Skip to main content Skip to search

Archives for Plantes à découvrir

Plante à découvrir : le laurier rose

Le laurier rose est vraiment une magnifique plante de terrasse. Et sa réputation de plante difficile est totalement injustifiée…  Toutefois , il convient de connaître quelques petits trucs importants pour sa culture.

EN ETE :

Tout d’abord le substrat de plantation…Il est inutile de le rempoter dans du terreau universel…même le meilleur…Le laurier rose apprécie le terreau spécial pour les plantes méditerranéennes. Expérience faite, il ne s’enracine quasi pas dans le terreau universel; alors que dans le terreau spécial, il explose. C’est un terreau qui, au poids, vous paraîtra beaucoup plus lourd; mais qui est particulièrement drainant.

En deuxième lieu, l’engrais….Certains prétendent que le laurier rose ne fleurit pas bien chez nous par manque de soleil .  Expérience faite,…c’est bien plus une question d’engrais. Car, pour bien fleurir, le laurier rose a besoin d’un engrais composé fortement dosé et  de façon très régulière. Après expérience, l’engrais qui fonctionne le mieux pour le laurier, est l‘engrais belge(cocorico!!!) de chez SAP. Connu et utilisé depuis longtemps par tous les anciens horticulteurs belges, il est fabriqué à Spa. C’est un des plus fortement dosé sur le marché; et de plus il est économique. Essayez le sur votre laurier rose (mais aussi sur vos bougainvilliers, orangers ..etc.), et vous serez (agréablement ) surpris par la floraison magique de votre plante..

EN HIVER

N’oubliez pas de rentrer votre laurier…celui-ci supporte une petite gelée mais pas plus.. Dosez bien votre arrosage à l’intérieur en fonction de la température de votre hivernage. Une plante boit plus à 15° qu’à 10° !!!En le rentrant vous pouvez le retailler pour lui redonner une jolie forme. Dès le printemps, il se ramifiera en créant de nouvelles branches.

AU PRINTEMPS

Dès l’arrivée des beaux jours, n’oubliez pas de rempoter à nouveau votre laurier.  Si votre pot est petit, rempotez dans un pot plus grand avec du terreau plantes méditerranéennes. Si le pot est déjà très gros, vous pouvez retailler les racines avec une bêche, et remettre du terreau plantes méditerranéennes pur . Reprenez les arrosages en ajoutant déjà à l’eau l’engrais SAP qui va stimuler la mise à fleurs..Et c’est reparti pour une année de plaisir..

Je vous souhaite beaucoup de plaisir avec votre laurier rose

Read more

Plante à découvrir : Le mandevilla

Autrefois connue sous le nom de Dipladenia, cette belle plante fleurie revient en force …après quelques années aux oubliettes !!! Cette plante arbustive est vivace dans son pays d’origine, en Amérique du Sud, mais pas chez nous.. Elle offre un port naturellement buissonnant, mais elle peut être utilisée comme une grimpante : vous pouvez lui mettre des tuteurs ou la palisser sur un mur

Une amoureuse du soleil !

Le mandevilla fait merveille au soleil !! En jardinières ou en pot, le mandevilla grimpe si vous lui donnez un support. En jardinières, il retombe et fait des corbeilles magnifiques. Même en plein soleil, le mandevilla fleurit tout l’été sans discontinuer pour autant que vous le nourrissiez avec un bon engrais floraison.

Adaptée à la culture en pot et en jardinières.

Le mandevilla est une plante adaptée à la culture en pot. On le cultive souvent en intérieur, car il ne tolère pas les températures inférieures à 5°C.  Toutefois, il fait merveille à l’extérieur sur les terrasses pendant tout l’été : que ce soit dans un grand pot sur des tuteurs, ou même dans les jardinières comme plante retombante, il fleurit sans cesse avec un beau feuillage vernissé.

