Skip to main content Skip to search

Archives for Cuisine au jardin

Que faire avec les derniers épinards qui montent en graines ?

Vive les épinards !

J’aime les épinards  du potager ! D’abord pour leur goût; car je n’osais plus servir des épinards de grande surface aux enfants tellement j’avais trouvé le goût épouvantablement fort ! Depuis que j’ai retrouvé des épinards « maison », c’est la fête aux tartes, potages, lasagnes etc. En plus, c’est en légume que l’on mange quand il fait encore froid au printemps, quand le potager est encore fort vide.

Les épinards montent à graines .

Chaque année c’est la même chose…les premières récoltes dans le froid offrent de nombreuses belles grandes feuilles. La récolte est facile et abondante. Mais dès qu’arrivent les premières chaleurs, l’épinard qui n’aime pas la chaleur monte en graines. Les feuilles deviennent de plus en plus petites, impossibles  à cueillir. Les boutons de fleurs arrivent et les tiges grossissent ! Que faire ?

Que faire ? De la soupe pardi !

Les premières courgettes arrivent .  Vous les trouverez déjà dans les rayons bio des magasins, mais pas encore tout à fait au potager….sauf si vous avez une serre ! Par contre les oignons commencent à bien grossir au potager, et le persil démarre bien dans la serre.

Voici les ingrédients de ma soupe au épinards : 1 gros oignon, 1 ou 2 gousses d’ail ( suivant le goût), bouillon de légumes, 1 ou 2 courgettes suivant la taille, les épinards montés en graines, 1 grosse poignée de persil, sel/poivre / herbes (pommes de terre suivant goût)

J’ai fait dorer doucement les oignons et l’ail. J’ai ajouté les dés de courgettes, et ensuite, le bouillon, les épices. Ensuite j’ai ajouté les épinards montés en graines (sauf les très très grosses tiges). Laissez mijoter doucement. Quand les légumes sont tendres, mixez la soupe en ajoutant le persil frais …..

Un régal pour le plein de bonne santé !

Read more

Le vin de sureau

Qui a déjà goûté du vin de sureau ?

Le vin de sureau n’est pas très connu chez nous…et pourtant la matière première est là en abondance ! Il suffit de couper les belles ombelles blanches dans les petits chemins. Choisis un endroit éloigné des routes trop fréquentées pour récolter un produit sain. C’est une recette très facile qui ne demande presque pas de manipulation…juste un peu de patience

La recette :

pour 1 litre de vin blanc, il faut 20 ombelles de sureau et 125 gr de sucre de canne

Choisir un petit vin blanc sympa, pas trop cher. Bien enlever le plus possible de vert, et toutes les feuilles des ombelles, car le vert pourrait donner de l’amertume au vin.  Secouer pour faire tomber les insectes éventuels. Mélanger le vin et le sucre. Puis ajouter les fleurs de sureau. Macérer pendant 3 à 4 jours, et tourner bien régulièrement pour immerger les fleurs de sureau, et pour faire fondre le sucre. Filtrer avec un filtre à café ou une étamine. Mettre en bouteilles, et bouchonner. Stocker les bouteilles droites. Attendre quelques semaines avant de consommer

A servir frais

Vous pouvez le servir frais comme un kir avec de la liqueur de cassis ou bien nature. Le vin de sureau se conserve plusieurs années sans problème. … mais en général, il n’a pas le temps de vieillir ,-)

Avec les années, il prend une couleur miel et devient plus liquoreux. Je le dilue alors dans un peu de vin blanc nature, et je le sers comme un kir avec de la liqueur de cassis…Un délice !

Read more

La soupe aux orties

La soupe aux orties du printemps !

Le printemps s’est fait attendre ! Mais il arrive enfin. La Nature et les feuillages explosent de partout . C’est le moment de récolter les jeunes orties pour préparer un délicieux potage, dont je te partage ma recette.

Fais attention de cueillir tes orties dans un endroit protégé (ne cueille pas le long d’une grand route par exemple) . Tu seras sûr de récolter une ortie non polluée.

