Pour purifier l’air d’une maison, il y a une solution toute simple et efficace, et ce sont les chercheurs de la NASA qui le disent. Lors de recherches dès 1989, ils ont prouvé que les plantes étaient nos meilleurs alliés. Rien de tel que les plantes pour épurer l’air intérieur.

Nos maisons sont  de plus en plus isolées; et les matériaux qui les composent ne sont pas toujours sans danger dans une atmosphère confinée : colles, solvant, certains matériaux de construction, les revêtements de sol ou de mur, les produits d’entretien, les désodorisants, les appareils ménagers…Bref, dans nos maisons hyper isolées, les concentrations de produits polluants sont une réalité.

Comment ça marche ????

Le principe est tout naturel , et fonctionne de jour comme de nuit. Les plantes absorbent par les feuilles les polluants de l’air, principalement le benzène, le formaldéhyde (formol), le xylène, le toluène, le trichloréthylène et l’ammoniac qui sont les agresseurs les mieux identifiés. Ceux-ci sont ensuite filtrés et digérés par les racines qui les convertissent en produits organiques parfaitement sains qui servent à nourrir la plante. Par un processus de transpiration, la plante émet ensuite de l’oxygène sous forme de vapeur d’eau.

Voici 10 plantes d’intérieur très douées en purification :

1.- L’Anthurium

Elle a des larges feuilles vert brillant bien vernissées, et produit quantité de fleurs rouges /roses/blanches vernies. Elle aime beaucoup de lumière, de l’engrais floraison (comme pour les géraniums par exemple) et que son terreau ressèche entre les arrosages. Elle absorbe, le xylène et  l’amoniaque (dégraissants, insecticide, javel).

2.- Le chameadorea (palmier dattier)

Il absorbe l’ammoniac, benzène, formaldéhyde, xylène (dégraissants, fumée de tabac, bois agglomérés, colles). Il aime une exposition  très lumineuse, mais pas le soleil direct toute la journée. Donnez lui régulièrement un engrais plante verte, et rempotez le dans un bon terreau pour plantes vertes.

3.- Le chlorophytum (plante araignée)

Un grand classique indémodable des plantes d’intérieur!! Suspendue ou pas , elle se plait partout, soleil, ombre , mi ombre. L’important est de ne pas la noyer; et de bien laisser ressecher le terreau entre deux arrosages. Elle absorbe leemonoxyde de carbone, xylène et formaldéhyde (peintures, agglomérés, fumées de tabac, produits ménagers

4.-Le dracaena

Beaucoup de clients le confondent avec un palmier. Sa silhouette est caractéristique : un ou plusieurs troncs avec des feuilles allongées vertes, ou bicolores. Très résistant, il supporte  à peu près tout : les courants d’air, l’ombre, le soleil. L’important, c’est de laisser bien son terreau ressecher entre les arrosages !! Il absorbe les trichloréthylène, xylène, benzène, monoxyde de carbone (parois d’isolation, agglomérés, fumées de tabac).

5.-Le ficus (figuier d’ornement)

Avec sa silhouette légèrement pleureuse, c’est un must dans la maison. Il a la réputation de perdre ses feuilles, mais c’est souvent à cause d’arrosage excessif. Il aime une bonne lumière, surtout en hiver, mais pas le plein soleil. Ne le noyez pas…il déteste ça!!! Rempotez le régulièrement, et donnez lui un bon engrais pour plantes vertes.Il absorbe le formaldéhyde, le xylène, et l’amoniaque (mousses d’isolation, colle des moquettes, émanation des imprimantes et des photocopieurs). 

6. –Le ficus élastica (caoutchouc)

Le caoutchouc est un increvable. Il se plait partout, pourvu que vous ne le noyiez pas. Ses grosses feuilles bien épaisses ne se déshydratent pas vite, et donc il a besoin de très bien sécher entre les arrosages, et surtout de ne pas baigner dans une soucoupe pleine d’eau. Il absorbe ammoniac, formaldéhyde, toluène, xylène (laques, colles, agglomérés).

7.- Le lierre (hedera)

Encore une plante facile à cultiver dans la maison, avec les mêmes conseils que pour la plupart des autres plantes proposées : laissez le sécher entre les arrosages, et évitez les soucoupes ou cache-pots plein d’eau. Cela ne pardonne pas !!. Il absorbe benzène, formaldéhyde, trichloréthylène et xylène (peintures, encres, matières plastiques, détergents).

8.- Le philodendron

Il en existe de nombreuses variétés avec des feuilles plus ou moins découpées, ou plus ou moins allongées. Il peut grimper sur tous les supports que vous lui proposerez. Mais vous pouvez aussi le tailler régulièrement pour garder une silhouette plus dense. Ses grandes racines aériennes lui permettent dans son milieu naturel de capter l’humidité ambiante. Il se plaît partout dans le maison, et résiste aux courants d’air. Il absorbe formaldéhyde (bois agglomérés, parois d’isolation, colles moquettes, peintures, produits ménagers).

9. –Le scindapsus ou pothos

Aussi appelé, le lierre du diable, il est facile à vivre. il peut grimper si vous lui donnez un support ou retomber si vous le cultiviez en corbeille. Il se plait partout dans la maison: mais comme les autres plantes, il a horreur d’avoir les pieds dans l’eau !!Il absorbe  formaldéhyde et monoxyde de carbone (peintures, produits ménagers, appareils de chauffage, fumée de tabac).

10. Le spatiphylum

Avec sa délicate floraison en longue flamme blanche, et son feuillage vert bien foncé, il aime une exposition lumineuse; mais pas le plein soleil. Ne le laissez pas mijoter dans une soucoupe pleine d’eau, même si il aime un terreau légèrement humide.. Il absorbe formaldéhyde, trichloréthylène, xylène et ammoniac (fumées de tabac, produits ménagers, peintures, vernis).

La liste proposée ici n’est pas limitative; car nos plantes vertes sont vraiment des filtres extraordinaires, à l’intérieur comme à l’extérieur d’ailleurs….mais cela est une autre histoire!!