 Soins et culture : 

Le mandevilla apprécie le même terreau enrichi que les géraniums et plantes de balconnière. N’oubliez pas de le nourrir régulièrement avec un engrais balconnière fortement dosé, type Flora de chez SAP ( excellent engrais belge !!). Bien nourri ,sa floraison se prolongera tout l’été.  N’oubliez pas de le rentrer pour l’hiver ou dès que les températures nocturnes descendent sous les 5°. Pour ce faire retaillez le avant de le rentrer : il prendra moins de place , et se ramifiera pour l’année prochaine. Rempotez le au printemps, dès le mois de mars, avant son grand retour sur scène au mois de mai. En automne et en hiver, dosez bien vos arrosages; et laissez sécher le terreau entre deux arrosages. La fréquence des arrosages dépendra de la chaleur de la pièce d’hivernage.

Read more

Plantes à découvrir : C’est quoi une plante vivace???

Vivace ????

C’est une demande classique de tous nos clients… « je voudrais une plante vivace qui fleurit toute la saison ».. Pour le client , ça veut dire un plante qui revient chaque année et qui fleurit tout le temps  !!! Et le problème …c’est que ça n’existe pas!! Soit la plante revient chaque année, mais alors elle a une floraison limitée dans le temps…soit la plante est annuelle et fleurit toute la saison, mais est incapable de survivre à notre hiver !! »Vivace » est un mot qui est arrangé à toutes les sauces….Certains pensent qu’il s’agit de la rusticité de la plante et donc,de sa résistance au gel…et d’autres y voit simplement le fait que la plante peut vivre plusieurs années… Alors quelle est sa vraie définition ??

Définition.

La plante vivace est une plante qui repousse chaque année de la base, par opposition aux arbustes qui gardent leurs rameaux et repoussent sur leurs rameaux chaque année. Par opposition à vivace, la plante annuelle ne vit qu’un an. Chaque année, elle doit repartir d’une graine, ou d’une bouture, comme une pensée, un surfinia, ou d’autres annuelles qui se resèment parfois au jardin. Par opposition à un arbuste, la plante vivace ne fait pas de « bois », et repart chaque année de la souche.

Toutes les vivaces ne sont pas rustiques !

Vous avez donc bien compris que vivace ne veut pas dire rustiqueEt donc, toutes les vivaces ne sont pas rustiques. Pour ce critère de rusticité, il faut toujours considérer le climat de sa région pour choisir ses plantes. Le climat de la Loire française, n’est pas le même que le climat des Ardennes belges.. et Bruxelles intra-muros bénéficie de températures largement supérieures à celles du Sud de la Belgique. Ici, en pépinière, nous choisissons des plantes vivaces dont nous connaissons la rusticité (= résistance au gel et à l’humidité de notre région)

Une grande diversité de hauteur

Les vivaces se distinguent soit par leur feuillage, ou par leur floraison, ou par leur silhouette,… Il y en a pour tous…. Les hauteurs varient de 10 cm à plus de 150cm.

Les plantes vivaces sont  rampantes comme certaines campanules, saxifrage, ibéris (corbeille d’argent), alyssum (corbeille d’or), la pervenche…etc. s’étendent et sont précieuses pour l’ombre ou le soleil. D’autres sont buissonnantes comme la pivoine, le lupin, la gaillarde…etc Certaines peuvent monter plus haut et créer des arrière plans magnifiques : les delphinium ou pieds d’alouettes, les rodergia, les fenouils, les aruncus…etc.

Des floraisons pour toute l’année

Les vivaces sont utilisées aussi pour leurs floraison souvent longues...quand les arbres et les arbustes offrent des floraisons d’environ 2 mois…certaines vivaces peuvent colorer le jardin pendant parfois 3 mois. Les plantes vivaces offrent aussi une floraison dense et remplie de fleurs..qui n’a pas d’égal !! La plante vivace permet aussi de combler certains espaces dans les massifs..et de compléter les floraisons..

en hiver : les bruyères, les hellébores (roses de Noël) ,les cyclamens, …etc

au printemps : ancolie, primevères, astrantia, hosta, bergenia, arabis, aubrietia, lewisia…etc

en été : alchemille, achillée, agapanthe, astilbe, campanule, géranium, fhuschia, rudbeckia, gaillarde…etc

en automne : anémone, aster, sedum, les graminées…etc

Pour l’ombre ou le soleil.

