D’abord nourrir le sol..

Pour bien réussir ses tomates en serre, d’abord bien engraisser le sol de la serre chaque année avec un bon engrais organique. La tomate est un légume fruit très vorace, et si elle ne trouve ses nutriments dans le sol, elle sera chétive et malade.

Attention à ne pas planter trop tôt!

En Belgique, suivant votre région, pas de plantation avant le mois de mai (à moins de disposer d’une serre chauffée). Ici à Marche en famenne, suivant la météo, la plantation se fait aux environs du 10/15 mai.  Car la serre doit rester bien ventilée… et si il fait trop froid, ce n’est pas possible!! Toutefois, les tomates sont souvent plus productives en serre ou sous abri, les étés belges étant souvent capricieux !!

N’oubliez pas la ventilation

Et cela rejoint le troisième point, tout aussi essentiel , bien assurer la ventilation de la serre. Nuit et jour la serre doit être bien ventilée. A vous de doser suivant la température !! Si vous laissez la serre fermée, l’humidité produite par la terre et la plante se propagera rapidement,..et vos tomates seront vite attaquées par l’oidium et le mildiou.

Paillez votre plantation

Le quatrième point est le paillage. Que cela soit avec de la paille, du lin, du chanvre, le paillage assure une humidité constante du sol, et empêche la prolifération des mauvaises herbes. Mais n’utilisez que des paillages bien décomposés…la tomate ne supporte pas une feuillage en décomposition sur son pied.

Doser son arrosage.

Et puis l’arrosage !!! AAAh l’arrosage…Si vous disposez d’un petit tuyau microperforé, vous pourrez le disposer au pied de vos tomates. Sinon, vous arroserez au pied de la tomate, en prenant garde de ne pas mouiller le feuillage pour éviter les maladies. Quand à la quantité et la fréquence, elles dépendent de la météo..C’est donc au jardinier de vérifier l’état de la terre, qui doit rester humide, mais jamais trempée !!!

Tous les petits trucs…

Deux semaines après la  plantation, vous pourrez arroser vos tomates en ajoutant à l’eau un purin d’orties/consoude avec  une dilution de 5%. Vous pourrez renouveler l’opération  toutes les 6 semaines.
N’oubliez pas de tailler les gourmands aux aisselles des branches. Vous pouvez utiliser les tailles de gourmands sur vos plantes de choux pour éloigner la piéride du choux. Dérangés par l’odeur de la tomate, le papillon ne trouvera plus vos plants de choux. La tomate aime la compagnie du persil et des poivrons.

Utilisez aussi les plantes compagnes : planté près des tomates, le basilic aide à la protection des tomates contre les maladies. La tagète quant à elle, protège des nématodes (petits vers du sol).

Nous disposons désormais d’un produit homéopathique pour renforcer toutes les plantations: associé aux huiles essentielles contre les maladies, et contre les insectes, ce produit renforce considérablement la résistance des tomates. N’hésitez pas à l’essayer!!