Les bruyères vivaces sont une grande famille, qui ne manquent pas d’attrait pour le jardinier. Le premier, et non le moindre, est la floraison hivernale pour de nombreuses variétés de bruyères comme la calluna et l’érica. Pour le jardinier, c’est une valeur de charme pour la saison hivernale qui manque parfois cruellement de couleurs. La calluna fleurit, suivant les variétés de septembre à mars; tandis que l’erica  carnea fleurit de novembre à avril. Elles fleurissent plusieurs mois sans discontinuer.

Sol :

Toutes les variétés ont besoin d’un substrat approprié. En pleine terre, n’oubliez pas que les bruyères ont besoin d’une terre acide dite terre de bruyères(!!).Toutefois, pour les jardinières, je conseille volontiers le terreau ; car la terre de bruyère n’est pas très riche et ne garde pas l’humidité. Et comme bien souvent le problème des bruyères en jardinières, c’est que bien souvent l’arrosage en façade des maisons est totalement déficient…..

Au jardin :

Dans le jardin les bruyères doivent être plantées en touffes assez importantes afin d’obtenir un effet de masse. Elles peuvent  jouer les couvre-sol entre les arbustes ou bien en bordures le long des allées. Ces bruyères sont d’excellente compagnie avec les plantes vivaces assez hautes qui ont un aussi une floraison d’arrière saison,  comme rudbeckias,  asters, anémones. Elles sont aussi superbes avec les graminées qu’elles mettent bien en valeur.

En jardinière :

Les calluna et erica sont parfaitement rustiques, même lors de gros hivers. Elles sont magnifiques dans les jardinières d’automne avec les choux, les heuchères, les graminées et tous les feuillages persistants. Les bruyères n’ont pas toujours bonne réputation dans les jardinières; mais il s’agit toujours d’un problème d’arrosage. Bien souvent la pluie n’arrive pas sur les appuis de fenêtres..et les bruyères meurent ..de soif!!!  N’oubliez donc pas de vérifier l’arrosage de vos jardinières d’hiver tous les mois. En jardinière, je conseille toujours de rempoter avec du terreau. Le Ph neutre du terreau convient aussi à la bruyère; et surtout il contient beaucoup d’éléments nutritifs qui aideront à la croissance en pot. Une bruyère peut survivre 2 ans en jardinières, si vous lui apportez de l’engrais pour hortensias ou rhododendron. Passé ce délai, il est fortement conseillé de replanter la bruyère en pleine terre pour qu’elle poursuive son développement.

Culture et taille :

Évitez le plein soleil. Les bruyères apprécient une ambiance humide et une exposition mi-ombragée. Par contre , elles redoutent les terrains pleins d’eau en hiver !! Lors des étés très chauds et secs, douchez les plantes  afin de bien les rafraîchir. Leur croissance est assez lente, environ 10 cm par an. Hauteur adulte : de 15 à 30 cm selon les variétés. Largeur : de 30 à 60 cm en tapis compact. Distances de plantation : 30 cm en tous sens. Au printemps, apportez un engrais pour rhododendrons ou hortensias. Après la floraison, vous pouvez égaliser la touffe et supprimer les fleurs fanées. Après la floraison également, si les jeunes pousses sont un peu hirsutes , vous pouvez les rabattre de moitié. Les touffes plus âgées peuvent être divisées