Il y a des vivaces pour toutes les situations : ombre, mi- ombre mi- soleil, ou soleil..Pensez à choisir la plante adaptée à votre situation

Elles aiment/supportent le soleil : aster, campanule, heuchère, erigeron, phlox, delphinium, lupin, fuschia, rudbeckia,…etc

Elles aiment/supportent l’ombre :bergenia, brunnera, pervenche, asperula, hosta, astrantia, hellebore, muguet, ail des ours…etc

Découvrez les..

Découvrez les bruyères vivaces .

Pour une floraison hivernale, découvrez les héllébores ou rose de Noël

Découvrez l’alchemille mollis.

Découvrez les heuchères et leurs feuillages magiques

Pour fleurir le jardin fin d’été, quand les parterres se dégarnissent, pensez aux anémones !!

Vous découvrirez ici la page dédiée aux plantes vivaces et aux aromatiques.

Read more

Plante à découvrir : la Spirée Gold flamme

Elle a tout pour plaire

La spirée japonica Goldflame a  tout pour plaire. Elle est volontaire….ne prend pas trop de place…se taille bien..et est attractive du printemps jusqu’à l’été . Voyons cela en détails..

Le feuillage..

Une des grands particularité de la spiréa Gold Flamme est son feuillage. Au printemps, ses jeunes pousses qui débourrent dans un coloris rouge orangé..laissant vraiment croire à une belle floraison rouge orange…..ensuite son feuillage qui prend une belle couleur vert doré.. Au printemps, cela vaut toutes les floraisons du monde 😍

La floraison

La floraison  a lieu en juin juillet avec une grande quantité de jolies ombelles roses🌺🌺. Et si vous la retaillez légèrement après la floraison, elle vous refera encore des fleurs au mois d’août. Que demander de plus?

La culture

D’une hauteur d’environ 70 cm , elle s’adapte à tous les sols et est vraiment facile à vivre. La spirée n’est pas difficile et s’adapte à toutes les expositions..que ce soit le soleil, l’ombre ou la mi-ombre, elle s’installe partout pour notre plus grand bonheur. Son entretien est très facile : une bonne taille d’environ un tiers à la moitié fin février-début mars, même si il y a déjà quelques bourgeons ( en Ardennes, je préfère les tailles du printemps !!). Votre spirée sera bien dense toute l’année, et vous profiterez d’une belle couleur rouge pendant tout le débourrage des boutons au printemps.
Si vous désirez une plante un peu moins haute, d’environ 30 à 40 cm, vous pouvez aussi planter sa « petite soeur »… la spirée japonica Little Flamme.. qui vous rendra les mêmes services, simplement un peu moins haute.

Il existe de nombreux autres arbustes d’ornement qui peuvent compléter votre massif de spirées.

Read more

Plante à découvrir : Les Fraisiers

Miam ! Des  fraises

Quoi de plus facile que de cultiver des fraises au jardin. Au potager, ou en couvre sol dans un massif bien ensoleillé.. le résultat est le même…c’est D-E-L-IC-I-E-U-X !!

Les variétés de fraisiers

Vous pouvez choisir entre des fraisiers remontants ou non remontants…Connaissez vous la différence????. Le fraisier remontant ( Cirafine, Cirano, Mariguette ..etc) va « remonter » pendant tout l’été, c’est à dire qu’il va continuer à fleurir, et espacer sa production pendant tout l’été. Il n’y aura pas plus de fraises; mais elles mûriront tout l’été😎 . Les fraisiers non remontants  (Elsanta, Gariguette, Korona, etc..)produiront leurs fruits en  grosse quantité, à la saison des fraises uniquement…A vous les confitures, coulis, et tartes🍮🍰 Les fraises de bois ne seront pas en reste… elles sont remontantes et fleurissent toute la saison. Vous pouvez cultiver la Reine des Vallées..  plus grosse que la fraise des bois, mais avec ce même goût inimitable.

Au printemps, la plantation.

