Débuter un potager est une étape fascinante dans la vie d’un jardinier. C’est le bon moment pour préparer un petit coin de jardin pour commencer votre potager.  Commencez par désherber une petite parcelle en enlevant la couche supréeiure d’herbe? Ensuite retournez la couche supérieure de terre à la bêche ou à la grelinette en y incorporant un amendement organique, type Secret Vert. Celui ci enrichira le sol en stimulant la vie organique de votre nouveau potager. Si vous maintenez le sol couvert en permanence, vous n’aurez pas besoin de retourner le potager l’an prochain : la terre restera meuble sous le paillage. Pour vos premiers légumes , commencez par le facile.

La salade, les radis et le persil sont des grands classiques. Glissez quelques salades entre vos lignes de légumes. La salade pousse très vite, elle couvrira le sol, et vous la récolterez avant que les autres légumes ne poussent. Associez les avec quelques tagètes ou oeillet d’Inde dont les racines éloignent les pucerons et les nématodes qui ravagent parfois les salades. N’oubliez pas de prévoir une lutte contre les limaces.

Les haricots, qui poussent vite et donnent de magnifiques récoltes. Que ce soit sur des tuteurs pour les haricotes grimpants ou simplement les haricots nains. N’oubliez pas de semer un peu de grains anti limace bio sur votre semis de graines. Car les limaces n’hésitent pas à manger la jeune pousse du haricot qui germe..

Les choux que vous pouvez repiquer . N’oubliez pas de leur mettre un tuteur. Associez les avec les céleris, dont l’odeur éloignera la piéride du chou. Ce ravissant papillon blanc pond ses oeufs dans les choux; et ses chenilles vont dévorer les grandes feuilles des choux .

Les oignons, ails et échalotes à repiquer, sont à associer avec les carottes. L’odeur de l’oignon éloigne les mouches de la carottes.

Les poivrons qui fonctionnent très bien en pleine terre..juste leur fournir un tuteur pour les aider à supporter le poids des poivrons.

Les courgettes, potirons, potimarrons sont super faciles à cultiver : un sol riche, de l’eau..et bon appétit. Les concombres sont de la même famille, et tout aussi facile à cultiver. Ils sont moins exubérants et prennent moins de place.

Les carottes aiment un sol meuble et riche. SI votre sol est lourd, ajoutez du sable de Rhin dans votre sillon et mélangez le à la terre. Et n’oubliez pas que la carotte a besoin d’eau pour germer. Tenez donc votre semis humide. Si le semis est trop dense,vous devrez éclaircir les jeunes pousses en ne laissant qu’une petite plantule tous les 5/7 cm. Si vous voulez éviter l’étape de l’éclaircissage, utilisez des graines enrobées que vous pourrez semer une à une.

Le céléri.. …vert ou blanc ou à feuilles…que vous pouvez juste repiquer. Il suffit ensuite de récolter les branches et les feuilles pour surgeler ou consommer de suite.

N’oubliez pas de pailler le sol de votre potager..vous faciliterez votre travail contre les mauvaises herbes.

Pour entretenir votre sol, n’oubliez pas de couvrir le sol dès qu’une culture se termine, soit par le paillage, soit en semant des engrais verts qui nourriront le sol en l’enrichissant.