Même si la limace est vraiment un prédateur majeur au jardin et au potager, elle a aussi un rôle biologique à jouer. Principalement, elle digère la matière végétale morte; Elles mangent aussi des champignons , et contribuent ainsi à distribuer les myccorhyses. Vous pouvez donc leur fournir une bonne matière avec votre compost…c’est la raison pour laquelle, le compost ne doit pas se trouver à côté du potager. Vous pouvez aussi encourager la biodiversité au jardin, et y faire venir des prédateurs de limaces (les poules, les hérissons, les pies,les canards coureur indien, les carabes, les staphylins) , ou installer un tas de bois qui se décompose, à l’ombre et au frais, pour offrir un abri aux carabes et aux staphylins, ou même créer un mare pour héberger des grenouilles. Il existe de nombreux produits biologiques pour vous aider .

Tous les jardiniers sont confrontés au problème des limaces; et je ne prétends pas avoir une solution miracle. Mais je vous propose plusieurs pistes pour lutter naturellement contre les limaces , que ce soit les grosses limaces brunes ou les petites noires.

1.- L’utilisation de granulés biologiques à base de ferramol est un must au jardin biologique. Le ferramol n’est pas toxique pour les hérissons, les oiseaux, et pour toute la petite faune du jardin, qui reste votre meilleur allié. Il faut cependant bien comprendre l’utilisation des grains. Le granulé pour limaces fonctionne à partir de l’odorat de la limace. Le grain contient un attractif qui attire forcément la limace sur « le » granulé. Il ne sert à rien de retourner toute la boîte, ou de créer des « barrages » ou des « murs » de granulés.  Ce faisant, l’odeur puissante de cette énorme quantité de granulés, va attirer toutes les limaces du quartier; et donc, il y aura toujours bien une seule limace qui arrivera jusqu’à la salade. De plus, à la première pluie, les grains vont se colmater et perdre de leur efficacité. Il faut donc respecter scrupuleusement le dosage préconisé par le fabricant, même si cela paraît peu de chose. Et ensuite épandre les granulés à la volée. En fonctionnant comme cela, vous constaterez une bien meilleure efficacité du produit…. et la limace qui passera, attirée par l’odeur de votre salade, ira systématiquement sur les granulés,dont l’odeur est plus attractive pour elle…De même, si vous utilisez des grains de ferramol pour protéger vos jardinières, disposez les grains sous le pot ou sous la jardinière, pour éviter d’attirer tout le monde dans vos plantes.

2,- L’utilisation des pièges à bière est un bon complément, mais uniquement si vous diluez la bière avec de l’eau. Sinon, comme la limace fonctionne à l’odorat, vous risquez d’attirer toutes les limaces du quartier !!! Le piège à bière permet surtout d’attirer les limaces dans un autre endroit du jardin, là où elles ne risquent pas de causer de dégâts. N’oubliez pas de vider régulièrement le piège.

3,- L’utilisation de tuiles en terre ou de pots en terre. Vous pouvez disposer dans votre potager des tuiles en terre ou des pots en terre. Les limaces iront s’abriter pour chercher la fraîcheur. Il ne vous restera plus qu’à les ramasser le matin, et les détruire.

4,- Ne placez jamais le compost à côté du potager. La limace est utile dans le tas de compost dont elle facilite la décomposition. Elle quitte le tas de compost quand il n’y a plus rien à digérer, et va se promener ailleurs .

5,- Le fil en cuivre est aussi bien utile. Pour protéger vos pots, ou potagers hauts, vous pouvez entourer ceux-ci d’une bande de cuivre. Celui-ci est un excellent répulsif pour les limaces. N’oubliez pas de compléter au départ votre protection en cuivre par quelques grains de ferramol ( en respectant scrupuleusement les dosages !!) Car, bien souvent, les limaces sont « enfermées » dès le départ dans le pot, et elles continuent leurs dégâts en toute impunité.

6,- Les pierres de lave ou de pouzzolane sont particulièrement intéressantes au jardin d’ornement. Autour des hostas, des delphiniums, et des lupins, elles font merveille, car la limace n’aime pas glisser sur les cailloux rugueux.Comme bien souvent les limaces sont attirées par la jeune plantule, vous pouvez  également coupler la barrière de lave avec quelques grains de ferramol. Dans le même ordre d’idée, vous pouvez essayer les coquilles d’oeufs concassées, le paillis de fougères, et  la cendre ( mais qui,une fois mouillée, perd de son efficacité).

7,- Le marc de café est aussi un excellent répulsif pour les limaces. Vous pouvez épandre du marc de café autour de vos jeunes plantes : les limaces n’aiment ni l’odeur,ni la texture du marc de café. Par ailleurs, le marc de café est un excellent engrais qui se décompose facilement au pied de vos plantes.

8,- Les granulés homéopathiques de Hélix Tosta 30 K sont également d’une bonne efficacité sur les jeunes plantes. Faire fondre 5 granulés dans 1/2 litre d’eau. Ensuite, dynamiser la préparation en  agitant la  bouteille bien fermée pendant 1 minute complète. Vous pourrez ensuite diluer le 1/2 litre ainsi préparé dans 5 litres d’eau. Si vos jeunes plantules ne sont pas encore plantées, arrosez les avec la préparation, et plantez les ensuite au jardin.  Si les limaces persistent, vous pouvez les pulvériser encore une fois.  En cas de fortes pluies, vous pouvez renouveler la pulvérisation. Mais évitez de pulvériser systématiquement, car en cas d’excès , les effets s’inversent…. et vous risquez d’attirer à nouveau ces gastéropodes gourmands.

9,- Les nématodes sont des micro vers qui pénètrent dans la limace, et la  tuent. Attendez que la température soit clémente, et que la terre soit chaude ( à partir du mois de mai) pour pulvériser votre jardin avec de l’eau dans laquelle vous avez dilué les nématodes. Les nématodes ne se conservent pas longtemps, et doivent être commandés au dernier moment. Il est très important de choisir la quantité de nématodes adaptées à la surface de votre jardin, sinon les nématodes ne seront pas efficaces; et de bien respecter le mode d’utilisation.Vu les quantités, l’utilisation des nématodes convient particulièrement aux petits potagers, aux petits jardins et aux jardins clos par des murs. Pour les grandes surfaces, leur utilisation doit être complétée par d’autres moyens de lutte.

10.- Le  purin de rhubarbe est un excellent répulsif contre les limaces; mais il doit être renouvelé  régulièrement en cas de forte infestation ou de grosses pluies. La recette est la suivante : prélevez 200 g de feuilles pour  réaliser 1 litre de solution. Mettez les 200 g de feuilles de rhubarbe dans 1 litre d’eau. Laissez macérer pendant 24h minimum, idéalement pendant 48h. Filtrez puis mettez la solution dans votre pulvérisateur. Pulvérisez sur les feuilles des plantations à protéger des limaces.

Bonne chasse à tous… et tenez moi au courant de vos essais et tentatives… cela permettra à tout le monde de bénéficier de l’information.