Le printemps est une belle saison pour planter les fraisiers….la terre se réchauffe et le fraisier peut s’installer à son aise avant les récoltes de l’été. En tous les cas, n’oubliez pas les conseils de plantation : un bon terreau, une poignée d’engrais fruits au fond du trou….et surveiller l’arrosage de votre nouvelle plantation si besoin.

Aussi le 15 août pour les fraisiers !

Une des bonnes périodes pour planter les fraisiers est aussi le mois d’août …vers le 15 août .Le fraisier a le temps de s’enraciner avant l’hiver et de préparer sa fructification de l’été prochain Souvent , la récolte est meilleure sur une plantation du mois d’août , car le fraisier a eu plus de temps pour pousser. N’oubliez pas de mettre du terreau à tout le monde et une poignée d’engrais au fond du trou. C’est aussi vers le 15 août, que vous pouvez repiquer les stolons

La culture

L’important est de bien soigner sa plantation : un bon terreau, une poignée d’engrais fruits au fond du trou…et vous êtes sur😍 d’avoir des fraises🍓🍓. N’oubliez pas de pailler votre sol  !! Le fraisier aime le paillage de chanvre, mais aussi de paille, ou de copeaux de bois (jamais d’épicéa, s’il vous plaît, c’est mille fois trop acide !!!). J’avoue que je ne suis pas fan des plastics et autres toiles, car , expérience faite, le fraisier est vite à l’étroit dans le triangle que vous avez découpé…….les stolons ne peuvent pas s’enraciner…c’est plus difficile de redonner de l’engrais….la terre est plus sèche sous les toiles que sous un paillis…

Donnez à vos fraisiers de l’engrais chaque année pour garder une belle production; et nettoyez bien votre plantation.

Les oiseaux sont friands de vos fraises dès qu’elles sont mûres…n’oubliez pas de mettre de filet, ou des épouvantails de votre composition..

Pour multiplier le fraisier, vous pouvez garder le premier « stolon » : c’est le rejet que le fraisier émet. Prélevez le stolon dans le courant du mois d’août. Soit vous le repiquez directement en terre, soit vous le repiquez d’abord dans un petit pot. Dès qu’il sera un peu enracinné, vous pourrez le mettre en pleine terre. En le repiquant en terre, vous aurez des fraises l’an prochain. Ne gardez qu’un stolon par fraisier; et éliminez les autres pour ne pas qu’ils affaiblissent vos plants. Toutefois, il faudra régulièrement racheter de nouvelles plantes pour renouveler vos souches qui auront tendance à s’affaiblir.Un plant de fraisiers est productif pendant 3 à 4 ans … passé ce délai, il faudra le remplacer, si vous voulez continuer à avoir une belle récolte.

Vous pouvez utiliser le fraisier comme plante couvre sol dans une haie fruitière... ou aussi le mélanger avec d’autres petits fruits.

L’entretien

Profitez pour bien nettoyer votre plantation: gratter les mauvaises herbes, couper les derniers stolons (les repousses des fraisiers) et les rempoter dans un peu de terreau. Vous pourrez les replanter un peu plus tard, quand ils seront bien enracinés.

Une fois la plantation nettoyée, si votre plantation n’et pas paillée…vous pouvez biner un bon coup pour casser la croûte hivernale.

Si vous avez un peu de compost bien fait (+ de 1 an), vous pouvez l’épandre en une couche de compost  d’environ 2 cm sur l’ensemble de la plantation ( si votre plantation est paillée, dégagez le paillage avant et remettez le après l’épandage).

Et c’est parti pour une belle production.

Les fraises aiment l’ail !

Avez vous déjà entendu parler des plantes compagnes??? Il s’agit d’associer des plantes qui se protègent ou se stimulent entre elles…soit en agissant comme répulsif sur les indésirables…soit un agissant comme une aide contre les maladies fongiques qui peuvent altérer la production. Et bien…les fraises aiment l’ail…celui agit comme un répulsif contre différents indésirables ( par exemple les mulots..) . Vous pouvez laisser quelques gousses d’ail d’une année à l’autre, car celui ci va se naturaliser…etles autres vous pouvez les consommer.

Les fraisiers en couvre sol..

