais,vous pouvez profiter de la place pour semer des navets ou des choux rave. ou même de la betterave.Dans 2 mois, 2 mois et demi, vous pourrez récolter à nouveau d’autres légumes…ou les  laisser en terre pour votre consommation.
Vous devrez éclaircir votre semis en ne laissant qu’un plant de navet/betterave tous les 10 cm environ. Pour faciliter le repérage de la ligne, vous pouvez mélanger les graines de navet avec des graines de radis, qui germeront très vite , que vous mangerez et que vous éclaircirez aussi.

Carottes pour l’hiver

Resemez aussi une belle ligne de carottes qui vous régalera en automne.

Vite semés, vite récoltés !

N’hésitez pas à semer de la salade, et choisissez les variétés d’été : grosse blonde paresseuse, lolla rossa, frisée d’Amérique, merveille d’été. Tous les 15 jours , continuez à semer quelques radis que vous récolterez au fur et à mesure.

Pourquoi pas encore un petit haricot ou une courgette

Risquez même  un dernier petit semis de haricots : la terre est chaude et la plante va pousser très vite. Si l’arrière saison est agréable, vous pourriez profiter de quelques haricots tardifs…miamm!!!

La courgette aussi pousse très vite..et vous pourriez aussi profiter d’une récolte plus tardive, quand vos premiers plants auront fini de produire..

Préparez l’arrière saison..

N’oubliez pas de semer de la mâche pour l’arrière saison, du persil, du cerfeuil et des salade à couper, dont vous profiterez tout l’automne. Vous pouvez aussi semer des bettes et de l’épinard. L’épinard aime le frais et déteste la chaleur de l’été..et c’est souvent au mois d’août, après les fortes chaleurs, qu’on sème les variétés d’hiver. Les graines germeront vite..et pourront se développer pour une récolte d’automne délicieuse.

N’oubliez pas de pailler le sol avec du chanvre dès que les légumes ont un peu poussé…

Comme vous voyez, vous avez l’embarras du choix !!!

Read more

Les super promos de l’été !

Bonnes affaires chez Jardiflore

Chez Jardiflore aussi…nous vous proposons des bonnes affaires dans les plantes à repiquer….ou les légumes pour le potager..ainsi que dans les articles cadeaux.

Promo 1 + 1 gratuit sur les fleurs à repiquer

Profitez de notre promo 1 + 1 gratuit sur les plantes annuelles à repiquer..et faites vous plaisir, pour finir les derniers pots et balconnières . Vous profiterez d’un super jardin pendant tout l’été..et si vous restez en Belgique, ce sera un bonheur de vivre dans un jardin bien fleuri..Encore un beau choix de géraniums droits et tombants, surfinias, bégonias, bacopa, scaevola, impatience, tagètes..etc.. Attention !! Uniquement sur plantes annuelles, non valable sur plantes vivaces, plantes en pépinière.

Pour les légumes aussi…..1 + 1 gratuit

C’est le moment de profiter pour compléter le potager...salades, tomates, choux, céleri, chicons..…  de différentes sortes .. N’hésitez plus !!!

Les soins aux jardinières

N’oubliez pas de lire tous nos conseils pour bien entretenir vos jardinières, et avoir des fleurs longtemps…longtemps…..longtemps

2ème article à -50% dans les articles cadeaux

Profitez de notre promo dans tous les articles cadeaux ( sauf fer forgé, statues de jardin, cache-pots, plantes et fleurs en soie, poteries et mobilier.) !!  Le 2 ème article est à – 50 % dans toute la déco !! Faites vous plaisir ou faites plaisir !! Bougeoirs, photophores, figurines, cadres ou lanternes…si vous prenez 2 articles, le 2ème article est à – 50% !!

J-Line aussi : 2ème article à -50% !!!

Le deuxième article est aussi à -50% chez J-Line !! Bougies parfumées, figurines, chiens, teckels, pommes, cerises…etc. Amusez vous !

Read more