C’est quoi un paillage…

Au jardin ou au potager , le paillage consiste à couvrir le sol, autour des plantations, avec des paillis constitués par différents matériaux d’origine naturelle organique ou minérale. L’homme reproduit ici ce qui se fait naturellement sur un sol forestier. Car dans la nature, quand un sol est nu, la nature se charge de le couvrir par de la végétation, des déchets verts, du feuillage..etc.

Pourquoi le sol ne reste-t-il pas « propre »..

Dans la nature, un sol ne reste jamais nu, et naturellement, il se couvre de « mauvaises » herbes, de feuilles, de mousse, de déchets organiques…etc. Grâce à cette couverture ( que nous appelons paillage), le sol protège la vie organique souterraine. Car dans les couches supérieures de la terre, se trouve des micro organismes qui ont besoin d’eau et d’air. Au fur et à mesure que l’on s’enfonce dans le sol, les besoins des micro-organismes diffèrent…mais, ça…c’est une autre histoire! En se recouvrant de différentes matières, le sol ainsi couvert va garder l’humidité dans le sol, et protéger sa perméabilité à l’eau et à l’air !

Les avantage du  paillage ..

1.-Quand la terre est nue, l’évaporation est très importante. La vie organique du sol a besoin d’eau pour vivre , et c’est cette vie qui entretient la fertilité des couches supérieures de la terre . Nous savons aussi que les végétaux aussi transpirent beaucoup par le feuillage ou par leurs racines qui sont échauffées. Cette technique permet de réduire les arrosages de nos cultures d’environ 40 % .

2.- Lors des pluies, le paillage se comporte comme une éponge : il évite le ruissellement trop rapide des eaux et le ravinement de la terre. Il protège donc le sol du « lessivage » des matières organiques de la surface. La pluie ne peut plus marteler ou damer la terre, et le paillage garde la terre meuble et fraîche. L’eau et l’air peuvent y pénetrer facilement. Et ainsi les racines des plantes peuvent ainsi continuer leur croissance dans une terre bien meuble. Et le jardinier évite de nombreux binages. Comme la terre reste meuble, le paillage permet à la terre d’absorber même une faible pluie, car il n’y a pas de formation d’une croûte dure en surface.

3.- Sans lumière, les mauvaises herbes ne peuvent ni germer, ni se développer. Toutefois, pour une plus grande efficacité, le paillage doit être épandu sur un sol propre et désherbé. Sinon les grosses racines reperceront allègrement  à travers tout.  Mai, si le sol a bien été nettoyé, la repousse sera beaucoup moindre. Les mauvaises herbes restantes s’épuiseront progressivement…et les désherbages réguliers à la binette n’auront plus lieu d’être.

4.- Progressivement les paillis organiques vont se décomposer, et se transformer en humus, élément capital dans la fertilité des sols. La fertilité du sol en sera grandement favorisée. Tous ces avantages auront des conséquences visibles sur la croissance des végétaux : moins de stress dû au manque d’eau et une terre bien meuble et oxygénée.