Dans tous les jardins, la lutte contre les herbes sauvages ( on ne dit plus les mauvaises herbes ,-),-)- ) s’est modifiée…il n’y a plus d’herbicide totaux ni systémiques. Tout naturellement, le jardinier se tourne vers le paillage. Savez vous que vous pouvez utiliser les fraisiers comme plantes couvre-sol dans vos massifs. C’est plus particulièrement la fraise des bois qui est adaptée. Le fraisier en couvre sol appréciera vos massifs au soleil…et vous pourrez leur mettre une petite pognée d’engrais chaque année pour stimuler la production… Votre récolte de fraises de bois sera aussi un plus plein de gourmandise !

Retrouvez ici notre recette de confiture de fraises

Read more

Plante à découvrir : le Poinsettia ou rose de Noël

Une grande frileuse,-)

Le Poinsettia est originaire d’Afrique. C’est donc une grande frileuse !!! C’est pourquoi sa culture n’est pas toujours très simple sous nos latitudes. Gardez le poinsettia à la température normale de la maison, jusqu’à environ 24°.  Evitez les courants d’air froid ainsi que les températures nocturnes en dessous de 16°. Faites attention au transport jusque chez vous : ne laissez pas votre poinsettia  une belle après midi froide d’hiver dans l’auto…il risque de ne pas s’en remettre !!!

Bien doser l’arrosage !

Contrairement à ce que divers magazines annoncent chaque année, la Rose de Noël n’est pas gourmande en eau!  Pire encore, elle déteste avoir les pieds dans l’eau!  Pour l’arrosage, ne laissez jamais de l’eau traîner dans la soucoupe. De même, le Poinsettia déteste un sol gorgé d’eau…Arrosez votre rose de Noël  quand le sol est sec au toucher ou même en enfonçant un peu le doigt dans la terre….car entre les arrosages, le sol doit avoir le temps de ressécher.

Une fleur ou une brachtée

La fleur du poinsettia est en réalité la toute petite fleur jaune au centre de votre belle étoile de pétales colorés. Cette étoile colorée s’appelle la bractée. Elle existe dans de multiples couleurs pour notre plus grand plaisir : rouge, blanc, rose, panaché, pointillé..etc. La coloration peut durer jusqu’à 4 mois.

Comment faire refleurir un poinsettia??

La floraison du poinsettia est provoquée par l’alternance de longues périodes d’obscurité (nuit) et de courtes périodes de clarté (jour)ce qui correspond bien à nos journées hivernales . Pour provoquer une floraison, le producteur obscurcit sa serre de façon à avoir une « nuit » plus longue que le « jour » (environ 14h de nuit). Donc, pour faire refleurir votre poinsettia, vous devrez le placer dans une pièce où il n’y a pas d’éclairage artificiel le soir. Votre Rose de Noël refleurira alors dans le courant du mois de janvier, après ces périodes d’obscurité.

Read more

Plantez les bulbes d’automne

Le bon moment pour planter les bulbes

C’est le moment de planter les bulbes d’automne pour préparer un printemps fleuri !! Le bulbe aura le temps de s’enraciner, et sa floraison sera superbe. Jonquilles, narcisses, anémone, tulipes, allium, crocus et muscari… N’hésitez pas !  Quelques trucs pour bien planter…

C’est quoi un bulbe…

Le bulbe d’automne possède une réserve extraordinaire de nutriments à l’intérieur de son bulbe…c’est cette réserve extraordinaire qui lui permet de fleurs au printemps, après l’hiver qui n’est pas une période propice à faire des réserve de nutriments..surtout quand on est au noir, dans la terre et sans feuilles !! Le bulbe va donc s’enraciner progressivement en hiver, mais il terminera son enracinement au printemps quand la température se réchauffe. Mais comment fait-il donc pour fleurir, me direz-vous ??? Et bien, c’est cette réserve de nutriments dans laquelle il va puiser, qui va permettre la floraison. Ensuite vient une étape essentielle dans la vie d’un bulbe : l’après floraison ! C’est à ce moment que le bulbe va utiliser ses feuilles pour se renourrir. Pendant 6 semaines environ, le bulbe va utiliser son feuillage pour se renourrir. C’est la raison pour laquelle il ne faut jamais couper le feuillage du bulbe après sa floraison, et attendre environ 6 semaines après la floraison avant de couper. A ce moment en général, le feuillage jaunit de lui même., et vous pouvez couper les feuilles. L’exemple typique est le muscari qui fleurit dans la pelouse…puis la température se réchauffe, et il est temps de sortir la tondeuse. Mais nos pauvres muscaris n’ont pas eu le temps de refaire des forces..et donc l’année suivante, il n’y a plus de muscaris,-),-)