Epinard ou pourpier

Je te conseille de compléter ton potage par de l’épinard ( ou du pourpier) qui sont des légumes de saison au potager. De plus, j’adoucis mon potage en prévoyant un légume doux : par exemple un petit panais, ou un peu de patate douce, suivant ton inspiration.

Un potage d’un vert magnifique

Découvre ici ma recette « santé »  d’un vert extraordinaire !

La recette

  • Coupe les jeunes feuilles d’orties (garde les 5 dernières feuilles ) , et élimine toutes les tiges. Pour les épinards, enlève la nervure centrale. Lave tes feuilles à grande eau et essore les dans ton panier à salade.
  • Emince l’oignon et l’ail, et fais les blondir dans l’huile d’olive à feu doux.
  • Ajoute les pommes de terre et le légume choisi, émincés et coupés en cubes.
  • Fais cuire doucement.
  • Mixe au blender.
  • Ajoute la crème végétale.
  • Bon appétit !

Environ 250 gr de feuilles de jeunes orties (épinards/pourpier)

1 oignon + 1 gousse d’ail

1 ou 2 pommes de terre

1 légume doux (panais/patate douce/carotte)

huile olive, sel, poivre.

1 petit pot de crème végétale

 

Read more

La gelée de pissenlit maison.

La pelouse est pleine de pissenlits

Et oui ! C’est la saison ! Et c’est un bonheur pour les insectes et les oiseaux. Avez vous déjà vu les oiseaux picorant les graines de pissenlit ? Moi, j’ai vu un jour un bouvreuil 😍attraper la tige du pissenlit en volant, et la coucher par terre pour pouvoir manger les graines ! Alors ne pestez pas ! Profitez pour faire de la gelée de pissenlits.

 

C’est quoi ça ?

J’ai  découvert la gelée de pissenlit, un jour en vacances dans une chambre d’hôte. Les propriétaires nous ont servi un petit pot avec du miel, » qui n’était pas du miel…mais qui y ressemblait furieusement ». J’ai tout de suite eu envie d’essayer, et j’ai trouvé cela à la fois délicieux, original, et très sympathique. Vous me direz ce que vous en pensez !

Ma recette :

Environ 1 kg de fleurs ( pas les tiges) de pissenlits = environ 100 fleurs.

Ca paraît énorme, mais franchement ça va très très vite à cueillir, car en général, le pissenlit ne pousse jamais tout seul 😂!

1 l d’eau + 2 citrons bio + 2 oranges bio

1kg 300 de sucre

Cueillir les pissenlits ( uniquement les fleurs et pas les tiges). Enlever le plus possible de « vert ». Les laver à grande eau avec un peu de vinaigre pour éliminer les bébêtes. Couper les agrumes en petits morceaux. Faire bouillir 1 litre d’eau et le verser sur les fleurs et les agrumes coupés en morceaux . Cuire 30 minutes et laisser reposer. Filtrer dans une étamine ou un filtre à café. Ajouter le sucre et cuire environ 30 minutes jusqu’à ce que cela nappe la cuillère. Vous pouvez aussi faire le test de mettre quelques gouttes de gelée sur une soucoupe froide. Si la gelée fige, elle est bonne. Si elle ne se fige pas, cuisez encore un peu. Moi, je mets la gelée dans des petits pots , car c’est vraiment une « lècherie » !

Délicieux sur un petit chèvre

C’est un délice sur un petit chèvre frais de la Fromagerie d’Ambly, , ou avec un peu de  pâté  que Cécile prépare à la fromagerie d’Ambly, ou encore avec une salade de lardons….

Bon appétit !

Profitez en pour faire une bonne promenade et pour prendre l’air ! C’est une super détente !

 

Read more

La bûche de Noël au butternut !

Pas d’idée avec le butternut ?

