Mon lilas ne fleurit pas !! Combien de fois n’avons nous pas entendu ce refrain en pépinière. Et avant même de passer en revue le sol, l’arrosage, l’exposition, l’engrais …nous questionnons toujours le client sur la taille effectuée. Et alors là, presque à chaque coup, le client répond :  » Ah mais je le taille , savez-vous. Chaque année en automne, je le retaille précautionneusement »

Surtout ne pas tailler le lilas en automne ou en hiver

Or le lilas, comme tous les arbres à  floraison printanière, prépare sa floraison dès l’été et l’automne précédents. Et même si vous ne voyez pas ses boutons floraux à l’oeil nu, ils sont bel et bien présents en automne, prêts à gonfler au fur et à mesure de l’arrivée du printemps et de la hausse de température.
Donc, si vous taillez votre lilas en début d’hiver, vous supprimez purement et simplement toutes ses fleurs.

C’est au printemps qu’il faut tailler les plantes printanières!

C’est donc au printemps, après la floraison, que vous effectuerez une taille si nécessaire. « Faire des bouquets », tel est l’adage du jardinier qui veut tailler un arbuste. Ce faisant, après la floraison, il est sûr de ne jamais supprimer un bouton floral…. Vous pourrez donc tailler les forsythias après leur floraison, les groseilliers sanguins,  et toutes les floraisons de printemps. Par contre, pour les floraisons d’été , vous pourrez tailler en automne ou au tout début du printemps, vers la mi mars.

Qu’on se le dise !!