La plantation

1.- Choisissez un endroit qui vous permettra de profiter de la vue même s’il fait moche…une belle tache de couleur au fond du jardin fait souvent beaucoup d’effet à une saison où il y a peu de fleurs au jardin. Ou bien un endroit où vous savez que les autres arbustes ou plantes ne sont pas encore sorties. Les graminées par exemple sont en fin de course et sont taillées au printemps. Et pourquoi pas les habiller d’une belle floraison de printemps???

2.- Pour bien planter, creuser un trou dont la profondeur doit faire environ 2 à 3  fois la grosseur du bulbe ……petit  bulbe, petit trou de faible profondeur…gros bulbe, gros trou plus profond.

3.- Ensuite, n’hésitez pas à regrouper vos bulbes pour un effet de masse, surtout si vous plantez dans vos pelouses. Mettre les bulbes en groupe dans la pelouse, permet de faire la première tonte, en laissant les groupes de bulbes intacts, dans un morceau de pelouse non tondue, car, comme je vous l’ai dis plus haut, le bulbe a besoin de son feuillage pour se renourrrir.   L’entretien au printemps sera facilité. Si vous ne savez pas comment disposer dans un massif ou dans un sous bois…lancez vos bulbes (délicatement ,-,)-),) et plantez les là où ils tombent !

4.-  La deuxième étape est de bien entretenir votre plantation au printemps; car après la floraison, le bulbe doit refaire ses forces grâce au feuillage. Ne coupez surtout pas le feuillage dès que les fleurs sont fanées! ! Sinon vous condamnez votre bulbe à disparaître. Au contraire attendez environ 4 à 6 semaines avant de couper le feuillage. Après 4 à 6 semaines le feuillage commence à jaunir…c’est signe que vous pouvez couper !!

AAh les crocus !

Vous avez donc bien compris que le bulbe a besoin de faire son feuillage pendant 4 à 6 semaines après la floraison.Or les crocus ( ou les muscaris) sont bien souvent plantés dans les pelouses. Soyez  donc délicat avec la tondeuse pour tous vos muscaris et crocus ,si vous avez planté dans vos pelouses. Si vous les tondez, vous être sur de tout perdre : tournez autour de la touffe avec la tondeuse. C’est la raison pour laquelle je vous conseille de regrouper les bulbes dans les pelouses !!!C’est l’affaire de quelques semaines !!! Et à cette saison , les pelouses ne poussent pas encore beaucoup.

Découvrez ici les bulbes mellifères d’hiver

A vos plantoirs….

Read more

Plante à découvrir : L’Hellébore ou rose de Noël

L’hellébore est aussi appelée « Rose de Noël« . Car cette belle vivace offre un très belle floraison pendant l’hiver jusqu’au début du printemps, suivant les variétés de novembre à mars-avril.

La classique hellébore (helleborus « Niger ») a des feuilles persistantes et de grandes fleurs blanches de 5 à 8cm  de diamètre. L’hellébore produit de grandes fleurs simples (plus rarement doubles) dans tes tons pastels rose, jaune, vert, blanc, ou même violet et pourpre foncé. Les fleurs tiennent très bien dans les bouquets et les montages.

Elle est très rustique, et offre une résistance au gel jusqu’à -20°, ce qui en fait un incontournable dans nos jardins pour l’hiver.

Si elle ne fleurît pas la première année, c’est tout à fait normal car il lui faut souvent 2 ans pour dévoiler ses jolies petites fleurs. Mais elle se développe d’année en année.