La courge butternut est un vrai miracle en cuisine ! On peut TOUT faire….la soupe, le légume, la purée et …le dessert. Le potage, les légumes et la purée , vous connaissez déjà certainement. Mais comme Noël approche, je voudrais vous partager une recette d’hiver de mon amie Hilde Richez, de « Quoi de neuf dans mon assiette ». Cette recette est extraite de son livre Bien-être et Vitalité/Hiver. Ecris à quatre mains avec Nathaly Villegas, aromathérapeute, ce livre est un guide pas-à-pas pour mettre en place une alimentation saine, harmoniser ses émotions, préserver sa vitalité et prendre soin de son corps au fil des saisons.

« Quoi de neuf dans mon assiette »

Hilde est  Epicurienne de la cuisine saine, Nutrithérapeute , Coach en alimentation vivante. Elle accompagne les femmes qui souhaitent modifier leurs habitudes alimentaires, retrouver de l’énergie et mettre la santé au ❤️ de leur vie.  Vous pourrez découvrir ses accompagnements, ses ateliers de cuisine sur son site Quoi de neuf dans mon assiette . 

La recette de la bûche de Noël

Voilà au moins une recette rapide, super originale et bien plus digeste que nos bûches traditionnelles au beurre. Extraite du livre de Hilde Richez et Nathaly Villegas,  Bien-être et Vitalité/Hiver, cette recette « santé » est à découvrir absolument ! Plus digeste mais gourmande😋😋 à souhait ( sinon ce n’est vraiment pas drôle de cuisiner sainement 😉). La purée d’amande ou de marrons, et la graisse de coco vont remplacer le beurre et apporter de meilleures graisses à la santé . 

Temps de préparation : 15’min + 15’min pour la cuisson du butternut.

Conservation : 3 à 4 jours au frigo ( pas de congélation)

Ingrédients (pour 2 à 3 personnes )

250gr de chair crue de courge butternut

100gr de chocolat noir (voir 150 gr si vous aimez le goût chocolat !)

50 gr de purée d’amandes ou crème de marron

15 gr huile de coco + 2 dattes Medjool (ou sucre de canne)

Une saveur au choix : 1 c.à café d’extrait de vanille ou de café /ou 1 c.à café de poudre de cannelle / ou 1 c. à soupe de zeste d’orange ou de citron/ ou 2 c. à soupe de poudre de coco ou de noisette

La buche ne se congèle pas, mais se conserve 3 à 4 jours au frigo. Vous pouvez donc la préparer à l’avance pour Noël…et la garnir avec les enfants ou les petits enfants.

La recette hyper facile !

1 .  Cuire la chair de butternut coupée en gros dés de 2 cm à la
vapeur +/- 15′. Les dés doivent s’écraser facilement sous la pression
d’une fourchette. Laisser refroidir.
2.  Dans un bol en inox, mettre le chocolat en morceaux, la graisse
de coco. Faire fondre doucement en mélangeant de temps en
temps.
3.    Pendant ce temps, mixer le butternut avec le sucre de canne
ou les dates Medjool.
4.    Ajouter la purée d’amandes ou la crème de marron au chocolat
et bien mélanger.
5.   Ajouter au chocolat, la purée de butternut et la saveur de votre
choix puis mélanger pour obtenir une pâte homogène.
6.   Verser la préparation dans un moule en silicone de votre choix
et couvrir d’un film ou tissu enduis.
7.    Laisser reposer au réfrigérateur 12h.
8.    Démouler le fondant et garnir selon les circonstances. Par
exemple en soupoudrant de sucre glace, de poudre de coco ou
de poudre de coco ou en décorant avec des amandes, des
macarons ou du chocolat râpé,

Laissez libre cours à votre imagination ou celui de vos enfants  pour décorer la bûche de Noël !
Belle dégustation !

Mes p’tits trucs

1.- J’ai doublé la recette pour faire une belle bûche de 24 cm sur 10 cm ( 6 personnes environ )

2.- J’ai mis 100gr de chocolat….j’adore le chocolat, mais franchement avec 100gr c’est déjà pas mal !

