Le potager en permaculture

L’utilisation des plantes compagnes au potager bio est devenu très  fréquente . Car de plus en plus, les jardiniers ont observé que certaines plantes poussaient mieux au potager lorsqu’elles étaient placées l’un à côté de l’autre. En permaculture, les associations de plantes sont importantes, et ont l’avantage de multiplier les récoltes, tout en aidant le jardinier à éviter les pluvérisations. Nous allons essayer d’y voir plus clair!!  Car il existe deux types d’associations de plantes. Soit une association allélopathique: quand les plantes en poussant, peuvent avoir une action positive ou négatives sur leurs voisines. Ou bien une association dans le temps ou l’espace. Car toutes les plantes ne poussent pas à la même vitesse, et ne prennent pas la même place. En choisissant bien le jardinier peut tirer profit de cette situation.

Plantes et fleurs compagnes

Les associations allélopathiques permettent d’obtenir de belles récoltes, et aident le jardinier à limiter ou à éviter l’utilisation de pesticides ou parfois d’engrais. Vous trouverez ci après un schéma classique des associations proposées. Je vais vous en détailler quelques unes .

1,- Carottes-oignonsla carotte éloigne la mouche de l’oignon, et l’oignon éloigne la mouche de la carotte. Toutefois, attention aux grands besoins en eau de la carotte, particulièrement lors du semis.

2,-tomates– basilic : Le basilic protège ( ou aide à protéger) la tomate contre de nombreuses maladies fongiques. Découvrez ici tous mes trucs pour cultiver les tomates en pleine terre ou les tomates en serre..

3,-aneth-carottes/concombres 

4,-capucine : la capucine attire tous pucerons, particulièrement les pucerons noirs. Quelques plants au jardin suffisent !!! Il suffira ensuite d’arracher un plant de temps en temps , et de le brûler pour vous débarasser des pucerons.

5,- oeillets d’Inde – salade : les oeillets d’Inde sont un excellent répulsif contre les nématodes. Ces petits vers minuscules rongent les racines des salades. Découvrez ici les utilisations de la  tagète !

6,- choux- céléris : l’odeur du céleri éloigne la piéride du choux. Quelque soit le choux ou le céléri, l’odeur du céléri est une bonne aide pour la jardinier.Complétez éventuellement, par un pulvérisation d’huile essentielle. Découvrez ici mes trucs pour lutter contre les chenilles dans les choux

Associations de plantes espace-temps de culture

Les associations espace – temps :

1,- radis-carottes- haricots grimpants : Vous pourrez profiter du micro climat crée par l’ombre des  haricots grimpants pour cultiver radis et carottes au nord de la plantation de haricots

2,-choux -carottes : sur une planche de 80cm de large, plantez une rangée de choux au milieu, et 3 rangées de carottes de chaque côté. Les deux ont besoin de beaucoup d’eau au début. Les carottes pousseront dans le sol et profiteront de l’ombre des choux.

3milpa ou les trois soeurs :, une association vieille comme les Incas en Amérique de Sud !! Le maïs sert de tuteurs aux haricots grimpants, qui capturent l’azote de l’air, et le stockent dans des nodules racinaires . Cet engrais est mis à disposition des autres plantes. Les courges servent de couvre sol, limitent le développement des mauvaises herbes, et gardent l’humidité du sol. Le maïs et les haricots donnent de l’ombre aux courges.

4.- haricots à rames – salades : je repique toujours des salades en dessous de mes rames à haricots. Le tipi formé par les rames donne de l’ombre à mes salades qui sont ainsi protégées des grosses chaleurs.

Découvrez le tableau complet des associations

Il existe encore de nombreuses associations à découvrir et à essayer. Le schéma des associations positives et négatives pourra vous aider ..Découvrez le tableau dans les photos en annexe.