Plantez la à mi-ombre dans une terre profonde, bien drainée mais fraîche, avec un peu de bon terreau. Elle convient aussi très bien pour les jardinières.  Vous pourrez la replanter au jardin fin du printemps, quand vous voudrez mettre de nouvelles plantes dans vos jardinières en avril ou mai.
La vraie rose de Noël est un must pour vos jardins en hiver !!!!

Read more

Des bulbes mellifères en hiver

Des bulbes mellifères

Les abeilles sont en danger partout sur la planète. Même si les raisons sont multifactorielles, la cause principale est quand même le manque d’une nourriture saine et non polluée. Nous pouvons agir en proposant aux abeilles mais aussi aux autres insectes pollinisateurs des sources multiples et variées de nourriture.

En hiver, que proposer ?

Avec certains bulbes très simples, vous pouvez proposer aux insectes une source de pollen pendant les mois de février jusqu’à avril pour couvrir la période printanière. Pendant cette période, il y a régulièrement des périodes plus douces pendant lesquelles la végétation peut s’avancer un peu, et pendant lesquelles les insectes s’aventurent dehors pour la première fois ! C’est à ce moment que les sources de nourriture sont importantes.

Le perce-neige

Un des premiers à  apparaître , parfois au milieu de la couche neigeuse est le perce neige. Facile à acclimater, il se multiplie facilement, et se végétalise dans des sous bois légers, ou dans une pelouse. L’important comme pour tous les bulbes , c’est de bien lui laisser refaire ses forces après la floraison grâce à ses feuilles. Ne coupez pas les feuilles trop vite et attendez qu’elles jaunissent d’elle-mêmes ! Découvrez ici le principe  de la culture des bulbes.

Le crocus

Encore une star du jardin et de la pelouse !! Les abeilles et les autres insectes raffolent de son pollen ! Utilisez le sans arrière pensée…et grâce aux crocus, vous aurez , vous aussi, le plaisir des fleurs en hiver !

Le scille de Sibérie

Ravissante petite fleur bleue aux multiples clochettes, qui fait penser à une mini jacinthe ! Elle végétalise les sous bois, ou tapisse vos massifs avec beaucoup de vigueur ! A découvrir !

Le muscari

Bien connu des amateurs de jardin, il est souvent mélangé avec les petites jonquilles jaunes, ou parfois quelques tulipes roses…pour un décor de peintre! Il ne prend pas de place, mais quel bonheur de découvrir sa tendre fleur bleu !

Read more

Vivaces à planter maintenant !

C’est quoi une plante vivace ?

Une plante vivace est une plante qui repart de ses racines chaque année. La plante ne fait ni rameaux ni branches. Elle peut avoir un feuillage persistant ou caduc. Et certaines vivaces ne sont pas rustiques chez nous. Découvrez ici l’explication complète sur le fonctionnement de la plante vivace.

La plantation.

La plantation d’une vivace est très facile : il suffit de démouler délicatement la petite plante et de la replanter dans un trou avec du terreau et un peu d’amendement Secret Vert . Le nombre de plantes au mètre carré dépend de la force et de la hauteur de la plante. En général, les petites plantes rampantes se comptent à 7 ou 9 plantes au mètre carré. Pour les plantes de 60/80 cm , comptez environ 4/6 plantes au mètre carré. Pour les plantes très hautes, on conseille souvent de mettre 3 plants si vous souhaitez avoir une grosse touffe. N’oubliez pas de pailler votre plantation…la plante aura moins de concurrence par les mauvaises herbes…la terre gardera l’humidité en cas de fortes chaleurs…et le jardinier devra moins désherber ,-),-)-

Culture…

 

En hiver, paillez vos jeunes plantes pour les protéger des frimas de l’hiver. N’oubliez pas de mettre du terreau à la plantation : avec son Ph neutre, il garantit une bonne reprise, un bon drainage et une nutrition correcte de vos plantes pour les débuts!

Au printemps, n’oubliez pas de protéger les jeunes pousses de vos plantes vivaces contre les limaces. Car les limaces adorent les jeunes pousses des delphinium, des lupins, des hostas…et autres petites tendresses..

 

Read more