3.- J’avais pas de graisse de coco, et j’ai remplacé par de l’huile d’olive 🙃

3.- C’est super, super, super digeste 👍😋😋

4.- J’utilise aussi cette recette pour garnir une bûche en remplacement de la « crème au beurre » . Cela me permet de réaliser un cake en forme de bûche adapté aux intolérances alimentaires….et c’est tellement plus digeste et super bon !!

Read more

Recette du jardin : Le gâteau chocolat-potiron de Camille

Un vrai gâteau au chocolat !

Ça ressemble à un gâteau au chocolat! Ça a le goût d’un gâteau tout léger au chocolat ! Et pourtant il y a du potiron dedans ,-,)-)-)

La recette de Camille..

Pendant le confinement, j’ai créé un atelier cuisine Skype avec mes petits-enfants ( et les mamans qui aidaient, bien sûr!!!). Nous avons fait plein de recettes familiales…et un jour, Camille (6 ans) m’a  dit : » Mamy, la prochaine fois…c’est moi qui te fais l’atelier !! »..Et, sous la direction de Camille, nous avons préparé un délicieux gâteau au chocolat-potiron. Le potiron allège la préparation ! C’est donc un gâteau léger, avec des ingrédients très sains..A essayer absolument !

Les ingrédients…

3 oeufs, 120 gr de sucre, 200 gr de potiron en purée, 100 gr de chocolat noir, 20 gr huile olive, 1 jus d’orange, de la vanille, 1 ccafé de poudre à lever, 120 gr de farine (froment ou riz pour les intolérants). Mettre le potiron à la vapeur pour pouvoir le réduire en purée. Battre les jaunes d’œufs avec la moitié du sucre, jusqu’à ce qu’ils soient bien blancs et épais. Ensuite, ajouter le chocolat fondu et le potiron réduit en purée.  Ajouter l’huile d’olive et le jus d’orange. Ajouter la farine dans laquelle vous avez mélangé la poudre à lever. Finir en ajoutant le blanc d’œuf délicatement. Cuire à 180°c pendant environ 35min. Après refroidissement, si vous aimez, vous pouvez napper de chocolat fondu.

Délicieux avec une petite crème vanille de la fromagerie d’Ambly ,-),-)-

Les variantes..

La purée de potiron peut être remplacée par des courges butternut ou des courgettes râpées finement. J’utilise aussi en hiver la purée de potiron que je mets en conserve et que je stérilise.

Read more

La confiture de tomates vertes

Les dernières tomates vertes

L’automne arrive, et avec la chute des températures, les dernières tomates mûrissent difficilement. Pour les faire mûrir à l’intérieur, vous pouvez les disposer pédoncules vers le bas dans des cageots en bois tapissées de papier journal avec quelques pommes. La production de gaz éthylène par la pomme va accélérer le mûrissement de la tomate.

Une autre méthode consiste à emballer chaque tomate individuellement dans du papier journal.

Découvrez ici tous les trucs pour faire mûrir les dernières tomates vertes.

Et si vous avez envie de cuisiner, vous pouvez aussi préparer une délicieuse confiture de tomates vertes. J’en ai fait l’an dernier, et c’est vraiment exquis avec de la viande froide, du pâté .. pour remplacer la confiture de figues ou d’oignons

Les ingrédients :

Il vous faut : 2kg de tomates vertes, bien fermes, 1,5 kg de sucre de canne, 1 citron bio et 1 pomme. Après un nettoyage soigneux des fruits découpez  les tomates en fines tranches et saupoudrez chaque couche de sucre, de lamelles de citron, et de dés de pommes. Vous pouvez aussi ajouter de la vanille si vous aimez . Faites macérer pendant une nuit. Ensuite, procédez comme pour une confiture normale, faites bouillir environ 20 min et mettez en pots. Moi, je retourne les pots pour une bonne conservation et je retourne après refroidissement complet. Bonne dégustation !!

Read more

Recette du jardin : Le délice chocolat – courgettes

Un délicieux cake au chocolat !

Ça ressemble à un cake au chocolat !! Et ça a le goût d’un cake au chocolat…Mais chuuut!! Ne le dites pas ! Il y a des courgettes dedans,-)-,)

Encore une façon de cuisiner les courgettes du jardin, qui  remplacent ici la matière grasse,  dans une recette pleine de légèreté.

La recette :

200gr de courgettes râpées finement, 20gr de cacao en poudre, 200gr de chocolat noir, 80 gr de sucre, 4 œufs, 30 gr de farine ou de maïzena, vanille. Fouettez les jaunes d’œufs, le sucre et la vanille jusqu’à faire un beau ruban blanc. Ajoutez le cacao en poudre. Attention ! Utilisez du cacao sans sucre (pas du Nesquik) type cacao amer. Ajoutez la moitié des courgettes râpées, et ensuite la farine. Faire fondre le chocolat  et ajoutez le à la préparation. Ajoutez le reste des courgettes, et ensuite les blancs d’œufs battus en neige.

Un petit truc en plus  : ajoutez une pincée de sel ou un peu de zeste de citron 😋

Cuire à 180° pendant environ 35 minutes. Après refroidissement, vous pouvez garnir le gâteau avec un peu de chocolat fondu ou le servir avec un peu de crème fraiche ou de crème vanille.

Ni vu ni connu…

Ne dites rien !! Personne ne verra que vous avez mis des courgettes dedans…et tout le monde trouvera votre cake délicieux et super léger,-),-)-)

Bon appétit !

Read more

Recette du jardin : Tartinade de courgettes

Des courgettes comme s’il en pleuvait..

Vous aussi, vous êtes noyés de courgettes ????…..et vous allez vous transformer en courgettes à pattes à force d’en manger à toutes les sauces ,-),-). Je vous propose une recette originale pour mettre à toutes les sauces…ou plutôt toutes les tartines ou petits toasts..

La tartinade de courgettes.

Il vous faut environ 400 gr de courgettes découpées en fines lamelles, 2 à 3 gousses d’ail suivant votre goût, 50 gr huile olive, environ 1/2 jus de citron, sel, poivre, curcuma ou poivre de cayenne (si vous aimez..),persil, et éventuellement 1 cuillère à soupe de tahin (pâte de sésame).

Disposez les lamelles de courgettes sur du papier de cuisson, avec dessus l’ail émincé, sel, poivre; arrosez d’huile d’olive et passez au four 25 minutes à 180 °

Ensuite mixez les courgettes et l’ail cuits, avec le jus de citron, les épices, le tahin. Goûtez et rectifiez éventuellement à votre mode. Mettez en pot .

Pour la conservation, il faut stériliser les petits pots à 100° pendant 45 minutes…sinon quelques jours au frigo avant un bon apéritif !

Des idées de présentation..

Combinée avec la fraicheur et la texture du  saumon fumé, truite fumée etc.. la tartinade est délicieuse. LA tartinade se marie aussi avec les terrines de viande, les viandes fumées, pour lesquelles elle apporte une note de douceur. D’autres idées ??? Transmettez les par la page de contact…(en mentionnant idées tartinade) ou par la page Facebook….et je me ferai un plaisir d’ajouter vos photos et vos idées  sur cette page de recette !!

Quelques variantes

Mixez avec vos courgettes quelques olives vertes… ou parfumez les avec du basilic …ou partez vers des parfums plus exotiques avec du curry…Chacun ses goûts !

Bon appétit.

Read more

Mes recettes avec les groseilles du jardin !

Aimez vous les groseilles ?

Moi j’aime les groseilles ! Leur côté acide avec le jus bien sucré ! Miam miam. Je profite de la saison pour les manger quand elles sont bien mûres ( et rouges très foncé) avec du yogourt ou une bonne salade de fruits de saison. Vous pouvez les sucrer avec un peu de sucre d’érable ou bien avec une cuillère de purée d’amandes. C’est excellent pour la santé et délicieux en bouche !

Conserver les fruits rouges

Pour pouvoir en profiter aussi en hiver, je mets dans une boîte au fur et à mesure de la cueillette les fruits rouges du jardin...même si il n’y en a pas beaucoup à la fois. Et, ma foi, la boîte est vite remplie par quelques framboises, fraises des bois, cassis, myrtilles et groseilles égrenées. Essayez, et vous verrez comme la boîte se remplit bien vite !

Vous pouvez aussi surgeler un peu de jus de groseilles pour une confiture en last minute ou un peu de coulis.

Un bon tiramisu aux fruits rouges.

Pour faire le tiramisu aux fruits rouges, j ‘ai besoin de 4 oeufs, 4 cuillères à soupe de sucre, 500gr de mascarpone, environ 500gr de fruits rouges1 petit verre de liqueur (facultatif – remplacer par de la grenadine avec du lait pour les enfants), et des spéculoos.

Pour faire la crème, je fouette les jaunes d’œufs avec 2 cuillères à soupe de sucre jusqu’à ce qu’ils blanchissent. J’ajoute le mascarpone que je bats aussi légèrement, puis la moitié de la liqueur (facultatif). Et enfin, j’ajoute les blancs battus en neige bien ferme avec les 2 autres cuillères à soupe de sucre. Je trempe les spéculoos dans la liqueur (ou la grenadine) diluée avec un peu de lait. Je commence par recouvrir le fond de spéculoos trempés, et j’alterne une couche de crème sur laquelle je parsème des fruits rouges, avec une couche de spéculoos. Je termine souvent par une couche de miettes de spéculoos….

En hiver, j’incorpore les fruits rouges surgelés (sans les dégeler avant !). Vous pouvez aussi présenter le tiramisu dans des verrines. Dans ce cas, je mets des spéculoos trempés dans le fond, puis une large couche de crème avec des fruits rouges que j’enfonce dans la crème. Je termine par quelques framboises ou fraises au dessus avec quelques miettes de spéculoos.

La bonne confiture de framboise/groseilles

Faire une confiture de framboises est très coûteux, car il faut beaucoup de framboises. Or le parfum de la framboise est tellement puissant, qu’il suffit d ‘un tiers ou d’une moitié de framboises dans le jus de groseilles pour réaliser une merveilleuse confiture. L’acidité de la groseille fait merveille pour conserver le goût de la framboise intact, même pendant tout l’hiver. J’utilise de la pectine de fruits que j’ajoute à mon jus de groseilles et mes framboises . Ce qui me permet de diminuer considérablement ma consommation de sucre, et qui donne à la confiture un petit goût de « confipote » que tout le monde adore ! En général, un sachet de pectine (suivant les marques) suffit pour 600gr de jus. J’ajoute alors 500gr maximum de sucre de canne, pour un résultat apprécié de tous !

Le sirop de groseilles

C’est mon adorable belle-mère, Moineau, qui m’a appris à faire le sirop de groseilles. Rien de bien sorcier ! Il suffit de faire fermenter le jus dans un grand bol pendant 8 à 15 jours suivant la température ambiante.

Je recouvre le bol avec une étamine, pour empêcher les insectes de se promener. Et j’attends ! Quand je vois de la fermentation sur le dessus du bol ( des petites moisissures apparaissent sur la surface), je filtre soigneusement mon jus à travers un filtre à café recyclable ou une étamine pliée en 2. Il faut être un peu patient et nettoyer filtre ou étamine souvent; mais le résultat en vaut la chandelle. Après la filtration, pesez le jus et ajoutez le même poids de sucre ( et oui, c’est de la grenadine, donc c’est sucré…..et il faudra la diluer !). Donnez quelques bons bouillons pour couper la fermentation; puis mettez en bouteille. Comme le jus a bien fermenté, cela ne devient pas de la confiture, et le jus devient un sirop. Laissez refroidir en mettant un linge sur les bouteilles pour les protéger; puis bouchonnez avec un bouchon de liège de qualité. Stockez la bouteille droite. Le sirop se conserve en cave plusieurs années à l’abri de la lumière.

Servez d’abord la grenadine dans le fond du verre, puis ajoutez de l’eau plate ou pétillante. C’est hyper rafraichissant et sans colorants !

Read more